Close

Plateforme Domoscio : Travailler moins et réussir plus

En effet, de nos jours les moments dédiés à notre apprentissage sont moins nombreux et moins efficaces. Qui n'est pas attiré par tous ces écrans qui nous font de "l'œil" ?

Nos enfants et nous-mêmes somment partagés entre au moins trois écrans :
. Le téléphone pour les SMS, mails,... ;
. La télévision pour les séries, les infos,... ;
. Le PC pour les jeux, les réseaux sociaux, le travail,...

Comment pouvons nous réutiliser ce temps dans nos moments "libres" ? Nous devons relever un triple défi !

1. National, en élevant le niveau de connaissances de nos enfants et des adultes. Nous ne pouvons pas rester sans rien faire face aux résultats désastreux enregistrés en 6ieme, en 3ieme, voire plus :
• "en France 11 % des personnes âgées de 16 à 65 ans sont en situation préoccupante face à l'écrit" (source AFP) ;
• La maîtrise des compétences de base pour (source site de l'éduction nationale) :
• Les élèves en fin de CM2 : 88% pour le français et 91% pour les mathématiques ;
• Les collégiens en fin de 3ième : 75% pour le français et 87% pour les mathématiques.

2. Social, en facilitant un accès au savoir pour tous et en motivant les élèves à apprendre, notamment ceux issus des classes moyennes :
• Plus de 20% des enfants de parents ouvriers ou employés sont du niveau Brevet ou sans diplôme contre 7% pour les enfants de parents cadres et professions intermédiaires (source site de l'éduction nationale) ;
• Le manque d'équité du système français se traduit, en termes de classement dans l'enquête PISA, par un écart de 20 places si l'on compare les performances des élèves issus des milieux les plus favorisés à celles des élèves issus des milieux les plus défavorisés.

3. Sociétal, en diminuant notre impact sur l'environnement :
• Une étude faite par des lycéens du lycée internationale du Lycée-Collège international de Ferney Voltaire montre qu'un établissement consomme en interne pour les photocopies 1000 feuilles de papier par élève (soit en généralisant sur les lycées et les collèges français pour le nombre de feuilles consommées : 355 000 arbres / 560 piscines olympiques / 170 000 années d'éclairage d'une ampoule de 60 watts).

Cette promesse de "travailler moins et de réussir plus" s'appuie sur plusieurs études scientifiques américaines qui mettent en évidence des mécanismes différents pour améliorer la rétention des savoirs et l'élévation générale de niveau de connaissances.

Pour relever ces trois défis, a été mis en ligne une plateforme fin novembre 2013 "La machine à réviser". Le site donne un bon aperçu des capacités fonctionnelles de ce nouveau concept.
Les problèmes soulevés par l'évaluation sont multiples et interpellent les principaux acteurs de l'enseignement (corps professoral, chercheurs, sociologues, ...).

La question n'est pas de savoir s'il convient ou non d'évaluer, mais pourquoi et comment. L'innovation de ce concept repose sur la transition d'une conception classique de l'évaluation à une évaluation objective. Les nouvelles technologies de l'information permettent ainsi de procéder à la mise en place d'une évaluation adaptative pour chacun, reposant sur une "notation positive". 

La caractéristique de la plateforme repose donc sur la simplicité des fiches de révision 

1. la possibilité de structurer les contenus et ainsi de pouvoir proposer à l'élève des évaluations sur des notions élémentaires du cours ou sur des sujets plus globaux ;
2. la planification des évaluations adaptées à chaque élève (espacement des questions, difficulté) partant du concept de l'oubli. Par conséquent, objectivement, tous les élèves seront évalués ou réévalués dans le temps ;
3. la collaboration et le partage des contenus pour enrichir des notions du cours qui pourraient être incomprises, voire mal exprimées.

Le développement sur le marché du soutien scolaire passe par trois grandes étapes 

1. Fin 2013 - la mise en place gratuite de la solution ;
2. Premier semestre 2014 - la signature des contrats de partenariats avec des éditeurs reconnus sur ce marché et la gamification de la plateforme pour reconquérir les écrans des enfants ;
3. Deuxième semestre 2014 - la mise en place de la solution en mode Freemium.

En 2015, une évolution vers une place de marché où tout apprenant pourra créer, échanger et collaborer autour des fiches de révision.