Close

Une première pédiatrique : opération à cœur fermé grâce à la 3D

Philips EchoNavigator
C’est une première en Europe. Et elle est française. Trois enfants ont été opérés à cœur fermé, grâce à l’utilisation d’un nouveau système de visualisation 3D développé par Philips, l’EchoNavigator.
 
Chaque année en France, entre 6 500 et 8 000 enfants naissent atteints de malformations cardiaques congénitales, pouvant conduire à une insuffisance cardiaque. C'est le cas de Nellie, une fillette de 5 ans qui a pu être sauvée, grâce à une technique innovante ayant donné lieu à une opération à cœur fermé. Un succès qualifié de prouesse technologique et chirurgicale.
 
Cette prouesse a été rendue possible Tout a été rendu possible par un système de navigation en 3D, EchoNavigator, installé à l'hôpital des enfants du CHU de Toulouse. Ce dispositif est déjà utilisé dans un hôpital de Créteil, en région parisienne, et dans quelques hôpitaux européens mais seulement pour « les adultes et pour d'autres indications », a précisé Philippe Acar, cardiologue et pédiatre.
 
Le fonctionnement de l’EchoNavigator, s’il est simple en apparence, est en fin de compte, révolutionnaire. Le logiciel offre au chirurgien une image en 3D du cœur, en taille réelle. Cela permet une intervention par voie percutanée, c'est à dire sans avoir besoin d'ouvrir le thorax pour parvenir au cœur. Il aura suffi d'une petite incision à l'aine pour réaliser l'intervention.
 
Menée par le Dr Philippe Acar et son équipe, celle-ci est donc un vrai succès. Nellie ne présente aucune cicatrice sur la poitrine, et plus impressionnant, a pu retrouver sa maison au bout de deux jours. Après un mois de convalescence, elle est prête à retrouver une vie normale.
 
Un logiciel développé par Philips
 
Le logiciel, mis au point avec Philips, permet d'afficher sur le même écran et en 3D l'échographie du cœur de l'enfant et les rayons X au moment où les médecins introduisent la sonde avec laquelle ils procèdent à la réparation des malformations cardiaques, a expliqué le professeur Acar, qui pilote le projet de recherche clinique. Cette nouvelle technologie testée à Toulouse s'intègre dans un projet européen, a précisé le cardialogue. Une quarantaine d'enfants devraient bénéficier d'une opération avec l'aide de ce logiciel dans les deux ans à venir, avant que le procédé soit étendu à tous les hôpitaux.
 
Vidéo de présentation de l’EchoNavigator de Philips
 
« Il faut démontrer qu'il apporte une véritable aide aux chirurgiens », a expliqué le Professeur Acar. Nellie, 5 ans, a été la première fillette à bénéficier de cette nouvelle technique début novembre. Elle souffrait d'un trou intraventriculaire, très délicat à opérer en chirurgie classique. « Et ce système nous a vraiment aidés », a souligné le Pr Acar. Un garçonnet de 6 ans a ensuite subi la même intervention. Enfin une petite fille de 9 ans a elle été opérée pour un problème de communication entre ses oreillettes cardiaques. « Il n'y a que 72 heures d'hospitalisation et l'enfant sort sans cicatrice”, a souligné le professeur.
Une grande première européenne, qui devrait être bientôt suivie par d'autres interventions. Jusqu'à quarante enfants souffrant de la même pathologie devraient en bénéficier à l'horizon 2017.