Close

Le panneau solaire de 3ème génération

Voici les caractéristiques, applications possibles et débouchés industriels offerts par le photovoltaïque de 3ème génération avec des illustrations de ce qui constitue une innovation de rupture en matière d'énergies renouvelables, aujourd'hui portée par DisaSolar, PME française implantée à Limoges.

Une innovation de rupture

Le solaire photovoltaïque de 3ème génération (OPV) est une innovation décisive pour le développement durable. Issu des technologies de l'électronique imprimée, il ne requiert plus la fabrication de panneaux tels que nous les connaissons mais se résume au dépôt de couches d'encres organiques sur une pellicule plastique souple. Cette innovation permet de disposer de panneaux photovoltaïques producteurs d'énergie bon marché, écologiques et « sur-mesure ».

Cette révolution est en marche puisque DisaSolar, PME française implantée à Limoges et partenaire de recherche de laboratoires publics comme l'INES (CEA) et le CNRS, a démarré son programme ligne pilote.

Des applications à l'infini

Les panneaux photovoltaïques organiques ouvrent un champ de développement considérable, qui transformera les objets de la vie courante. En ef!et, puisque leur fabrication est sur-mesure, les applications possibles sont presque infinies. On peut imaginer, qu'à terme, de nombreux objets de la vie quotidienne mais aussi des bâtiments soient dotés d'un module solaire et donc capables de produire eux-mêmes de l'énergie électrique, créant à la fois une valeur ajoutée pour le produit et un bénéfice global en termes de développement durable.

Une application concrète : Un contrat de recherche entre la Direction Générale de l'Armement (DGA) et DisaSolar prévoit le développement de modules OPV capables d'épouser la forme et la couleur de leur environnement (camouflage oblige) afin d'assurer plus d'autonomie aux équipements et personnels des unités en opération.

Une filière d'avenir pour l'industrie française

La production industrielle commencera à l'horizon 2016. Le panneau photovoltaïque de 3ème génération est actuellement en phase d'expérimentations grandeur nature. Des programmes de recherche sur le photovoltaïque organique ont été lancés par des entreprises, notamment en France. Parmi ces entreprises, DisaSolar a créé un modèle remarquable de recherche partenariale public-privé puisque qu'elle coordonne un écosystème d'innovation qui regroupe des laboratoires publics de recherche en France et à l'étranger.

Le déploiement industriel de cette technologie sera générateur de croissance économique et d'emplois mais également à l'origine de nouveaux produits innovants, autonomes en énergie. Eux-mêmes susciteront une demande nouvelle, jouant un rôle catalyseur pour de multiples innovations et dans de multiples domaines.

DisaSolar, disposant d'une avance technologique et de ses propres brevets, est bien positionnée pour capter une partie de ce marché mondial considérable.

Des caractéristiques étonnantes

Le panneau photovoltaïque organique présente des atouts majeurs qui le distinguent des modules des générations précédentes :

- Intégrabilité : Les cellules solaires organiques sont imprimées sur-mesure sur des €lms plastiques, flexibles, légers et résistants, qu'il est possible d'appliquer facilement sur de multiples supports. La gamme de couleurs disponibles rend les modules compatibles avec les produits pour lesquels l'aspect esthétique est important.
- Fonctionnement :  Les panneaux OPV produisent de l'électricité même sous ensoleillement di‚us ou lumière arti€ficielle. Contrairement aux autres panneaux, leur rendement s'élève quand la température augmente.
- Economie : Utilisant des matières 1ère organiques, consommant peu d'énergie pour leur fabrication et produits par des équipements sobres en investissements, les modules OPV vont rapidement atteindre un prix compétitif.
- Simplicité : La production des modules s'e‚ffectue dans des conditions banales de température, de pression atmosphérique et de con€finement, à l'aide d'imprimante.
- Environnement : Les modules sont formés par des molécules communément recyclées et ne contiennent quasiment pas de matériaux toxiques. Le temps de retour énergétique est 12 fois inférieur aux deux premières générations de panneaux solaires !

A propos de DisaSolar :

DisaSolar est le spécialiste français du photovoltaïque souple. L'entreprise commercialise et installe des panneaux photovoltaïques flexibles "Thin films", dits de 2ème génération et mène ne parrallèle le développement de panneaux dits de « 3ème génération », ou photovoltaïques organiques. DisaSolar se prépare ainsi à devenir l'un des leaders mondiaux de la fabrication de panneaux solaires organiques souples par impression, un procédé qu'elle développe en collaboration avec de nombreux laboratoires de recherche en France et à l'international. DisaSolar s'appuie également sur les moyens techniques, logistiques et humains de son actionnaire de référence : le groupement Disa / Megamark, spécialisé dans la communication visuelle hors-média à traversl'impression de solutions graphiques.

 www.disasolar.fr