Close

FinTech: Ces petites jeunes qui donnent un grand coup de ringardise aux vieilles banques

Fondateurs de number 26
Tout dans l’app, rien dans la paperasse. Le mouvement a commencé en 2009 avec l’américain Simple, mais aujourd’hui, l’acteur qui a le vent en poupe et fait une entrée fracassante sur le marché européen de la banque digitale, c’est l’allemand number 26Les banques traditionnelles ont du souci à se faire. Elles ont essayé de contourner le choc d’internet en créant des banques 100% en ligne qui font figure aujourd’hui d’institutions : Boursorama, Fortuneo, ING Direct etc.  Mais aujourd’hui elles semblent dépassées par de nouveaux entrants qui proposent la banque 100 % digitale, simplissime et gratuite.
 
 
En moins d’un an, la banque en ligne berlinoise number 26 a su séduire plus de 100 000 clients avec son appli mobile. Elle entre depuis quelques jours sur le marché français, avec 100 nouveaux clients par jour.
Cette banque d’un nouveau genre a été créée par deux trentenaires Valentin Stalf et Maximilian Tayenthal, immédiatement rejoints par le célèbre investisseur américain Peter Thiel, l’un des fondateurs de PayPal. L’ambition des fondateurs : « Nous voulons construire une des plus puissantes banques de détail européennes » c’est ce qu’affirme Valentin Stalf aux Echos.

Un OVNI

Cette banque est un OVNI. Elle n’a pas d’agences. Sa seule vitrine est son application mobile. C’est du creux de la main que le client gère toutes ses opérations.  Une banque qui n’est pas l’émanation d’une institution financière, une banque sans licence bancaire, adossée à un partenaire qui en détient une, la banque Wirecard de Munich. Une banque qui ne prélève aucune commission sur ses clients. Elle se rémunère en taxant les commerçants lors des transactions Mastercard et par les commissions que lui verse sa banque partenaire, calculées en fonction des dépôts effectués sur ses comptes.
 
Son service de base, qu’elle ne propose pour l’instant qu’en anglais et allemand, est un compte bancaire gratuit, sans obligation de revenus. Une banque sans conseiller, sans temps d’attente, disponible 24h/24 et 7 jours /7, et en plus gratuite ! Cerise sur le gâteau, l’ouverture du compte se fait en 8 minutes chrono. Nous en avons fait l’expérience.

Expérience utilisateur

Une fois l’application chargée dans votre smartphone, vous êtes immédiatement mis en communication par chat vidéo avec un téléconseiller. À distance, il prend en main votre smartphone et vous invite à prendre une photo de vous, une photo de votre pièce d’identité, il allume la lampe torche de votre appareil pour que vous l’orientiez sur votre passeport afin d’en vérifier l’authenticité, vous choisissez votre code pin, et c’est fait. Votre compte est ouvert ! Votre nouveau numéro IBAN s’affiche instantanément pour que vous puissiez effectuer vos premiers virements. Vous êtes titulaire d’un compte bancaire, en Allemagne il faut le préciser et, pour être en règle, vous devrez le signaler au fisc français. L’opération n’a duré que quelques minutes sans aucun échange de papier, sans impression de quarante pages de contrat illisible. Sans palabres avec un conseiller qui chercherait à vous vendre assurance et plan d'épargne extraordinaire. Et sans débourser un centime.  Trois jours après vous recevez dans votre boite aux lettres, votre carte. Une Mastercard newlook, transparente, laissant apparaître les entrailles de la puce NFC.
 
 

Simplicité et gratuité

L’application number 26 est sécurisée sur iPhone par votre empreinte digitale (votre Touch ID). Les concepteurs de number 26 ont gommé toutes les frictions qui pouvaient exister dans l’expérience utilisateur. Ainsi, à chaque opération, que ce soit un retrait dans un distributeur ou un paiement chez un commerçant, vous êtes instantanément notifié sur votre smartphone. Une immédiateté qui permet de constater toute anomalie dans la seconde. Chacune de vos opérations peut être personnalisée, vous permettant de les distribuer dans des catégories définies. Vous pouvez ainsi à tout moment savoir combien vous dépensez pour vous distraire, vous habiller, ou faire des cadeaux…
L’appli est aussi une sorte de réseau social. Vous pouvez vous connecter à vos amis possédant un compte number 26 et effectuer des virements entre vous, en un clic, parfaitement gratuitement, dès 0.01 €. Un service qui plaira sans nul doute aux jeunes qui pourront ainsi partager entre amis, d'un clic, une addition.
 
Certes cette banque ne remplit pas tous les services d’une banque. Vous ne pouvez pas pour l’instant constituer un compte d’épargne, obtenir un prêt ou déposer des chèques ou du liquide. Number 26 est toutefois une des meilleures solutions de compte courant digital avec deux avantages principaux : simplicité et gratuité.  Sur ce dernier point, number 26 se distingue et facilitera la vie des personnes qui voyagent : les retraits de cash ou le paiement dans des devises étrangères sont totalement gratuits.

Esprit startup

Number 26 devrait donner des cheveux blancs aux banquiers de la place qui peinent à adapter leur modèle aux nouvelles exigences nées avec le monde digital. Avec son esprit startup, elle déploie une ambition sans limite pour apporter une expérience toujours plus fluide à ses utilisateurs. Pour preuve, les développeurs de l’application sont rompus à la méthode du « kanban » et planchent sur des mises à jour et améliorations toutes les trois semaines. La société envisage une prochaine levée de fonds importante et compte s’introduire en Bourse rapidement.
 
 
Photo : les deux fondateurs de number26 : Valentin Stalf et Maximilian Tayenthal (à gauche)