Close

Grand Banquet scientifique sur le thème "Pillage et gaspillage"

designculinaire1

Vendredi 12 avril 2013 - 11h au CENTQUATRE, Paris • Le Banquet scientifique® va offrir le partage des savoirs et des saveurs en un même temps et un même lieu sur le thème "Pillage et gaspillage"

Alors que de nombreuses recherches universitaires questionnent la place du sensible, le rôle de l'apprentissage et de la sensorialité dans un milieu technologique de plus en plus complexe, les étudiants de post-diplôme design culinaire de l'ESAD de Reims et les doctorants en ethnoscénologie de la MSH-Paris Nord organisent un « banquet scientifique ».

banquetscientifique3

Ce projet relève d'une réflexion sur les dispositifs favorables à la transmission des savoirs et les formes que prend la pensée dans les domaines de l'ethnoscénologie, l'histoire et la culture de l'alimentation, les arts et le design culinaire. Il interroge la perception organoleptique, l'éducation au goût et les comportements alimentaires.

Le premier aboutissement de cette recherche commune entremêle colloque et performance de manière à immerger public et participants dans une même expérience sensible : plasticiens, designers, performeurs de multiples obédiences, essayistes, musiciens, philosophes et poètes se rencontreront pour parler, chanter, théoriser ou danser, donner à voir et à renifler dans la liberté que donnent les saveurs d'un festin. La première édition de cet événement inédit de Banquet Scientifique ® aura lieu aux Grandes Tables, le restaurant du CentQuatre à Paris et s'appuiera dans le cadre du Festival A voir et à manger. Cinq heures de table "savante", en dehors des poncifs et des stéréotypes du sensible.

Des enseignants-chercheurs en Histoire et Culture de l'Alimentation de l'Université François Rabelais de Tours participeront également à ce projet et les actes seront publiés en partenariat avec la MSH Paris Nord.

« Seul animal à pratiquer l'excès sans retenue, l'Humain pille et gaspille autant ce qu'il reçoit que ce qu'il produit. Entre famine et boulimie, création et destruction, naufrage et sauvetage, pollution et lessivage, déprédation et restauration, empoisonnement et protection, dilapidation et rénovation, notre espèce n'en finit pas de jouer à la balançoire au risque de se rompre les os. S'avance-t-elle vers de définitives décharges d'immondices, ou ce point idéal qui serait son destin ? » (Jean-Marie Pradier)

Comité scientifique :

Marc Brétillot, designer culinaire et enseignant à l'ESAD
Marc de Ferrière, professeur, Université François Rabelais de Tours
Fabrice Lextrait, opérateur culturel et directeur des Grandes Tables
Claire Peillod, directrice, ESAD de Reims
Pierre Philippe-Meden, doctorant ATER, Université d'Artois
Jean-Marie Pradier, professeur émérite, Université Paris 8
Patricia Ribault, docteur, responsable de la recherche, ESAD de Reims
Jean-Pierre Williot, professeur, Université François Rabelais de Tours

Objet de la recherche

Ce projet a pour but d'opérer un rapprochement entre des disciplines appartenant à des champs d'étude, de pratiques et de recherche distincts - l'ethnoscénologie et le design culinaire - et liés par une certaine approche de la pensée du corps, les uns et les autres ayant pour objet la perception et la performance au sens large.

Design culinaire

designculinaire2Le design culinaire se définit par l'application des problématiques du design au domaine alimentaire. Si le matériau est l'alimentation, ses outils et son environnement, le design culinaire pose également des questions sociologiques, psychologiques, anthropologiques, historiques, industrielles très importantes. Il offre donc cette triple ouverture sur les sciences humaines, la création et la production industrielle qui caractérise le design, et alimente un programme de recherche dans ce domaine.

L'atelier de design culinaire est né il y a une douzaine d'années à l'ESAD autour de Marc Brétillot, figure majeure de la discipline, et reste un laboratoire unique en son genre, en France et en Europe, inscrit dans un cursus d'enseignement supérieur.

