Sécurité alimentaire et agrostratégies

Ynsect inaugure son unité de démonstration de production d’insectes, une première mondiale

agrostratégies
Ynsect, leader mondial dans la production d’insectes pour les besoins de l’alimentation animale, inaugure ce jeudi 23 février 2017 son unité de démonstration Ynsite, située sur le pôle Innovia à Dole, dans le Jura.
 
A l’origine, il y a un constat simple : alors que les insectes sont à la base de la chaine alimentaire et font partie intégrante des régimes alimentaires des poissons, volailles et autres mammifères, ces mêmes insectes sont complètement absents de la ration alimentaire des animaux d’élevages (terrestres ou aquatiques) et de nos animaux domestiques. Nous serons neuf milliards d’habitants d’ici 2050 et les besoins alimentaires vont considérablement augmenter, notamment les besoins en protéines. Se posera alors le problème de produire suffisamment de protéines pour nourrir les animaux, en particulier poissons et volailles, animaux les plus consommés au monde.
 
Forte d’une R&D d’avant-garde, de technologies brevetées et d’une équipe pluridisciplinaire d’envergure mondiale, Ynsect, fondée en 2011, a été créée sur un principe visionnaire : positionner les protéines d’insectes au cœur du système agroalimentaire afin de répondre durablement à la demande croissante de la planète en viande et en poisson.
 
Installé depuis 2013 au Génopole d’Evry, Ynstitute, le siège et centre de R&D d’Ynsect, constitue le plus important centre de recherche privé du secteur au niveau mondial. La société a conçu une technologie propriétaire pour élever et transformer des larves de Tenebrion meunier, et possède le plus important portefeuille de brevets du secteur à l’échelle internationale.
 
 
Cette technologie, d’abord développée en laboratoire, puis à l’échelle de pilotes (une tonne puis dix tonnes d’insectes par an), a ensuite été développée à taille réelle avec la construction d’une unité de démonstration technologique et commerciale – Ynsite – de 3000m2, permettant la production de plusieurs centaines de tonnes de protéines d’insectes par an. Ce changement d’échelle réussi est une première au niveau mondial. Ynsect a répondu avec succès au défi technologique que représente l’automatisation d’un élevage d’insectes, adaptant la technologie à chaque étape de leur développement, pour assurer leur bien-être, mais aussi une qualité constante des produits finis, de bonnes conditions de travail pour les opérateurs et une traçabilité sur toute la chaine de valeur.
 
« Aucune entreprise n’était arrivée jusqu’alors à allier entomologie (science des insectes), robotique et digital pour aboutir à un projet d’entreprise réellement créateur de valeurs économiques, environnementales et sociétales. » Explique Antoine Hubert, président d’Ynsect. « C’est une véritable prouesse réalisée par l’ensemble des Ynsecters (collaborateurs d’Ynsect) et leurs partenaires technologiques, industriels et académiques, et qui a pu voir le jour grâce à leur multidisciplinarité. »
 
Le site d’Ynsite est situé à Damparis, sur la communauté de communes de Dole, sur le pole Innovia, un parc d’activités dédié aux éco-activités et technologies de l’environnement. La construction du bâtiment a débuté en septembre 2015 pour se terminer en avril 2016, puis l’ensemble des machines ont été livrées et montées jusqu’à la fin de l’année. Le site a livré ses premiers clients dans le secteur du pet-food fin 2016, il emploie aujourd’hui près de quinze personnes.
Inauguration du site - De gauche à droite : 
 
 « Il y a deux ans seulement nous avions nos premières discussions avec les élus locaux de la communauté de commune de Dole, du Jura et de la Région, ainsi que les représentants d’Innovia et de la Chambre de Commerce et d’Industrie », commente Antoine Hubert. « Il est vraiment remarquable de voir à quelle vitesse le projet s’est déroulé grâce à ce partenariat fort avec l’ensemble des acteurs du territoire : les élus locaux et les services de l’Etat, leurs administrations respectives et nos différents partenaires et sous-traitants locaux. C’est une grande fierté, commune je pense, de constater l’aboutissement de ces échanges et de voir Dole devenir un hub mondial incontournable pour la production de protéines d’insectes. Ce projet souligne également le dynamisme industriel qui ne demande qu’à se développer en France grâce au volontarisme de l’Etat, des élus locaux et des entrepreneurs. »
 
Ynsite représente la dernière étape de validation technologique avant la construction d’une unité bien plus conséquente en 2018, qui permettra d’atteindre le marché de l’aquaculture, qui requière d’importants volumes de protéines.
Ynsite, démontrant la viabilité du concept industriel et commercial, a permis à la société de clôturer sa seconde levée de fonds en décembre dernier, d’un montant de 14.2M€, permettant de déclencher le travail d’ingénierie nécessaire à la construction de cette prochaine unité. Cette dernière sera capable de produire plus de 20 000 tonnes de protéines d’insectes par an.
(Source : CP Ynsect - 23 février 2017)
 
 

 

Articles en relation
#BornSocial : La montée des “invisible kids"

Suréquipés, sur-connectés, multi-réseaux, multi-comptes et multi-personae, les 11-13 ans occupent déjà clandestinement les réseaux de leurs aînés. Cette nouvelle génération post digital natives est née...