Close

L'Université Paris-Saclay est officiellement créée

Le décret du 31 décembre 2014 (1) officialise la naissance de l’Université Paris-Saclay, une entité qui fédère des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche selon un modèle lisible et compétitif à l’international. 

Après trois ans de tractations menées par la Communauté d’universités et établissements, le décret de création de l'université a été publié le 31 décembre 2014 au Journal officiel. Il inaugure l’un des futurs fleurons de l’enseignement supérieur français qui impressionne par ses dimensions. Le campus de la taille d’une ville (12 000 logements y sont construits) sera divisé en quatre grands quartiers situés à Palaiseau, Gif-sur-Yvette, Orsay (Essonne) et Jouy-en-Josas (Yvelines). Il accueillera 60 000 étudiants à la rentrée prochaine, soit le double de l’université de Jussieu (Paris VI), 12 000 chercheurs et 20 000 personnes affectées à la recherche et au développement dans les centres industriels.

Les membres fondateurs de l’Université Paris-Saclay, leurs associés et partenaires, affichent la volonté collective de créer là une nouvelle structure et de l’installer sur la scène internationale. Cette trajectoire s’appuie sur un projet commun ambitieux qui conjugue formation, recherche, innovation et qui place l’étudiant dans une dynamique d’excellence et de réussite. L’Université Paris-Saclay constitue désormais une grande université de recherche en interaction avec les autres grands pôles universitaires franciliens, au sein de la plus importante région universitaire d’Europe.

Le défi : transformer un campus universitaire de premier plan en un véritable écosystème d’innovations.

Une ambition internationale

La création de l’Université Paris-Saclay est à la fois l’aboutissement et l’intensification d’un processus de coopération entre les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche du territoire de Paris-Saclay.
Leur objectif commun est de créer une université de recherche et d’innovation de rang mondial, associant universités, grandes écoles et organismes de recherche et développant à un niveau inédit en France le continuum des connaissances depuis les sciences fondamentales jusqu’aux sciences appliquées, mettant l’accent sur l’interdisciplinarité, le partage des savoirs et l’ouverture internationale avec un objectif, celui notamment d'atteindre la 19e place au classement de Shanghaï, la référence pour évaluer l’excellence d’un campus.

Un modèle fédéral ouvert sur la société

L’Université Paris-Saclay réunit au sein d’un modèle original 19 établissements autonomes d’enseignement supérieur et de recherche et d’organismes de recherche : Polytechnique, l’ENS Cachan, Supélec et l’Université Paris-Sud rassemblés sous la même bannière, AgroParisTech, Télécom ParisTech, l'ENSTA,... Mieux : sept organismes de recherche sont associés au projet. Parmi eux, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) ou encore l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).
Ces établissements membres-fondateurs (2) conservent leur identité ainsi que leurs moyens et conviennent de coordonner leurs actions et de mutualiser certains moyens dans le cadre d’un projet partagé défini et mis en œuvre conjointement.
En favorisant la synergie des approches des chercheurs et des ingénieurs, de la recherche publique et privée, et en croisant les domaines scientifiques et des grands domaines thématiques d’intérêt socio-économique, l’Université Paris-Saclay renforce les coopérations entre la recherche fondamentale et la R&D technologique des entreprises.
Ce rapprochement s’effectue aussi par le biais des étudiants et de programmes d’encouragement à l’entrepreneuriat ainsi qu’à l’innovation technologique, économique et sociétale.

Un territoire qui développe ses atouts

L’un des enjeux de l’université est d’inscrire son ambition au sein d’un campus agréable pour y travailler et y vivre, facile d’accès et intégré dans un territoire aux atouts scientifiques, industriels, agricoles et environnementaux.
Grâce aux programmes d’investissements conduits par l’Etat pour développer l’habitat, les infrastructures et les transports sur le territoire de Paris-Saclay, étudiants, enseignants chercheurs et personnels de l’université auront accès à un environnement mixte de qualité où logements étudiants et logements de familles se mêleront de façon harmonieuse. Une carte étudiante unique donnera accès à tous les services communs de l’Université Paris-Saclay : bibliothèque (learning center), informatique, accès internet et restauration.
De nouveaux moyens de transports (métro, transport commun en site propre, liaisons douces) mettront Saclay à 20mn d’Orly, 35 mn de Paris et moins d’une heure de Roissy.
Cet élément d’attractivité indispensable renforce considérablement la crédibilité du projet de l’Université Paris-Saclay. Lors d'une visite de chantier du campus en 2014, les représentants de l'Etablissement Public Paris-Saclay (EPPS) avaient mis l'accent sur leur volonté de faire de ce territoire un vrai lieu de vie, et non une cité universitaire" dortoir", avec la construction de commerces, cinémas,... 
Sur le secteur sud sud‐ouest de la région Île‐de‐France, l’Université Paris‐Saclay organise désormais officiellement la coordination territoriale des établissements d’enseignement supérieur et de recherche et des organismes de recherche qui le demandent, sous la forme du regroupement territorial Paris‐Saclay comprenant les établissements membres de l’Université Paris‐Saclay et les établissements associés.

Avant de se frotter aux universités de Yale et Stanford, Paris-Saclay devra élire son président en mai prochain. Le biophysicien Gilles Bloch, en charge du département sciences de la vie au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies renouvelables, est pressenti, selon le Journal du Grand Paris.

Souhaitons que de nouvelles innovations sortent de ce concentré de science car en 2013, le campus de Paris-Saclay ne déposait que 219 brevets, contre 395 pour son homologue californien de Berkeley. Il signait 48 nouveaux accords de licences contre 169 pour la prestigieuse université américaine et a donné naissance à une trentaine de startups contre 71... 

 

(1) Décret n° 2014‐1674 du 29 décembre 2014 

(2) AgroParisTech, CEA, Centrale‐Supelec, CNRS, Ecole Polytechnique, ENSAE, ENS Cachan, ENSTA ParisTech, HEC, IHES, INRA, Inria, Inserm, Institut Mines Telecom, Institut d’Optique,  Onera, Université Paris‐Sud, Université Versailles Saint‐Quentin

Pour en savoir plus :

- Le site web de l’Université Paris-Saclay est ouvert : www.universite-paris-saclay.fr
- Les documents édités à l’occasion de l’exposition « Paris-Saclay le futur en chantier(s) » sont disponibles sur le site web de notre partenaire l’EPPS : http://www.epps.fr/blog/2014/12/15/tout-sur-lexposition-paris-saclay-le-futur-enchantiers/

(Source : CP Université Paris-Saclay-1er Janvier 2015)