La recherche en design culinaire s'organise autour du post-diplôme, en partenariat avec l'Université François Rabelais de Tours, l'IEHCA et la MSH de Paris Nord (laboratoire d'Ethnoscénologie). La manifestation "Les 400 goûts" a été organisée par l'ESAD à l'occasion du lancement de son post-diplôme en design culinaire à la rentrée 2010 et le colloque international Cuisine et Design : la question du geste, du corps et de la représentation a permis de poser des bases théoriques à cette jeune discipline du design et d'entendre des théoriciens et des praticiens s'exprimer sur ces questions.
Les actes de ce colloque ont été publiés en 2011 sous le titre "Les quatre cents goûtsDesign, Cuisine et Geste." Ils rassemblent également des articles issus des recherches effectuées par la première promotion d'étudiants en post-diplôme. Outre leurs projets personnels, les étudiants de post-diplôme sont désormais amenés à élaborer un travail théorique en lien avec les étudiants de L'Equipe Alimentation de l'Université de Tours, avec laquelle le post-diplôme s'est construit.
Un ou plusieurs thème(s) commun(s) aux deux équipes sont défini(s) et approfondi(s) du point de vue des historiens d'une part, et des designers d'autre part. Ce(s) thème(s) fait/font aussi l'objet de l'enseignement théorique des enseignants-chercheurs de Tours qui viennent enseigner à l'ESAD. Ainsi, en 2011-2012 et en 2012-2013, le thème de l'enseignement théorique est celui de la soupe, correspondant à un colloque international organisé par L'Equipe Alimentation en Juillet 2012 en Mongolie, dont les actes seront composés des interventions du colloque, mais aussi d'une sélection d'articles écrits par les étudiants de post-diplôme design culinaire de l'ESAD et les étudiants en Master de Tours.

L'ethnoscénologie

ethnoscenologieElle se définit comme "l'étude interdisciplinaire de l'esthétique des incarnations de l'imaginaire" (Pradier 2006). Les trois composantes du néologisme (1995) renvoient : à l'anthropologie du sensible (Laplantine) pour l'élément "ethno", qui désigne l'importance de l'étude des contextes, tandis que l'élément "scéno" - du Grec skènos - renvoie au corps dans le corpus hyppocratique. Enfin, le troisième élément "logie" introduit l'idée d'étude scientifique ("logie"). Par son rattachement institutionnel, l'ethnoscénologie émerge du champ disciplinaire de l'esthétique, des sciences et des technologies des arts, spécialement des études théâtrales. 

Des spécificités propres à ces deux disciplines naîtront des sujets et des projets de recherche élaborés au cours de séances de travail entre les étudiants de post-diplôme design culinaire de l'ESAD et les doctorants d'ethnoscénologie (EA 1573) de Paris 8.

Une première rencontre s'est déroulée en novembre 2010 à la MSH Paris Nord entre Marc Brétillot, Patricia Ribault, Claire Peillod (directrice de l'ESAD de Reims), JeanMarie Pradier, Cécile Vallet et Pierre Philippe-Meden, les étudiants de post-diplôme et les doctorants en ethnoscénologie, pour définir une perspective de recherche commune. Dans le cadre de cet échange, une doctorante et responsable du réseau des doctorants en ethnoscénologie (ReDE) hébergé à la MSH Paris Nord, Eléonore Martin, a participé à la "Semaine folle" de l'ESAD du 24 au 28 octobre 2011. En Janvier 2013, le post-diplôme design culinaire sera impliqué dans les prochaines Journées d'étude internationales en Ethnoscénologie par la présentation de communications sur le travail commun ou les recherches personnelles des étudiants en post-diplôme et la tenue d'ateliers pratiques dont les modalités restent à inventer.

Les premiers résultats de ces séances de travail seront présentés sous la forme d'un banquet scientifique, qui permettra de donner un contenu artistique, esthétique et scientifique à ce projet, et de débattre des problématiques qui en émergent.

 Lieu : Le  CENTQUATRE, 5 rue Curial (entrée du public) 75019 Paris - M° Riquet

Billetterie : www.104.fr

En partenariat avec :

- Le CENTQUATRE, établissement artistique de la Ville de Paris
- Le Laboratoire d'ethnoscénologie (EA 1573) - Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord
- Les Grandes Tables (au 104, Paris)
- L'institut Européen d'Histoire et culture de l'Alimentation (Tours)
- L'Equipe Alimentation (LEA - EA 6294) - Université François Rabelais (Tours)
- Ferrandi - l'Ecole française de gastronomie (Paris)

esad(Sources : ESAD Reims  / Fabula.org- 2012)