Education et savoirs

Plan lecture : faire de la France un pays de lecteurs

culture
Ce 12 octobre, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a présidé une « cérémonie de mobilisation pour le livre et la lecture ». Il s’agissait du lancement de la campagne de mobilisation "Ensemble pour un pays de lecteurs", en présence d’Alexandre Jardin, fondateur de l’association « Lire et faire lire », d’Erik Orsenna de l’Académie française, ambassadeur pour la lecture, chargé par le ministère de la Culture et de la Communication d’une mission nationale d’évaluation des offres de lecture publique, d’Agnès Le Brun, maire de Morlaix, vice-présidente de l’Association des Maires de France, et de Vanik Berberian, président de l’Association des Maires Ruraux de France, maire de Gargilesse-Dampierre. L'objectif ? Refaire de la France un « pays de lecteurs afin d’améliorer l'apprentissage et la pratique de la lecture ».
 
Hélène Carrère d'Encausse, Secrétaire perpétuel de l'Académie française, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, ont lancé la campagne de mobilisation pour le livre et la lecture à l'occasion de la cérémonie "Ensemble pour un pays de lecteurs" le jeudi 12 octobre 2017 à l'Institut de France. 
L'objectif global est de garantir, pour 100 % des élèves, l'acquisition des savoirs fondamentaux - lire, écrire, compter, respecter autrui. En effet, la France pays des Lumières, de culture et de Lettres dénote avec son triste record en matière d’illettrisme. Un enfant sur cinq ne maitrise pas les savoirs fondamentaux en entrant en sixième. C’est 7% de la population qui souffre d’illettrisme soit 2,5 millions de personnes de plus de seize ans. Côté adolescents, si près de 80% d’entre eux sont considérés comme de très bons lecteurs, 10,8% d’entre eux sont en difficulté de lecture, soit 82.080 adolescents (tests de la JDC, 2016). Et pourtant, 85% des français se considèrent lecteurs dont 21% déclarent lire beaucoup (1) ...
Pour accompagner les enseignants et les formateurs dans la mise en œuvre de mesures incitatives d'apprentissage et de lecture, des outils sont mis à leur disposition. 
 

Diviser par deux les classes de CP et CE1 en réseau d'éducation prioritaire

 
Pour combattre la difficulté scolaire, il faut agir à la racine en portant une attention spécifique aux plus fragiles. Des études scientifiques démontrent que réduire la taille des classes permet aux élèves les plus fragiles de progresser. Dès cette rentrée, environ 2 500 classes de CP situées dans les réseaux d'éducation prioritaire renforcés (Rep+) ont été dédoublées. Aux rentrées suivantes, les CP et les CE1 en réseaux d'éducation prioritaire (Rep et Rep+) seront dédoublés à leur tour.

Mobilisation en faveur du livre et de la lecture

La maîtrise de la lecture est essentielle à la réussite de la scolarité. L'École a pour mission de permettre à tous les enfants de lire d'une manière fluide. C'est le préalable nécessaire pour développer le goût de la lecture.
 
Des ressources pour apprendre à lire de manière fluide
Des actions pédagogiques pour développer le goût de la lecture
Grâce à une action conjointe avec le ministère de la Culture, l'effort en faveur du livre et de la lecture va se prolonger, en s'appuyant notamment sur les bibliothèques et centres de documentation et d'information des écoles et établissements scolaires, sur les bibliothèques et médiathèques des collectivités territoriales ainsi que sur les partenaires institutionnels, associatifs et culturels impliqués dans l'apprentissage de la lecture et de la promotion du livre.
Il existe par ailleurs de nombreuses initiatives (prix, concours, partenariats, événements de promotion, etc.), destinées à susciter le
goût de la lecture.
 

