Transition écologique et énergétique

L'utilisateur, pilote de sa consommation électrique

SylvieJehanno
Sylvie Jéhanno est directrice Clients Particuliers d’EDF et présidente de Sowee, une nouvelle filiale d’EDF qui vient de lancer en bêta-test, une station connectée qui sera commercialisée fin novembre à la croisée des transitions numérique et énergétique qui bouleversent le secteur. L’un des enjeux pour le client : piloter sa consommation.
 
Delphine Masson : Vous venez de lancer Sowee il y a quelques jours. Cet appareil a été conçu, entre autres, pour maîtriser son budget. Un enjeu essentiel aujourd’hui ?
 
Sylvie Jéhanno : Sowee, c’est un objet connecté et une application spécialement conçus pour piloter sa consommation d’énergie, mais c’est surtout, plus globalement, une station connectée qui peut commander à distance les objets connectés du quotidien pour optimiser le confort du client. Au global, Sowee, c’est le nouveau partenaire du bien-être durable dans l’habitat. Le mot « bien-être » évoque pour nos clients à la fois le confort et les économies d’énergie. C’est un sujet important pour eux. Dans un sondage IFOP de 2015, 91% des Français disent vouloir faire des économies d’énergie. Mais ils parlent davantage de maîtrise et de sérénité budgétaire, parce qu’ils comprennent mieux les euros que les kWh.
 
DM : Au-delà de ce que pensent vos clients, n’y a-t-il pas un enjeu environnemental ainsi que des obligations légales à faire des économies d’énergie ? La loi sur la transition énergétique parle d’une réduction de la consommation énergétique finale de 50% en 2050 par rapport à 2012…
 
SJ : C’est pour cela que nous parlons aussi d’habitat « durable » englobant les économies d’énergie, la réduction des émissions de CO2, le sujet du changement climatique, le photovoltaïque sur les toits, les véhicules électriques à recharger devant son garage. Dans ce contexte plus général, Sowee est très complet parce qu’il permet très concrètement de piloter les chaudières individuelles au gaz avec une vision budgétaire, à l’euro ou au degré près. Il est possible, par exemple, de se fixer des objectifs de budget mensuel, de recevoir des messages d’alerte en cas de dépassement pour baisser si besoin les températures.
 
Sowee est un pack comprenant une Station connectée et un Thermostat intelligent. Il permet de piloter son chauffage en suivant ses consommations réelles.
 
DM : Une entreprise qui vend un produit en disant de ne pas trop en consommer. Cela peut paraître paradoxal…
 
SJ : Nous évoluons dans un monde qui bouge, à la croisée de la transition énergétique et de la transition numérique. Nous ne pouvons rester un fournisseur sur la durée sans répondre aux attentes majeures de nos clients et l’accès aux objets connectés en est une. Nous sommes aujourd’hui dans une logique du mieux consommer et du consommer moins. C’est dans ce contexte que nous avons lancé le tableau de bord  digital « e.quilibre » accessible en ligne. Il donne une vision assez fine, par usage, des consommations et de leurs évolutions. Il peut les comparer avec celles de l’année précédente ou celles d’un foyer similaire. Le numérique est une formidable opportunité pour aider nos clients à réaliser des économies d’énergie. Sowee est donc au cœur de ces enjeux et des attentes de nos clients, pour qu’ils deviennent acteurs de leurs consommations.
 
DM : La station connectée seule coûte 319 euros. Cela peut apparaître comme un autre paradoxe de dépenser de l’argent d’un côté pour en économiser de l’autre…
 
SJ : Notre filiale Sowee prévoit de vendre la station connectée avec un contrat de gaz naturel pour permettre un étalement de sa dépense. C’est plus intéressant et cela facilite l’accès aux objets connectés. Nous sommes dans une logique d’investissement et de retour sur investissement.  La station permet de réduire sa facture et donc de rentabiliser l’achat de Sowee. C’est aussi une façon d’améliorer son confort dans une optique du meilleur rapport qualité-prix pour nos clients.
 
DM : Avez-vous chiffré le gain d’économie possible ?
 
SJ : C’est une première étape. Les thermostats connectés sont plus faciles à poser sur les chaudières individuelles parce qu’il s’agit d’un matériel unique dans la maison. Les radiateurs électriques, il en existe plusieurs, dans chaque pièce. C’est plus complexe. Mais cela viendra évidemment
 
DM : Sowee ne concerne que le gaz. Pour quelles raisons ?
 
