Dérèglements climatiques

Les 8 faits marquants de 2018 vus depuis l'Espace

changements climatiques
Les feux dévastateurs en Californie en novembre, le tremblement de terre en Indonésie, l'éruption explosive du volcan Kilauea à Hawaï, la sécheresse en France, … mais aussi la construction d'installations pour enfants migrants au Texas, ou encore le développement de routes et de bâtiments sur une île isolée de la baie du Bengale pour accueillir 100 000 Rohingyas, … Ils voient tout ! « Ils », ce sont les satellites de Planet, qui photographient tous les jours la Terre. Grâce à cette flotte de microsatellites, une rétrospective en images depuis l’espace, type « diaporama », nous est ainsi offerte sur des événements marquants de l’année 2018.
 
L'année 2018 a été riche en événements. Planet, spécialiste de l’imagerie satellite et de l’analyse des données, exploite la plus grande flotte de microsatellites au monde et collecte au quotidien une quantité impressionnante d’images sur l’évolution de la planète. L’entreprise conçoit, construit et exploite plus de 150 satellites, et développe les logiciels ainsi que les outils en ligne restituant les données aux utilisateurs.
L'imagerie satellitaire offre une perspective unique des événements qui se produisent sur Terre et aide les entreprises, les gouvernements, les ONG et les premiers intervenants à mieux comprendre les aspects physiques des événements qui se produisent dans le monde afin de prendre des décisions plus éclairées. Voici donc un diaporama de huit  événements les plus marquants de 2018 vus de l'Espace.
 

8 faits marquant en 2018 vus depuis l’Espace

 
Un camp insulaire construit pour abriter la maison Rohingya
 
En mai 2017 © 2018 Planet Labs, Inc.
 
Le développement de routes et de bâtiments sur une île isolée de la baie du Bengale a indiqué que des responsables bangladais préparaient une île pour accueillir 100 000 Rohingyas.
Il y a 17 ans, cette île n'existait pas. Elle s'est formée naturellement au fur et à mesure que le fleuve coulait et que les marées déposaient des limons dans la région. Aujourd'hui, des responsables bangladais préparent l'île - un effort qui devrait coûter 278 millions de dollars - pour loger les personnes fuyant les persécutions au Myanmar. Les rues sont en train d'être aménagées et des barrières de protection contre les inondations sont en cours de construction, ainsi que des bâtiments .
 
En avril 2001 © 2018 Planet Labs, Inc.
 
L'agence des Nations Unies pour les réfugiés affirme que plus de 600 000 personnes ont fui le Myanmar au Bangladesh au cours des six derniers mois. Reuters rapporte que ce camp abritera environ 100 000 personnes.
 
Construction d'installations pour enfants migrants au Texas
 
Camp de Tornillo © 2018 Planet Labs, Inc.
 
Une ville de tentes temporaires est construite à Tornillo, à l'est d'El Paso au Texas, pour accueillir des milliers d’enfants migrants. Le président américain Trump a signé un décret exécutif pour mettre fin au processus de séparation familiale qu'il avait créé, mais au moins 2 500 enfants ont déjà été enlevés à leurs parents et envoyés dans des refuges dans au moins 15 États américains. Certains n'ont que quelques mois… Des centaines d'entre eux sont séparés de leurs parents désemparés depuis plusieurs semaines. Le système de réunification de ces enfants avec leurs parents arrêtés pour avoir franchi illégalement la frontière est chaotique, de sorte que la crise humanitaire pourrait durer des mois.
 
Dans l'ensemble des États-Unis, le gouvernement fédéral est responsable de la prise en charge d'environ 12 000 enfants migrants dans une centaine de foyers, dont 2 500 ont été retirés à leurs parents au cours des cinq dernières semaines. Les autres sont des jeunes qui ont traversé la frontière seuls.
Au Texas, 32 établissements agréés accueillent des enfants de migrants. Le camp de tentes temporaire de Tornillo devait s'agrandir pour accueillir des jeunes toujours séparés de force de leur famille. (Source : Washington Post, 25 Juin 2018)
 
Un incendie dévastateur brûle dans le nord de la Californie
 
Camp Fire © 2018 Planet Labs, Inc.
 
Quatre heures à peine après l'incendie Camp Fire dans le comté de Butte, en Californie, les satellites Dove de Planet ont capturé certaines des premières images de l'incendie.
L’incendie a éclaté vers 6 h 30 le 8 novembre, après que les lignes électriques aient mal fonctionné et que des vents rapides aient disséminé des étincelles dans les broussailles arides de Paradise. Les flammes ont balayé en quelques heures la vallée à un rythme incroyable, surmontant des routes pleines de résidents en fuite.
À 10 h 30, un minuscule satellite a survolé l'incendie en captant des images et les a retransmises au siège social de Planet, à 160 km de l'incendie. 
Tara O'Shea, une dirigeante de Planet travaillant sur les questions forestières, avait rencontré des responsables de la gestion des urgences de l'État pour expliquer comment l'imagerie satellitaire pouvait aider à prévenir les feux de forêt en mesurant l'accumulation dangereuse de broussailles mortes et desséchées.
Bien sûr, le bureau des services d'urgence de Californie a appelé : Planet pourrait-elle leur donner une vue d'ensemble, dès que possible ? Brittany Zajic, qui travaille sur l'intervention en cas de catastrophe chez Planet, a sauté dans une voiture le lendemain matin avec l'un des ingénieurs de l'entreprise et s'est rendue en voiture à Sacramento, où ils ont branché le centre des opérations d'urgence de l'État dans leur plateforme d'imagerie.
 
