Close

Les Nouvelles Energies rentrent à l'ESILV

L' Ecole Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci  - ESILV - crée créé un département baptisé «Nouvelles Énergies» offrant une majeure d’enseignement sur 2 ans pour former de futurs ingénieurs capables d’apporter des réponses concrètes aux problématiques du défi énergétique.

Ces enseignements reposent sur quatre piliers principaux : la physique liée à l'énergie, la collecte de données par des outils numériques, l'analyse de ces informations par des moyens numériques et statistiques et enfin l'ouverture aux enjeux de la transition énergétique.

Les enseignements dispensés permettront à l'ingénieur issu de cette Majeure, d'utiliser des compétences dans les domaines de l'énergie, de la mécanique, de l'informatique voire de la finance afin de proposer des solutions innovantes s’appuyant sur les technologies numériques dans le but de répondre aux enjeux de l’efficacité énergétique et de la transition écologique.

La conception et la direction de cette Majeure confiées à Pierre Courbin

Enseignant-chercheur, Ingénieur diplômé de l’ECE Paris, Pierre, 28 ans, détient un Doctorat en Informatique de l’Université Paris Est ainsi qu’un Master 2 Recherche de l’Université Paris Sud, Orsay. Il a également étudié à l’École Polytechnique de Montréal (CA) et à Staffordshire University, Stafford (UK).

« Quand j'ai entendu parler de ce projet de majeure ‘Nouvelles Énergies’, j'y ai vu l'opportunité d’éclaircir ce que pourrait être un ingénieur alliant compétences numériques et connaissances sur le domaine de l'énergie. Les ingénieurs que nous allons former vont tirer au mieux profit de l'écosystème particulièrement propice de l'ESILV : le programme d'enseignement emprunte des notions de physique et de modélisation à la Majeure Mécanique Numérique et Modélisation, partage les enseignements sur les capteurs, les objets connectés, le Big Data avec la Majeure Informatique et Science du Numérique et s'appuie sur des compétences d'analyse de données statistiques liées à la Majeure Ingénierie Financière. En complément de cela, les étudiants seront formés aux notions essentielles de la transition énergétique telles que la conduite du changement, le développement durable et le financement sur le marché de l'énergie. » précise Pierre Courbin, responsable du Département Nouvelles Energies de l’ESILV.

« Nous sommes heureux de confier cette responsabilité à Pierre Courbin qui a toutes les qualités requises. Ce département contribuera également à la transversalité entre les écoles du Groupe Léonard de Vinci car les élèves-managers de l’EMLV et les élèves-designers de l’IIM ont également vocation à s’intéresser aux questions énergétiques du point de vue du développement durable, des objets connectés, etc... Les compétences ainsi rassemblées dans un même lieu présagent de très beaux projets pour les étudiants ! » ajoute Pascal Brouaye, Directeur de l’ESILV.

A propos de l’ESILV
L’ESILV, Ecole Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci est une école d’ingénieurs généraliste au coeur des technologies du numérique. Elle recrute principalement au niveau Baccalauréat (S et STI 2D) et forme en 5 ans des ingénieurs opérationnels s’insérant parfaitement dans le monde professionnel. Le projet pédagogique de l’ESILV s’articule autour des sciences et des technologies numériques combinées à 4 grandes spécialisations : informatique, mécanique numérique et modélisation, finance quantitative et nouvelles énergies. Enseignements en petits groupes, travail en équipe, pédagogie par projet, sport intégré dans le cursus, stages et expériences internationales obligatoires complètent le cursus. 950 élèves - 1200 anciens élèves - www.esilv.fr

A propos du Groupe Léonard de Vinci
Le Groupe Léonard de Vinci est composé de trois établissements d’enseignement supérieur délivrant des diplômes reconnus qui couvrent des champs disciplinaires complémentaires, notamment dans le secteur du numérique : une école de commerce, l’EMLV (Ecole de Management Léonard de Vinci) ; une école d’ingénieurs, l’ESILV (Ecole Supérieure d’ingénieurs Léonard de Vinci) et une école de web & multimédia, l’IIM (Institut de l’Internet et du Multimédia), 1ère école créée en France pour former aux métiers de web. En 2014, elle compte 3000 étudiants, 6500 diplômés, 200 collaborateurs (dont plus de 100 enseignants et enseignants-chercheurs) et plus de 550 vacataires issus du monde universitaire et professionnel. Créée en 1995 à l’initiative du Conseil Général des Hauts-de-Seine, elle est installée au Pôle Universitaire Léonard de Vinci à Paris-la Défense. Le campus s’organise autour de valeurs communes que sont l’hybridation, la professionnalisation, l’internationalisation, l’ouverture sociale, le sport et la culture. L’hybridation est le résultat de la transversalité qui existe entre les trois écoles : projets en commun, incubateur, vie associative, activités sportives, doubles diplômes… Ingénieurs, managers et designers apprennent à vivre et à travailler ensemble au-delà des frontières de leur propre cursus. L’ouverture sociale, le sport et la culture pour tous font partie des principes fondateurs des trois écoles historiques du Pôle Universitaire Léonard de Vinci.