SJ : C’est une première étape. Les thermostats connectés sont plus faciles à poser sur les chaudières individuelles parce qu’il s’agit d’un matériel unique dans la maison. Les radiateurs électriques, il en existe plusieurs, dans chaque pièce. C’est plus complexe. Mais cela viendra évidemment.
 
DM :L’arrivée de ces outils et services numériques pose la question des publics précaires. On sait que les ménages les moins aisés n’ont pas de smartphones et utilisent peu Internet. Qu’est-il prévu pour eux ?
 
SJ : La fracture numérique existe effectivement. EDF peut alors accompagner ces clients de façon plus traditionnelle avec des conseillers au téléphone qui sont tous formés aux éco-gestes. Nous allons également diffuser très prochainement pour l’ensemble de nos clients un document baptisé « Ma Conso & Moi » qui accompagnera les factures et restituera des informations très personnalisées sur les modes de consommation des usagers.
 
DM : La concurrence en provenance de Google ou d’Orange est importante sur le secteur de l’habitat connecté. Et il existe d’ores et déjà des offres pour piloter sa consommation d’énergie comme le thermostat Nest. Quel est le plus de Sowee ?
 
SJ : C’est une station connectée très complète qui peut donner aussi des informations sur la qualité de l’air dans votre logement, sur le temps qu’il fait ou sur l’état du trafic.  Elle pourra à terme commander la plupart des objets connectés du quotidien en véritable chef d’orchestre. Avec Sowee qui est le nom d’un produit mais aussi d’une filiale, le Groupe EDF opère un virage et investit le secteur de la maison connectée.
 
DM : Les Français seront bientôt tous équipés des compteurs intelligents du nom de Linky et Gaspar présentés eux aussi comme des outils de pilotage de la consommation. Ne sont-ils pas suffisants pour suivre sa consommation ?
 
SJ : Linky est un compteur communicant posé par Enedis, une filiale indépendante d’EDF, qui permet entre autres aux clients de ne plus être dérangés pour le relevé des compteurs se trouvant dans les logements. Il permet également des facturations précises et non estimées établies en fonction de données communiquées automatiquement à l’ensemble des fournisseurs. Avec Linky, les fournisseurs peuvent  développer des services associés et complémentaires qui communiquent sur le logement. C’est tout l’objet de Sowee.
 
DM : Ces nouveaux services communicants suscitent beaucoup de craintes chez le consommateur : ils permettraient d’espionner la vie des gens ou émettraient des ondes électromagnétiques dommageables pour la santé. Pouvez-vous les rassurer ?
 
SJ : Le sujet de la protection des données est essentiel pour EDF. L’entreprise a mis en place une charte d’utilisation que l’on peut consulter sur notre site. Elle est en phase avec la réglementation et repose sur quelques grands principes. Les données appartiennent au client qui accepte de nous les communiquer via un objet connecté parce qu’il y trouve un bénéfice, un service appréciable comme le suivi de sa consommation. Ces données restent chez EDF en toute sécurité et ne sont nullement commercialisées. Sowee s’inscrit pleinement dans cette politique qui est primordiale dans une relation client basée sur la confiance. Avec la station connectée, nous sommes essentiellement sur du wifi, avec un peu de communication radio pour le thermostat.  C’est un standard de marché. Et évidemment toute la technologie utilisée respecte toutes les normes européennes de façon drastique. Il n’y a donc pas de crainte à avoir..
 
DM : Quels autres services seront proposés par votre station connectée ?
 
SJ : Sowee apportera dans le futur des solutions pour les chauffages électriques. Pour les possesseurs de véhicules électriques par exemple, Sowee pourra indiquer l’état de charge de la batterie. Cela devrait arriver assez vite. Un client avec des panneaux solaires sur son toit pourra également suivre son autoconsommation. L’une de nos filiales, EDF ENR, vient de sortir une offre innovante « Mon Soleil & Moi » qui correspond bien aux attentes actuelles des consommateurs. Sowee pourrait leur donner des informations utiles sur leur consommation. Notre station connectée sera commercialisée fin novembre 2016, mais c’est une offre évolutive qui devrait très largement s’enrichir en 2017 pour concerner un million de clients d’ici 2026.
 
Propos recueillis par Delphine Masson, UP' Magazine-La Grande Question
 
 

 

Articles en relation
Nous avons du microbiote plein les narines

La communauté microbienne présente dans notre nez pourrait-elle influencer nos choix alimentaires ? Hommes ou femmes, jeunes ou vieux, nous sommes tous colonisés par un à deux kilos de...