Sécurité alimentaire et agrostratégies

Soyez écolos: conservez au frais vos victuailles... sous terre !

frigidaire ground fridge
Un réfrigérateur qui fonctionne sans électricité, voilà une alternative à notre bon vieux frigo traditionnel ! Comment est-ce possible ? A condition d'avoir un petit bout de jardin et de pouvoir l'enterrer.... Explications.
 
Ce réfrigérateur souterrain a été conçu par le designer Floris Schoonderbeek, de l’entreprise Weltevree en Hollande. Construit en creusant un simple trou, il peut être installé dans n’importe quel sol et ne nécessite aucun permis de construire spécifique et être utilisé comme cave ou réfrigérateur.
 
 
Comment ça marche ?
 
Le Ground Fridge fait appel à l’effet isolant de la terre et l’effet réfrigérant de la nappe phréatique. Qu’il gèle ou qu’il fasse très chaud à l’extérieur, la température dans le frigo reste stable tout au long de l’année entre 10 et 12°C, soit la température idéale pour stocker des fruits, des légumes, du vin et du fromage. On peut y entreposer jusqu'à 3000 litres d’aliments. 
 
 
De forme sphérique, il est enterré et recouvert de la terre excavée. Cette couche de terre d’un mètre d’épaisseur et isolante permet à la température à l’intérieur du réfrigérateur de varier à peine. 
 
On peut le voir aussi comme une version innovante du garde-manger de nos grand-mères ou de la cave traditionnelle... écologique puisque fonctionnant sans électricité. Prix de vente : 7 450€ à ce jour.
 
 
Cette innovation a été nominée au Dutch Design Award qui récompense les innovations des designers néerlandais.
 
Il existait déjà un frigidaire entérré spécifique pour distribuer les bières : le "eCool"créé par une start-up danoise fondée par quatre amoureux de la bière qui ont inventé un refroidisseur respectueux de l’environnement, maintenant les bières fraîches toute l’année sans un seul volt d’électricité. Laissant la nature faire tout le travail...
Une bonne idée reprise des traditions anciennes où autrefois, les gens de la campagne ou les paysans enterrraient les denrées périssables pour les conserver au frais. Le système utilisait la fraîcheur naturelle et l’humidité constante du monde souterrain pour garder les aliments contre le gel ou contre la chaleur. Les idées les plus simples...
 
 
 
 
 

 

Articles en relation
Créer une île verte à Paris

Face au réchauffement climatique amplifié par l’emballement de l’urbanisation et des transports, l’Ile-de-France ressent le besoin vital de plusieurs larges îlots de fraîcheur ; il est encore...

Nourrir la planète

Nourrir la planète de Louis Albert de Broglie - Edition Hoëbeke, collection Deyrolle pour l'avenir - Préface de Pierre Rabhi - Septembre 2018 - 112 Pages   A l'heure où l'écologie est une...

Protéines – Nutrition et enjeux environnementaux

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture estime que la population mondiale devrait compter un peu plus de 9 milliards d’âmes en 2050. Une prévision selon laquelle un...

Plus d'articles
De Rugy face à la montée des périls sur le climat, la planète, l’humanité. L’optimisme est-il encore de mise ?
Démission de N. Hulot : l’incompatibilité écologique
L'Unesco enrichit son catalogue du Réseau mondial des réserves de biosphère
Surpêche et gaspillage : 1 poisson pêché sur 3 n’arrive jamais dans notre assiette.
Le biosourcé, une valeur d'avenir ? Vers un contrat social « gagnant gagnant » entre acteurs
Alimentation : vers un nouveau label « bio, local et équitable» ?