"Il est absolument essentiel que nous mettions à profit toutes les technologies existantes, y compris celles qui émergent comme la télédétection ", a déclaré Mark Ghilarducci, directeur du bureau des interventions d'urgence de l'État. "L'imagerie satellitaire à haute résolution et dans le moment présent, avant, pendant et même après une catastrophe, est une mine de données précieuses que les premiers intervenants et les gestionnaires des urgences peuvent utiliser pour prendre des décisions. »
 
Le satellite de Planet a pris cette première photo parce que son réseau spatial Dove est conçu pour capter chaque jour chaque parcelle de la masse terrestre de la Terre, une fréquence inégalée par les autres satellites commerciaux. Au fur et à mesure que les feux de forêt en Californie se sont déclarés, cette fréquence a permis aux intervenants d'urgence de l'État d'avoir une " conscience quotidienne de la situation ", afin notamment de déterminer les sites d'évacuation surpeuplés et évaluer les dommages causés par l'incendie propriété par propriété.
 
Paradise - Contre-intuitivement, dans ces images, la végétation saine est rouge, tandis que les zones brûlées apparaissent en noir © 2018 Planet Labs, Inc.
Grâce à ces images, les agents d'urgence peuvent instantanément rendre compte des dommages matériels. Cette information n'est pas seulement importante pour obtenir l'aide d'urgence du gouvernement fédéral, mais aussi pour que les responsables locaux puissent montrer l'ampleur des dommages auxquels sont confrontés leurs citoyens et leurs biens.
Lorsqu'il s'agit de surveiller les feux de forêt, les options comme les drones, les hélicoptères et les avions rencontrent des difficultés pour observer la fumée et voler dans les vents forts. Les satellites changent la donne pour la surveillance des incendies.
 
La relation de Planet avec la Californie a commencé par un partenariat pour la construction d'un nouveau satellite destiné à suivre le changement climatique, annoncé en septembre. Les fondateurs de Planet sont d'anciens chercheurs de la NASA, et plusieurs membres de son équipe ont passé leur carrière à mettre au point la technologie permettant de mesurer comment le réchauffement planétaire modifie la planète.
"C'est une réalité effrayante, c'est notre nouvelle réalité ", déclare M. O'Shea. "Personnellement, je suis venu sur Planet parce que je pense que cet ensemble de données a un réel potentiel pour les solutions climatiques. »
 
Dévastation en Indonésie
 
Palu avant le Tsunami © 2018 Planet Labs, Inc.
 
Un tremblement de terre et le tsunami qui en a résulté à Palu, en Indonésie, ont causé des dommages dévastateurs, faisant plus de 1 200 morts, des milliers de bâtiments détruits et plus de 61 000 personnes déplacées. Les images satellite, prises trois jours après le séisme, montrent l’impact considérable de la catastrophe avec des dommages bien plus importants que ce que l'on pouvait voir par les photos prises au sol.
 
Palu après le tsunami © 2018 Planet Labs, Inc.
 
La violente éruption du volcan Kilauea
 
Pahoa à Hawaï en septembre 2018 © 2018 Planet Labs, Inc.
 
L'éruption explosive du volcan Kilauea sur l'île d'Hawaï en mai 2018 a déclenché un nuage de cendres dangereuses à plus de 9 000 mètres d'altitude, recouvrant les domaines autrefois sereins de Leilani, au cœur de la jungle polynésienne.
 
Pahoa en décembre 2009 © 2018 Planet Labs, Inc.
Kīlauea est en éruption de manière quasi-constante depuis 1983, parfois de manière explosive, projetant des nuages ​​de cendres et de lave dans l'atmosphère, et parfois de manière plus volubile, laissant s'écouler le magma sur les roches environnantes. Tant de magma a débordé le long de ses flancs que presque tout ce qui est visible à la surface a moins d'un millier d'années, soit un claquement de doigts d'un point de vue géologique.
Mais l'éruption qui a commencé en mai est "sans précédent dans les temps modernes", a déclaré Tina Neal, la scientifique en charge de l'Observatoire du volcan d'Hawaï, à Hawaii News Now. (Source : National geographic)
 
Sécheresse en France
 
Au 23 octobre, 61 départements français sont touchés par des restrictions d'eau, selon le site internet ministériel Propluvia qui recense, au niveau national, les arrêtés préfectoraux de restriction d'eau. Depuis l'espace, la sécheresse est particulièrement visible dans le centre et l'est de la France, régions les plus touchées par la sécheresse.
 
•             Villers Le Lac (06/10/2016 vs 13/10/2018) - Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté
•             Barésia de l'ain (05/10/2017 vs 21/10/2018) - Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté
•             Lac des Settons (22/10/2016 vs 16/10/2018) - Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté
 
Canicule en Europe
 
•             Le Nord de l’Europe aussi touchée par la canicule avec des températures avoisinant les 34° à Londres.
•             En Allemagne – Coblence le 4 août 2018
•             Dunkerque a aussi pris un coup de chaud
 
Incendies en Suède
 
Région de Karböle le 27/07/2018  © 2018 Planet Labs, Inc.
 
La Suède a enregistré le mois de juillet le plus chaud depuis au moins deux siècles et demi (33°). Certains endroits n'ont quasiment pas vu la pluie en trois mois. Pas moins de 25 000 hectares sont partis en fumée, soit deux fois la superficie de la ville de Paris : 44 foyers d'incendie ont touché les forêts du centre de la Suède et de la Laponie suédoise, au-dessus du cercle polaire. 
 
Plus d’informations sur www.planet.com
 
Photo d'entête : Camp Fire 17 novembre 2018 © 2018 Planet Labs, Inc.
 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

 
 

 

Articles en relation