Transition écologique et énergétique

La Chine mobilise 60 000 soldats contre la pollution. Mission : planter des arbres

Arbres Chine
La Chine a un problème de pollution atmosphérique. Gravissime. Le peuple Chinois étouffe sous la pollution et les maladies graves se comptent par millions. Une véritable hécatombe contre laquelle le gouvernement veut employer les grands moyens. Parmi ceux-ci, le recours à l’armée pour planter des arbres afin d’améliorer la qualité de l’air.
 
La Chine compte actuellement environ 208 millions d’hectares de forêts. Entre 2012 et 2017, 68 milliards d’euros ont été dépensés pour planter des arbres. Un chiffre encore insuffisant, car le pays a décidé d’accélérer le rythme et de planter 6.6 millions d’hectares de forêts supplémentaires pendant la seule année 2018.Un effort qui devrait porter la couverture forestière de la Chine de 21 à 23 %.
 
 
Pour réussir ce plan pharaonique, la Chine mobilise son armée. 60 000 hommes issus de régiments de l’Armée populaire de libération et pour une moindre part, de bataillons de la police armée du pays. Selon Asia Times, ces soldats ont été retirés de leurs postes à la frontière nord pour le projet. The Independent rapporte que Zhang Jianlong, chef de l'Administration des forêts de la Chine, a déclaré que la couverture forestière totale du pays pourrait atteindre 26 pour cent en moins de deux décennies.
La plupart des troupes sont envoyées dans la province très polluée de Hebei, près de Pékin - l'un des principaux responsables du problème de smog dans le pays. La province s'est engagée, de son côté, à porter sa couverture forestière à 35 % d'ici 2020.
 
Il est rassurant de voir la Chine prendre ses problèmes de pollution atmosphérique si au sérieux. Mais il est peu probable que ces plantations massives d’arbres puissent résoudre à elles seules le problème. La couverture forestière de la Chine est de 21 pour cent, ce qui n’est pas dérisoire, mais insuffisant face à la quantité importante de smog qui pollue l’atmosphère. Pour rappel, la couverture forestière moyenne d’un pays comme la France est de 31 %.
 
Bien que quelques pourcents de forêt supplémentaire ne peut manquer d’améliorer la qualité de l’air contribuera cela ne suffira pas pour résoudre le problème. Pas tout seul de toute façon. Et c’est là que les autres initiatives portées par la Chine prennent de la valeur. En 2017, la Chine a ainsi décidé de fermer 40 pour cent de ses usines et a annoncé son intention d'interdire les voitures à moteur diesel. Depuis la COP 21, le pays est devenu un acteur majeur dans le développement des énergies renouvelables. Il en va de la santé des chinois, gravement compromise par la pollution atmosphérique.
 
 

 

Articles en relation
Le portage salarial international

Garder sa liberté tout en connaissant le confort du salariat, c'est ce que vous invite à découvrir le portage salarial à l'international. Cette situation hybride est une occasion idéale pour...