Transition écologique et énergétique

Le futur a de l'avenir !

transition énergétique
L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie publie son rapport d’activité 2015, «  No future ? ». L'année 2015 a été sans conteste un tournant pour la transition vers une société bas carbone. L'Accord de Paris et la Loi de transition énergétique pour la croissance verte nous projettent avec d'autant plus de force dans le futur.
Ce rapport d'activité donne une image de cet avenir qui s'ouvre à nous. Il montre, au travers d'actions concrètes, que 2050 a déjà commencé à se dessiner, sous l'impulsion des territoires, entreprises, acteurs économiques et associatifs accompagnés au quotidien par l’ADEME.

2015 a marqué un tournant pour la transition énergétique et écologique

L’accord universel obtenu lors de la COP21 a donné un signal politique fort sur la nécessité de poursuivre les engagements des États. La signature de l’Accord de Paris, le 22 avril 2016 à New York, est venue amplifier ce signal.
La loi de transition énergétique pour la croissance verte, adoptée en août 2015, a doté la France d’une ambitieuse feuille de route dans laquelle l’économie circulaire occupe une place importante. C’est dans ce cadre que l’ADEME s’est vu confier une nouvelle mission : la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Le futur s’écrit maintenant

Ces avancées majeures projettent l’Agence dans le futur. Le rapport d’activité donne une image de cet avenir et montre que des actions concrètes sont d’ores et déjà engagées sur tout le territoire pour accélérer la généralisation des bonnes pratiques, innover et contribuer à l’expertise collective.
Ce rôle moteur de l’ADEME dans la transition énergétique repose, selon Bruno Lechevin, président de l’ADEME, sur « l’esprit start-up de l’Agence pour accélérer la dynamique de l’action publique. Agilité et réactivité dans l’examen des appels à projets et de l’octroi des aides sont indispensables pour répondre aux besoins des acteurs de terrain et à la demande du marché ».

2015, une année riche en réflexions stratégiques et en actions

L’Agence a accompagné quelque 8200 opérations en faveur des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de l’économie circulaire, de la ville durable, des écotechnologies… notamment via des dispositifs de soutien financiers et techniques comme par exemple le Fonds Chaleur, le Fonds Déchets ou le Programme d’Investissements d’avenir.
Dans ce rapport, pour illustrer le travail concerté et les actions menées conjointement, la parole est donnée aux différents partenaires de l’ADEME.
 
 
 

 

Articles en relation
Une banque pour le climat

  Pour mener la guerre climatique, il faut de l’argent, et beaucoup d’argent. Où le trouver ? Dans la poche des populations, citoyens déjà en large détresse économique, ou peuples menacés de la fin de...

Mettre en oeuvre les transitions énergétiques

Mettre en œuvre les transitions énergétiques - Enjeux et stratégie opérationnelle d'une gestion intégrative de Jacques de Gerlache – Editions Dunod, Février 2019 - 288 Pages   Gaz à effet de serre,...

Climat : les citoyens entrent en rébellion

Dans la crise climatique, il est un phénomène étrange : la pusillanimité, si ce n’est la défection des États. Alors que tous les voyants de la planète sont au rouge vif et que les opinions publiques du...

La Terre est en surchauffe

La Terre est en surchauffe: L'impact de la mondialisation et des multinationales sur notre planète d'André Cayol - Edition L'Harmattan - 224 Pages   Albert Einstein affirmait : "On ne résout pas un...

Plus d'articles
Métaux stratégiques : comment s'affranchir de notre dépendance ?
L’éolien français est bloqué. Une stratégie délibérée pour favoriser le nucléaire ?
Climat : Et si l’énergie nucléaire était la seule à nous sauver de la catastrophe annoncée ?
Le droit pénal international peut-il venir au secours de l'environnement ?
Climat, épidémies : l’Histoire de Rome serait-elle l'ébauche de notre actualité ?
Transition énergétique : et si on s’intéressait avant tout aux humains ?