Close

Les Lauréats du 27e Prix ROBERVAL

livres et prix litteraires

Les membres du Jury présidés par Alain STORCK, Président de l’Université de Technologie de Compiègne ont proclamé les Lauréats Grand Public, Jeunesse, Enseignement Supérieur et Télévision de la 27e édition du Prix ROBERVAL dans la soirée du samedi 15 novembre au Théâtre Impérial de Compiègne peu après leur réunion de désignation des lauréats.
C’est dans une démarche de vulgarisation scientifique auprès du grand public et notamment des jeunes, mais aussi dans une volonté de susciter des vocations dans les sciences que la catégorie Jeunesse soutenue par le Conseil général de l’Oise a fait son entrée cette année. Elle est réservée aux œuvres (livres, sites Internet et CD-Rom) qui expliquent la technologie aux plus jeunes, de façon simple et ludique.

Le Prix ROBERVAL, organisé par le service des Cultures Scientifique, Technique et Industrielle de l’UTC, dirigé par Élisabeth BRUNIER, récompense chaque année, depuis 1986, des oeuvres en langue française traitant de technologie pouvant être des livres destinés au grand public, à la jeunesse ou à l'enseignement supérieur, mais aussi des DVD, des sites Internet ou des émissions de télévision.
La remise annuelle du Prix Roberval fournit l'occasion de donner un coup de projecteur sur les avancées les plus récentes d'une matière en constante évolution.
Son nom est un hommage rendu à Gilles Personne de ROBERVAL, natif de l'Oise, génial inventeur de la balance qui porte son nom, un bel exemple de technologie au service de tous.

La Mention « Coup de cœur des Médias » a été décernée par les journalistes/rédacteurs en chef de Les Echos, le Courrier Picard, Moustique (revue scientifique belge) et de l’émission Nouveau diffusée en Suisse à Les grandes expériences scientifiques à Paris, du baromètre de Pascal au Cyclotron du collège de France de Frédéric BOREL.
Seules les œuvres finalistes des catégories Grand Public et Jeunesse pouvaient prétendre à cette récompense.

Grâce à ce prix, les œuvres lauréates seront rééditées, souvent plusieurs fois dans l’année avec des accords de traduction quasi systématiques. Pour les œuvres télévisuelles, le Prix ROBERVAL facilite l’obtention de financements pour de nouvelles productions.

Les lauréats

- Yaël NAZÉ pour Voyager dans l’espace Paris (France) : CNRS éditions. Yaël Nazé présxente un original guide exhaustif du voyage dans l’espace où les aspects scientifiques, technologiques, militaires... voire touristiques sont exposés avec brio, sans toutefois esquiver les problèmes inhérents aux vols spatiaux. L’auteur traite de l’aventure spatiale qui, commencée avec un pigeon, se termine avec un missile en passant par la poudre noire, les feux d’artifice, les fusées pour atteindre l’exploration spatiale. Le texte bien écrit, est d’une lecture plaisante car agréablement pimenté d’humour. Les très belles illustrations en couleur ajoutent à l’attrait d’un ouvrage qui, sans négliger l’éventuel aspect ludique du sujet, s’adresse à un très large public composé, mais pas seulement, des multiples amoureux de l’astronautique.

- Pierre LEFÉVRE pour Petites histoires des transports Montrouge (France) : Bayard. Ce livre raconte l'évolution de neuf moyens de transport depuis leur apparition : voiture, bateau, fusée, train, métro, moto, dirigeable, vélo, avion. Pour chacun, une double page à rabats traite à gauche l'aspect passé, à droite le contemporain. Elle montre d’abord l’apparence extérieure de la machine, et, en ouvrant les rabats, son intérieur. Elle pointe des éléments caractéristiques, décrit pour chaque époque « comment ça marche », et ouvre sur des perspectives d’avenir. Sont aussi représentés quelques modèles de ce moyen de transport à différentes époques. Une autre double page est consacrée à une chronologie illustrée de ce type de transport, agrémentée par un événement marquant et une anecdote. L’ouvrage se termine par un index.

