Close

Les sites à risque géologique sous contrôle innovant de l'ESA

L’Agence Spatiale Européenne développe une plateforme d’exploitation des données concernant les grands sites à risque géologique, via le Virtual Data Centre d’Interoute. 
Une collaboration innovante reposant sur le déploiement du Big Data dans le Cloud pour aider les Sciences de la Terre à endiguer les risques géologiques.

Dans le cadre de sa mission d’aide à la communauté scientifique et d’encouragement à une meilleure utilisation des données satellites pour surveiller notre planète, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) développe une SuperSites Exploitation Platform (SSEP) reposant sur le Virtual Data Centre d’Interoute. Cette nouvelle plateforme permet l’analyse et l’interprétation de grands volumes de données satellites afin de mieux comprendre les causes des risques géologiques tels que les tremblements de terre et l’activité volcanique. 

La SuperSites Exploitation Platform de l’ESA a été développée en collaboration avec Interoute et le traitement des données satellites est possible à la demande grâce au Virtual Data Centre de l’opérateur/hébergeur. Avec un accès à 13TB de données, parmi lesquelles 50 000 scènes de radars de l’ESA, les utilisateurs de la SSEP disposent d’un grand nombre d’algorithmes pour traiter ces données. La plateforme inclut une boîte à outils Cloud, qui offre un bureau virtuel avec les logiciels et les licences nécessaires à l’analyse et au traitement des données.
Pour développer cette innovation, l’ESA a utilisé les technologies TIC pour transformer la manière dont ses données satellitaires sont employées, exploitées, et distribuées, en créant une plateforme qui encourage la collaboration, utilisant des e-Infrastructures comme la technologie Cloud. Ces e-Infrastructures fournissent les infrastructures informatiques et télécoms et les services dont la communauté scientifique a besoin pour accéder facilement et de manière contrôlée, en ligne, aux installations, aux ressources et aux outils de collaboration.

Elles permettent un accès distant instantané aux données et aux instruments, la création de communautés scientifiques virtuelles et favorise l’émergence de l’e-Science ; de nouvelles méthodes de travail fondées sur l’utilisation partagée des outils informatiques et télécoms et des ressources, entre différentes disciplines et différents domaines technologiques. Ce développement impliquait de pouvoir fournir, provisionner et déployer une infrastructure TIC sécurisée, basée sur le Cloud, pour accélérer le traitement et le stockage à la demande de gros volumes de données pour les utilisateurs répartis dans le monde entier.

Jordi Farres, EOP Service Support & Ground Segment Technology Office à l’ESA, commente : « Cette plateforme offre aux utilisateurs autorisés une facilité d’accès aux outils qui permettent de consulter et de rechercher des données dans différentes archives, de poser leurs requêtes de travail, de récupérer les données et de renvoyer leurs rapports aux sources de ces données ; ce qui rend disponible un grand nombre de données pour les utilisateurs de données scientifiques. Le modèle de la SSEP complète l’ancien modèle où les données étaient expédiées et traitées dans les locaux d’un utilisateur. Notre collaboration avec Interoute et avec d’autres partenaires a rendu possible cette étape importante. »
Régis Castagné, Directeur Général d’Interoute pour la France et la Suisse, déclare : « L’association de notre Virtual Data Centre avec l’e-Infrastructure de l’Agence Spatiale Européenne permet de cumuler tous les avantages du Cloud, une énorme capacité et une connectivité incomparable, au service de la SuperSites Exploitation Platform de l’ESA. Par cette collaboration et à travers le Cloud, Interoute aide l’ESA à prévoir l’avenir. »

A propos de l’ESA

L’Agence Spatiale Européenne (ESA) représente pour l’Europe une porte d’accès à l’espace. Sa mission consiste à façonner les activités de développement des capacités spatiales européennes et à faire en sorte que les citoyens européens continuent à bénéficier des investissements réalisés dans le domaine spatial. L’ESA compte 20 États membres. En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, elle peut entreprendre des programmes et des activités qui vont largement au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. L’ESA a pour mission d’élaborer le programme spatial européen et de le mener à bien. Les projets de l’Agence sont conçus pour en apprendre davantage sur la Terre, sur son environnement spatial immédiat, sur le système solaire et sur l’Univers ainsi que pour mettre au point des technologies et services satellitaires et pour promouvoir les industries européennes. L'ESA travaille également en étroite collaboration avec des organisations spatiales hors d'Europe. Environ 2000 personnes travaillent pour l’ESA, dans tous les Etats Membres, parmi lesquels des scientifiques, des ingénieurs, des spécialistes des technologies de l’information, et du personnel administratif. Pays appartenant à l’ESA : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Suède, Suisse, République Tchèque et Royaume-Uni. Le Canada participe à certains projets selon un accord de coopération. La Hongrie, la Roumanie, la Pologne, l’Estonie et la Slovénie sont des Etats de Coopération Européenne. D’autres pays ont signé des accords de coopération avec l’ESA. Pour plus d’information sur les SuperSites : http://supersites.earthobservations.org

A propos d’Interoute

Interoute est le propriétaire de la plus grande plateforme de services Cloud d’Europe, avec 60 000 km de fibre et 10 data centres, plus 31 centres en colocation reliés à 140 autres data centres chez ses partenaires à travers le continent. Son offre pour des TIC unifiées s’adresse aux multinationales ainsi qu’à toutes les grandes entreprises de télécommunications d’Europe et aux principaux opérateurs d’Amérique du Nord, de l’est et du sud de l’Asie, aux états et aux universités. Ces organisations trouvent en Interoute le partenaire idéal pour assurer leur connectivité, l’hébergement de leurs contenus, l’accès à Internet, ou créer de nouveaux services. Sa stratégie pour des TIC unifiées se montre attractive pour les entreprises qui cherchent une plateforme sécurisée, évolutive et sans contraintes, sur laquelle elles puissent construire leurs services voix, vidéo, informatique et données, et pour les fournisseurs de services Internet désirant une haute capacité internationale pour leur infrastructure et le transfert de données. Présent au sein de toute l’Europe, en Amérique du Nord et à Dubaï, Interoute possède et gère également plusieurs réseaux métropolitains parmi les plus grands centres d’affaires européens.
Pour plus d’informations :  www.interoute.fr