Les partenaires

Association "lire et faire lire" : un engagement national pour le plaisir de lire
Tout au long de l'année scolaire, des bénévoles de plus de 50 ans offrent une partie de leur temps libre aux enfants pour stimuler leur goût de la lecture et favoriser la découverte de notre patrimoine littéraire : une ou plusieurs fois par semaine, ils animent des séances de lecture à haute voix en petit groupe avec 3 à 6 enfants volontaires. Association "lire et faire lire"
 
AFEV - Accompagnement vers la lecture
L'Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (Afev) organise l'engagement bénévole des étudiants pour lutter contre les inégalités éducatives dans les quartiers populaires. L'Afev a développé des accompagnements ciblés avec notamment "l'Accompagnement vers la Lecture"
 
Lecture Jeunesse
Lecture Jeunesse est une association en faveur de la lecture des adolescents et des jeunes adultes. Ses actions de terrain visent les lecteurs les plus éloignés du livre car Lecture Jeunesse est convaincue du rôle majeur de la lecture pour chaque individu qui deviendra citoyen. Lecture Jeunesse
 
Silence, on lit ! 
Silence, on lit ! est une association dédiée à la promotion d'un plaisir et d'un bienfait quotidiens : lire dans le silence des livres ensemble tous les jours pendant 10 ou 15 minutes. Silence, on lit ! 
 

Les salons et événements autour de la lecture

Semaine de la presse et des médias dans l'École
La Semaine de la presse et des médias dans l'École® a pour but de favoriser la rencontre entre le monde éducatif et les professionnels des médias et de développer chez les élèves une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l'information. Semaine de la presse et des médias dans l'École
 
À l'école des écrivains. Des mots partagés
Cette opération s'adresse à des collégiens pour leur faire découvrir la création littéraire contemporaine et favoriser la rencontre du monde de l'Ecole avec l'univers de l'écrivain. Elle a pour mission de donner le goût de la lecture et des mots à des élèves de 4ème ou de 3ème issus de l'éducation prioritaire et de collèges ruraux.
À l'école des écrivains. Des mots partagés
 
Le feuilleton des Incorruptibles
Projet pédagogique autour de l'écriture d'un texte. Chaque semaine l'auteur poste un chapitre qu'il vient d'écrire. La semaine suivante, la classe réagit autour du texte de l'auteur par le biais de trois questions, commentaires ou suggestions rédigées collectivement. Le feuilleton des Incorruptibles
 
Le Printemps des poètes
Sensibilisation à la poésie sous toutes ses formes durant l'année scolaire et au cours de deux semaines dédiées à la valorisation des travaux d'élèves.Le Printemps des poètes
 
Promotion de la littérature jeunesse
Rencontres avec des éditeurs et des auteurs. Cette année, c'est autour des représentations de l'enfance et de l'adolescence dans la littérature jeunesse. Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil
 
Les prix et concours
 
Les petits champions de la lecture : grand jeu national de la lecture à voix haute
Ce concours national a pour objectif de promouvoir la lecture et le livre tout en rappelant qu'avant tout chose, lire est un plaisir et parfois un jeu ! Les enfants des classes de CM2 sont invités à lire en public un court texte de leur choix pendant 3 minutes. Les petits champions de la lecture.
 
Le Goncourt des lycéens 
Ce prix littéraire est décerné par les lycéens à l'un des ouvrages sélectionnés par l'académie Goncourt. Il est organisé conjointement par le ministère chargé de l'Éducation nationale et la Fnac, avec l'accord de l'académie Goncourt. Le Goncourt des lycéens.
 