- Jean-Claude AMIARD pour Le risque radioactif. Devenir des radionucléides dans l'environnement et impacts sur la santé Cachan (FRANCE) : LAVOISIER
L’utilisation et la gestion de l’énergie nucléaire sont des sujets sensibles. Chaque accident nucléaire majeur qui se produit soulève de nombreuses et nouvelles interrogations sur les risques radioactifs. L'ouvrage traite de manière très neutre et sans parti pris les connaissances sur le risque radioactif et le devenir des radionucléides dans l'environnement et leur impact sur la santé. Il synthétise l’état des connaissances actuelles sur la radioécologie et comportements des radio nucléides dans l’environnement. Il donne un éclairage très intéressant pour étudier finement les processus tant éco-physio-chimiques que socio-éco-politiques et juridiques pour la gestion de l’énergie nucléaire.
Cet ouvrage deviendra sans nul doute un traité francophone de référence en radioactivité environnementale.

- André BERNARD, Chantal THÉORET, Pier GAGNÉ, Danny LEMIEUX pour La tragédie de Lac-Mégantic Montréal (CANADA) : Société Radio-Canada
Le 6 juillet 2013 à 1h10, un convoi de 72 wagons-citernes est à l’arrêt. Le machiniste est parti se reposer. La voie est en pente. Soudain, le train se met en marche … Bientôt il déraille, les wagons s’entrechoquent puis s’embrasent au milieu de la petite ville canadienne de Lac-Mégantic, faisant 47 victimes. L’incendie est gigantesque et le pétrole déversé risque de causer une pollution majeure. Les enquêteurs vont prélever des échantillons puis, aidés par des moyens technologiques de pointe, procéder à des analyses qui permettront de mettre en évidence les causes essentielles d’une telle catastrophe afin qu’elle ne puisse se reproduire. Ils vont devoir en outre relever un autre défi technologique : la difficile identification des victimes dont les corps ont été calcinés.

- Frédéric BOREL pour Les grandes expériences scientifiques à Paris, du baromètre de Pascal au Cyclotron du collège de France Paris (France) : parigramme. Coup de cpoeur des médias.
Préfacé par Etienne Klein, le livre de Frédéric Borel fait revivre des moments passionnants de l’histoire des expériences scientifiques réalisées dans le passé à Paris ou dans ses alentours. L’ouvrage peut se lire d’un trait, ou bien expérience scientifique après expérience scientifique au gré de l’intérêt du lecteur pour l’un des cinq thèmes qui structurent l’ouvrage : se déplacer, comprendre, produire, mesurer et, communiquer et divertir. Des plus connues aux plus insolites, les expériences sont allègrement contées et richement illustrées (dessins d’époque, schémas,..). Très bien documenté (index, bibliographie), l’ouvrage est très clair. C’est un guide original, divertissant et accessible à tous les publics, même pour les plus jeunes.

Présentation des lauréats

Les étapes du concours
Une fois les œuvres candidates reçues, les Comités de Pré-Sélection Grand Public, Jeunesse, Enseignement Supérieur et Télévision les évaluent selon des critères fixés par le Jury pour lui proposer une première liste.
Ainsi, le Jury composé d’universitaires, d’industriels et d’acteurs de la diffusion scientifique, arrête, en juin la Sélection.
Après une seconde analyse des œuvres par le Jury aidé d’experts universitaires et professionnels, le Jury définit la liste des Finalistes en septembre.
La désignation des Lauréats se fait lors d’une ultime réunion se tenant le jour de la cérémonie de remise du Prix en novembre. Elle a eu lieu cette année le 15 novembre au Théâtre Impérial de Compiègne.

www.prixroberval.utc.fr

Photo :  De gauche à droite : Jean-Claude AMIARD représenté sur la photo par Emmanuel LECLERC Directeur département Livres - LAVOISIER (Lauréat Enseignement Supérieur), Yaël NAZÉ (Lauréat Grand Public), André BERNARD (Lauréat Télévision), Pierre LEFÉVRE (Lauréat Jeunesse) et Frédéric BOREL (Mention « Coup de cœur des Médias »). ©Echopresse – Peggy BAILLY