Close

Energie : partage en biens communs

innovation énergie

La possibilité de soutenir concrètement les énergies propres, c'est possible ! Et la bonne nouvelle, c'est qu'aujourd'hui il existe des réseaux pour cela  du type Energie partagée, mouvement qui accompagne et finance grâce à l'épargne solidaire des projets d'économies d'énergie et d'énergies renouvelables maîtrisés localement par des citoyens et des collectivités.

Et depuis peu, tout le monde peut prêter à VALOREM, entreprise pionnière dans le développement des énergies renouvelables qui innove dans le financement participatif et vient par exemple de lancer une opération de prêt à taux bonifié pour les habitants du territoire picard. 

Objectif : associer les particuliers aux retombées économiques de ses parcs éoliens. Profitant de la possibilité offerte aux particuliers, depuis le 1er octobre 2014, de prêter aux entreprises avec intérêts en passant par des plateformes Internet agréées en tant qu’intermédiaire en financement participatif, Valorem s'est associée à Lendosphere. “Grâce à cette ouverture dans le monopole bancaire du prêt, les particuliers peuvent flécher leur épargne vers des projets auxquels ils croient, de façon rentable (taux d’intérêt compris entre 3,3 % et 10 % sur Lendosphere). Pour les porteurs de projet, c'est une nouvelle voie de financement réactive, associant une communauté de prêteurs convaincus”, explique l'entreprise.

Pour débuter, VALOREM lance donc un emprunt de 60 000 euros. Le prêt à Santerre Energies, la société de gestion du parc éolien, est remboursable en deux ans et propose un taux d’intérêt annuel de 5 %, bonifié à 6 % pour les Picards, avec des remboursements trimestriels. Vous avez donc la possibilité de prêter jusqu’à 1 000 euros à ce projet. Une somme qui vous sera remboursée en huit versements trimestriels de 132,13 euros bruts, soit un total de 1 057,06 euros bruts. A 6 %, les remboursements trimestriels s’élèvent à 133,58 euros bruts, soit 1 068,67 euros en huit échéances. L’argent reversé chaque trimestre peut être réinvesti dans de nouveaux projets, ou viré vers le compte bancaire du prêteur. La campagne commence le 9 février et dure 31 jours.

A noter :  vendredi 13 février fut le lancement de la plateforme Citizenergy permettant aux internautes de participer au financement de projets d’énergie verte en Europe. Soutenue et cofinancée par l’Union européenne, cette initiative est portée par un consortium de 14 organismes spécialisés dans les énergies renouvelables et l’investissement participatif. Lumo (France), Abundance (Grande-Bretagne) et Greencrowding (Allemagne) sont les trois premières plateformes présentes sur Citizenergy. Objectif affiché : collecter 14,6 millions d'euros d’investissement participatif d'ici 2017, soit mobiliser 6 000 citoyens à travers 10 pays de l’Union européenne.

De quoi donner des idées de placements propres au Fonds de réserve pour les retraites et autres organismes publics…
(Source : Blog Même pas mal 14 février 2015)