Mutation des services

Envie lance le "Green Friday", alternative au Black Friday pour 3 jours de consommation responsable

économie circulaire
Vous connaissez le Black Friday, cette opération commerciale qui depuis des lustres, aux Etats-Unis, suit Thanksgiving et incite des millions d'américains à acheter à des prix attractifs  ? Un phénomène commercial destiné à la consommation ...
Voici maintenant le « Green Friday » ! Une opération de sensibilisation aux alternatives à la consommation classique pour valoriser la démarche vertueuse et engagée autour du réemploi plutôt que l’achat neuf compulsif. Du 23 au 25 novembre 2017, les 45 magasins Envie participeront à cette opération en faisant bénéficier d’avantages pour tous les clients qui achèteront un équipement rénové à cette occasion.
 
En détournant les codes et couleurs du Black Friday, le réseau Envie (1), précurseur d’une économie circulaire, veut dire stop aux gaspillages ! L’an passé, les ventes en ligne pour le Black Friday ont encore progressé. Selon une étude Toluna Thoughts, 15 millions de français ont participé au Black Friday, soit 3,7 millions d’acheteurs supplémentaires par rapport à 2015, qui ont pour 20,5% acheté des équipements High-Tech. Sachant qu’une étude de l’UFC Que Choisir de 2015 révélait que les promotions du Black Friday permettaient des réductions de 2% en moyenne, on est bien dans une incitation à la consommation.
« Avec le Green Friday, Envie compte instaurer un rendez-vous annuel autour d’une consommation plus raisonnée et responsable. » explique Anémone Berès, Présidente de la Fédération Envie.

Stop au gaspillage !

Forts de plus de 30 ans d’engagement contre le gaspillage et pour l’allongement des durées d’usage, les 45 magasins du réseau Envie souhaitent interpeller les Français et valoriser une consommation plus citoyenne.
Chaque année, Envie offre une seconde vie à plus de 90 000 équipements électroménagers ou multimédias : tri, réparation, nettoyage, test… Des professionnels travaillent chaque jour dans les ateliers pour « sauver » des équipements mis au rebut « Une machine rénovée peut repartir pour 10 ans, il faut sortir de la logique du tout jetable. » ajoute Anémone Berès, Présidente de la Fédération Envie.
 
Ce « vendredi Vert » ou « Green Friday » est l’occasion de réinterroger les habitudes d’achat et de montrer qu’il existe d’autres manières de consommer. L’opération permet de bénéficier de nombreuses offres, surprises et conseils en magasin pour tout équipement rénové acheté.
A cette occasion, le réseau souhaite également encourager les Français à déposer leurs équipements ne fonctionnant plus sur des points d’apports solidaires.

Une offre garantie et accessible à toutes les bourses

Envie ce sont des équipements garantis et vendus en moyenne à 50% du prix du neuf et un service de réparation local « nos réparateurs travaillent sur site, la proximité avec le client fait partie de l’ADN d’Envie, nous souhaitons instaurer une confiance avec les consommateurs. » précise Eric Gastineau, Directeur d’Envie Trappes.

L’humain au cœur de la machine

Ce combat contre le gaspillage s’accompagne d’un engagement fort pour l’emploi solidaire. Le réseau Envie accueille et forme chaque année 2 000 salariés en parcours d’insertion, objectif : favoriser l’emploi. Pour le réseau, c’est l’emploi la finalité. C’est à dire que le réseau mesure sa réussite à l’aune du nombre d’emplois créés et du nombre de salariés en insertion qui retrouvent un emploi après avoir terminé leur contrat dans une structure Envie. Le réseau a ainsi développé dans le secteur des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques des savoir-faire reconnus dans les métiers de rénovation et vente d’équipements garantis, de collecte et de recyclage. Sa valeur ajoutée est d’intervenir sur l’ensemble de la filière DEEE avec l’ensemble des acteurs et ainsi de pouvoir s’inscrire en amont dans les logiques d’économie circulaire. Elle est aussi de continuer à innover en appliquant son savoir-faire à de nouveaux secteurs afin de lutter contre le gaspillage, comme par exemple dans le secteur des aides médicales.
 
Depuis plus de 30 ans Envie accompagne et amène chaque salarié en insertion professionnelle sur le chemin de l’autonomie, en révélant ses aptitudes et ses projets. Pour ce faire, les entreprises du réseau ont développé une méthode rigoureuse avec un accompagnement pédagogique impliquant tous les permanents de l’entreprise au quotidien. Cette organisation permet d’aider les salariés en insertion à entrer dans une démarche dynamique en préparant leurs projets professionnels et en développant leurs compétences techniques.
Un chargé d’accompagnement socio-professionnel est aussi mobilisé. Il décèle et agit sur les éventuels freins à l’emploi du salarié en insertion. Ainsi, les structures Envie proposent donc une formation professionnelle, mais accompagnent également les salariés sur des problématiques d’ordres personnels, financiers, psychologiques… Plus de 60% des salariés en insertion chez Envie s’engagent dans une formation qualifiante ou sur un nouveau poste à la sortie de leur contrat.
Depuis sa création en 1984, le réseau Envie a permis 17 000 personnes de reprendre plus sereinement le chemin de la vie active.
 
 
Retrouvez la carte des magasins et des points de collectes des équipements ne fonctionnant plus sur www.envie.org
 
 
(1) Envie : 45 magasins / 90 000 équipements rénovés en 2016 soit 4 000 tonnes de déchets évités / Temps moyen de rénovation : 5h / Il faut en moyenne 5 machines pour en rénover 1 / 50 entreprises / 2 500 salariés dont 2 000 salariés en insertion / 150 000 tonnes de déchets DEEE collectés soit 1/3 du marché total en France.
 

 

Articles en relation
Le commerce intelligent fait sa rentrée

Le shopping intelligent se dessine en ce moment à Paris au salon Paris Retail Week : Comment les boutiques se renouvellent pour satisfaire tous les désirs de clients de plus en plus exigeants ?...

Les rapports homme-machine dans le collimateur

Le potentiel disruptif des Intelligences artificielles interroge directement tous les acteurs économiques dans leur diversité que ce soient la banque, les assurances, le commerce, le tourisme, etc. La...