Prix du livre "Sciences pour tous"
A l'instar du Goncourt des lycéens, des élèves de seconde, pour les lycées, et de quatrième, pour les collèges, décernent à l'auteur d'un ouvrage de culture scientifique qui aura su les séduire. Le thème retenu en 2017/2018 est «Intelligence artificielle : entre mythes et réalités.» Prix du livre "Sciences pour tous"
 
Prix lycéen Lire l'Economie
Prix décerné par les lycéens à un ouvrage d'économie, parmi une sélection, qui favorise de façon exemplaire l'analyse et la réflexion économiques.Prix lycéen Lire l'Economie
 
A l'école de la BD
Concours de réalisation de bande-dessinée, individuelle ou collective.A l'école de la BD
 
Grand Prix des jeunes lecteurs
Concours favorisant et encourageant le goût de la lecture autour d'un thème annuel. 
Grand Prix des jeunes lecteurs
 
Florilège international des écrivains en herbe de langue française
Création littéraire sans contrainte de genre, de thème ou de calendrier pouvant aboutir à une publication numérique ou papier et à un prix littéraire. Ce dernier est remis lors de la Comédie du livre de Montpellier. Cette opération s'adresse à tous les établissements du territoire national et à tous ceux de la francophonie. Florilège international des écrivains en herbe de langue française
 
Le Prix des Incorruptibles
Prix de littérature jeunesse délivré par de jeunes lecteurs.Le Prix des Incorruptibles
 
Prix des découvreurs
Prix décerné par des collégiens (classes de 3ème) et lycéens de toutes les académies du territoire à un poète contemporain. Prix des découvreurs
 
Prix lycéen du livre de philosophie
Encourager la lecture de livres philosophiques et susciter des échanges sur des problèmes philosophiques. Prix lycéen du livre de philosophie
 

Une nouvelle initiative éditoriale : les éditions Yakabooks

Avec une personne sur sept sous le seuil de pauvreté en France, les éditions Yakabooks s’inscrivent vraiment dans une dynamique en proposant des livres neufs, inédits, pour petits et grands, au prix unique de 2€.
Co-fondées par deux trentenaires, Julien Leclercq et Lucie Brasseur, auteurs et entrepreneurs, les éditions Yakabooks étonnent avec leurs livres rigolos, émouvants, effrayants ou zinzins pour enfants, pour ados et pour adultes.
Leur but ? Supprimer le premier frein d’accès à la lecture en proposant des œuvres de qualité, pour tous les âges. Yakabooks se veut être un réseau de diffusion unique : libraires, petits commerçants, ... mais aussi des indépendants sur les marchés, dans les entreprises, les hôpitaux... qui complètent leurs revenus en exerçant une activité gratifiante et juste.
 
C’est avant tout une formidable aventure humaine, portée par deux amoureux de la lecture et de l'écriture, et une équipe d'auteurs et d'illustrateurs incroyables :
Julien Leclercq : auteur de Journal d'un salaud de patron (éditions Fayard, 2015). Ancien libraire puis journaliste, il dirige depuis 2010 l'agence de presse Com’Presse. Entrepreneur engagé et jamais très loin du monde de l'édition, il souhaitait concilier ses deux passions avec ce projet innovant.
Lucie Brasseur : auteure de Les Larmes rouges du citron vert, (éditions Prisma, 2014). Serial entrepreneure, elle intervient depuis 2012 comme conseil en communication, formatrice et attachée de presse. Passionnée de littérature, ses engagements militants et entrepreneuriaux ont toujours cherché à réduire les inégalités en matière d’accès à la culture.
 
Ces livres au prix unique de 2€, entièrement réalisés et imprimés en France, mettent en avant de nouveaux auteurs et profitent également de signatures confirmées et largement reconnues, notamment en édition jeunesse.« Pour faire simple, nous imprimons en grande quantité et diffusons en circuit court. Qu’il s’agisse de notre démarche sociale ou de notre relation aux auteurs, nous nous efforçons d’être vertueux » explique Julien Leclercq co-fondateur.
 
 
(1) Statistiques « Les chiffres clés du livre et de l’édition », mars 2016 du Syndicat national de l’édition
 

 

Articles en relation
Henri Matisse, Bavardages : les entretiens égarés

Henri Matisse, les entretiens égarés - Souvenirs, réflexions et révélations d’un grand maître du XXème siècle – Propos recueillis par Pierre Courthion – Sous la direction de Serge Guilbaut – Edition Skira,...