Close

Le rapport innovant et exigeant pour la transition énergétique

L'ANCRE (Association Nationale de Coordination de la Recherche pour l'Energie) publie ce jour un rapport d'études sur ses propositions de scénarios de transition énergétique à l'horizon 2050.

L'ANCRE a présenté le 23 janvier le rapport d'études sur trois scénarios possibles d'évolution du système énergétique français à horizon 2050, visant à atteindre le "facteur 4" (division par 4 au moins des émissions de gaz à effet de serre, ou GES, liées à l'énergie par rapport à l'année 1990).

Les trois scénarios proposés se caractérisent de la façon suivante :
• le scénario « Sobriété renforcée » (SOB) repose essentiellement sur le triptyque sobriété poussée, efficacité énergétique renforcée et développement des énergies renouvelables ; ce scénario requiert un effort généralisé d’efficacité ainsi que des changements significatifs de comportements ;
• le scénario « Décarbonation par l’électricité » (ELE) est fondé sur la combinaison d’un effort marqué d’efficacité énergétique et d’un accroissement dans les usages de la part de l’électricité – décarbonée parce que d'origine renouvelable ou nucléaire – en substitution aux
énergies fossiles, même dans leurs usages aujourd’hui captifs, comme dans les transports ;
• le scénario « Vecteurs diversifiés » (DIV2) mise sur l'efficacité énergétique et un renforcement limité des usages électriques, mais l'accent est largement mis sur la diversification des sources et des vecteurs d’énergie, avec notamment la récupération des chaleurs perdues et un rôle important des systèmes énergétiques intelligents multi-vecteurs et
développés localement.

Selon le président François Hollande, la France doit devenir exemplaire en terme de transition énergétique. Selon lui, "la transition énergétique doit être une solution, et non une problématique ; ce n'est pas un choix de circonstances ou un compromis. C'est une décision stratégique".

Ces scénarios reposent en effet sur une approche volontariste en termes d'innovation scientifique et technologique. Le rapport, fruit d'un travail impressionnant de quelques 400 experts scientifiques de l'ANCRE pendant 18 mois, décrit des trajectoires contrastées de la demande et du mix énergétique, et il évalue leurs impacts socio-économiques et environnementaux. L'objectif est d'apporter des éléments d'éclairage dans le cadre de la préparation du projet de loi sur la transition énergétique prévu pour être examiné par le Parlement en 2014.

Ce rapport est le résultat d'un dialogue fécond entre les différentes disciplines et domaines de recherche : "Il revient donc à l’ANCRE et aux partenaires qui la composent, de donner aux chercheurs qui se sont déjà largement investis dans cet exercice, les moyens de le poursuivre, et j’y veillerai personnellement." annonce Jacques Bittoun, Président de l'ANCRE, dans son avant - propos au rapport.

Lire le rapport complet

- Lire article "« Lumiollis »1ère Expérience D’auto-Consommation Électrique À Paris" / Blog habitat-durable.com - 24 janvier 2014
- Lire article "Nos modes de vie encore hermétiques à la sobriété énergétique ?" / energies.actu.fr - 23 janvier 2014