Close

Telecom ParisTech déménage à Paris-Saclay

Nouvel acteur de Paris-Saclay : Telecom ParisTech, le Collège de l'innovation par le numérique s'installe à Paris-Saclay en 2018.

Les conseils d‘administration des deux universités, 10 grandes écoles et 7 organismes de recherche de l’Université Paris-Saclay ont adopté les statuts qui fondent cette nouvelle communauté d’universités et d’établissements, dont Télécom ParisTech vise à devenir le collège de l'innovation par le numérique.

Yves Poilane, directeur de Télécom ParisTech, précise la prochaine implantation stratégique de l'École sur le campus Paris-Saclay à l'occasion de l'annonce du projet immobilier lauréat : "Cet ensemble immobilier accueillera Télécom ParisTech en totalité, une partie des équipes scientifiques de Télécom SudParis et la direction générale de l’Institut Mines-Télécom. Pour notre école plus que centenaire, et dont le dernier et seul déménagement remonte à 1934, l'installation à Palaiseau prévue en 2018 est un événement !" Le mot de Yves Poilane.

D’autant plus qu'il va s'inscrire dans une dynamique d'ensemble sans précédent au niveau national consistant à construire la première université française pouvant nourrir l'ambition d'être dans les dix premières universités mondiales, ceci par la coopération renforcée de pas moins de deux universités, de onze grandes écoles et de six organismes de recherche.

En outre, au-delà de la seule création d’une nouvelle université (au sens le plus général du terme), il s'agit de créer, à Paris-Saclay, un écosystème complet en enseignement supérieur, recherche et innovation avec également des centres de recherche industriels, des PME-PMI, des start-ups, des financeurs, qu'ils soient Venture Capitalist ou Business Angel, et des structures coopératives…

Telecom ParisTech est reconnu comme un acteur majeur de la Recherche & Innovation au niveau national et international pour son excellence académique et partenariale. L’Institut est actif au sein des alliances nationales de programmation de la recherche Allistene, Aviesan et Athena. Par ailleurs, la qualité et l’intensité de sa recherche partenariale ont été reconnues par deux labels instituts Carnot dès 2006, renouvelés en 2011.

Et cette installation à Palaiseau va donner à Télécom ParisTech l’opportunité de devenir le collège de l'innovation par le numérique de Paris-Saclay. C'est-à-dire à la fois : d'asseoir une identité propre dans un apport distinctif au collectif Paris-Saclay, et de se mettre en interaction forte et multiforme avec l’environnement pluridisciplinaire de ce campus.
Opportunité d'autant plus bienvenue que le numérique est aujourd'hui présent dans tous les métiers, dans tous les secteurs d'activité et dans tous les pans de la société.

Il s'agit donc bien plus que d'un déménagement d'une vingtaine de kilomètres au sud, puisque cette implantation offre la possibilité d'une mutation profonde de l'École en écho à la place prise par le numérique dans ce XXIe siècle, et à la place que la France doit ambitionner de prendre au niveau mondial dans le domaine.

Ces locaux permettront évidemment d'abord d’héberger correctement le personnel et les élèves de l'École, dans des conditions meilleures que celles qui connaissent aujourd'hui et mieux adaptés aux nouveaux modes de travail, que ce soit en enseignement ou en recherche, plus coopératifs, plus transversaux, plus conviviaux.

Mais ils permettront également de faire de notre bâtiment un « attracteur » pour d'autres équipes du plateau de Saclay (voire d'ailleurs) autour de projets pluridisciplinaires visant à fournir par le numérique des réponses aux principaux enjeux économiques et sociétaux de notre siècle. Une première illustration en sera donnée avec la création, par l’Université Paris Saclay, de l’Institut de la Société Numérique, institut pluridisciplinaire, co-dirigé par INRIA et Télécom ParisTech, et dont notre École hébergera une partie des activités.

L'accessibilité de Paris Saclay depuis l'Île-de-France est une préoccupation du directeur d'école que je suis… et avec mes collègues des établissements de Saclay nous maintenons une pression constante sur les pouvoirs publics sur ce point. Nous avons obtenu que le RER B fasse l'objet d'une mise à niveau et que la fréquence et l'amplitude du Bus en Site Propre soient régulièrement revues au fur et à mesure de la montée en charge du plateau. Le Premier Ministre a arbitré un schéma de déploiement du Grand Paris Express qui permettra de relier le plateau à Massy-Palaiseau en métro léger (ligne 18 dès 2023), puis à Orly, aéroport lui-même relié à Paris par la ligne 14 qui sera prolongée. Ainsi serons-nous, dès notre arrivée, à 7 mn de Massy-Palaiseau RER par le Transport collectif en Site Propre… avant d'être, en 2023, au pied de la station de métro Palaiseau de la nouvelle ligne 18.