Close

L’avenir du système européen des connaissances

systeme européen des connaissances
La Commission européenne a publié le rapport d’un groupe diversifié composé de personnes rattachées au monde universitaire, d’experts politiques et de représentants du secteur privé, ayant pour thème l’avenir du système européen des connaissances, lequel est orienté vers les défis de l’année 2050.
 
Trois grandes tendances déstabilisent le statu quo dans le système européen de connaissances de l’Europe :
- la mondialisation : alors que le monde devient de plus interconnecté et que la concurrence augmente sur le plan économique, la façon d’apprendre, de découvrir ou d’innover se modifie ;
- les changements démographiques : le vieillissement de la population, la migration vers les villes, les changements dans la taille des familles et dans les normes sociales auront des effets sur l’éducation, la recherche et l’innovation ;
- les changements technologiques : il y a à peine trente-cinq ans, les logiciels pour éditer les textes sont apparus. Depuis, ce sont des appareils pour éditer les gènes qui ont fait leur apparition.
 
Ces changements créent deux visions possibles pour l’avenir, l’une positive, l’autre négative.
 
Sur le plan politique, les recommandations qui ont été faites sont basées sur les principes suivants : l’ouverture du système européen de connaissances,
la tendance de l’innovation à devenir flexible et expérimentale et la coopération à l’échelle européenne.