Close

La première route de mobilité solaire intelligente sous Parasols

mobilité solaire
Depuis le 11 mai 2016, il est désormais possible de rouler entre Bastia et Ajaccio à l’énergie 100 % solaire. Grâce à une innovation technologique de pointe, s’est ouverte la première route de la mobilité solaire intelligente entre deux villes françaises : deux stations de recharge produisent leur propre énergie à l’aide de panneaux photovoltaïques, la stockant et l’utilisant pour recharger directement tous types de voitures électriques. Le soleil comme carburant, c’est possible !
 
Par tous les temps, de jour comme de nuit, les voitures électriques (ou hybrides rechargeables), mais aussi utilitaires, bus, scooters, pourront rallier Bastia à Ajaccio à l’énergie 100 % solaire.
Une route qui se compose de deux Parasols : des stations intelligentes de recharge à l’énergie solaire. Elles ont été dessinées par Peugeot Design Lab et conçues par la société Driveco (filière de Corsica Sole). Des matériaux "valorisants" ont été utilisés ; Driveco explique : "Ses lignes et ses couleurs ont été inspirées pour s'inscrire dans le paysage de la Corse. Les trois couleurs, blanc, bleu azur en association avec le bois brut, rappellent respectivement la lumière du soleil, la mer et le sable. Les courbes du bois et la toiture élancée évoquent les vagues et les ailes d'un oiseau prêt à prendre son envol, donnant ainsi une impression de robustesse et de légèreté".
Ces « Parasols » fonctionnent en réseau au sein d’un même territoire grâce au « Smart Grid Driveco », système intelligent de gestion de l’énergie, conçu en partenariat avec les équipes du CEA Tech et de l’INES. Les Parasols collaborent entre eux et modulent la puissance injectée dans les véhicules afin d’assurer une recharge 100 % solaire, à tout moment de la journée.
 
La station de recharge a une forme de parasol, un toit équipé de 88 panneaux solaires sur 150m² de toiture. Grâce à 29 kWc de puissance, plusieurs véhicules peuvent être rechargés en même temps (70 kW de puissance maximum de charge). Dans le cas d'une surproduction d'énergie solaire par rapport à la demande, l’énergie est stockée dans une batterie et le surplus récolté est injecté dans le réseau électrique. Pour recharger sa voiture, il faudra simplement souscrire à un système d’abonnement qui n’a pas encore été mis en place, puis de brancher son véhicule dans l’une des huit places disponibles.
 
Plusieurs options sont disponibles, comme la recharge rapide de 25 minutes, ou les charges plus lentes allant d'une à six heures, mais qui donneront toutes suffisamment d'autonomie pour rallier la station suivante et ce, même par mauvais temps ou de nuit.
 
A la fois autonome et en réseau, le Parasol est une première mondiale, issue du savoir-faire et de l’innovation française dans la mobilité durable.
Ce projet a pris vie grâce au Fonds Européen de Développement Régional qui l’a financé à 41% soit près d’un million d’euros.
 
Premiers démonstrateurs de cette technologie au monde, l’ambition est de déployer avec la Corse un réseau intelligent et solaire de Parasols, tous les 50 kilomètres afin d’y rouler au solaire en toute liberté, soit 70 stations-parasols et 700 bornes de rechargement. L’ile de Beauté produisant 30% d’énergie renouvelable, elle devient la première région française à rouler à l’énergie solaire. Un pas vers l’autonomie… énergétique !