Close

Le tourisme 3.0 au Stereolux de Nantes

Une expérience touristique créative au Stereolux de Nantes : en partenariat avec l’école de design de Nantes, Stereolux proposait deux rendez-vous dédiés au renouvellement de l’expérience touristique par la création numérique.

Télescopes à réalité augmentée, du tourisme participatif, des technologies mobiles... La nouvelle panoplie du touriste était à découvrir à Stereolux.

Un guide, une carte, des jumelles… Oubliez la panoplie du touriste, décidément dépassée. L’ère du 3.0 est celle des parcours sonores, des télescopes à réalité augmentée, du tourisme participatif, des technologies mobiles. En effet, face à des consommateurs de plus en plus connectés, et de plus en plus en demande, lieux d’accueil et offices de tourisme doivent s’adapter.

C’est ce que proposait de découvrir Stereolux, espace aux musiques actuelles et aux arts numériques, en partenariat avec l’école de Design de Nantes Atlantique et le Département, à travers deux rendez-vous.

Conférence et sprint créatif

Une conférence a ainsi été organisée ce mardi 19 novembre à l’espace Micro de Stereolux, sur l’île de Nantes. Ouverte à tous, elle permetait de rencontrer artistes, professionnels du numérique et du tourisme qui travaillent sur des initiatives originales. Comme le collectif Orbe, qui réunit programmateurs et designers et planche sur la topophonie (navigation sonore) ou encore la réalité augmentée dans les musées. Etait aussi présent iRéalité, le laboratoire numérique de l’Université de Nantes, qui planche sur des panoramas interactifs de 360° filmés par des drones. La compagnie Digital Samovar présentait Sonopluie, une balade sonore en parapluie géolocalisée…

Par ailleurs, un sprint créatif était organisé les 18 et 19 décembre, mêlant professionnels du tourisme, étudiants en design, en tourisme, ou encore artistes, qui proposaient des pistes sur les "expériences touristiques créatives du futur". Une restitution des travaux aura lieu jeudi 19 décembre.

www.stereolux.org

A propos de Stereolux

Pendant plus de dix ans, L'Olympic s'est appliqué à promouvoir la convergence des médiums (images, sons, mouvements...) ouverte par les progrès du numérique : avec l'organisation du festival Scopitone dédié aux cultures électroniques et aux arts numériques, mais aussi par un travail de soutien à la création de concerts et d'œuvres d'arts numériques, des ateliers scolaires orientés autour des musiques actuelles et des pratiques créatives via les outils numériques et des rendez-vous de vulgarisation et d'information sur les enjeux culturels, sociétaux et économiques de ces nouvelles cultures électroniques.

Installé à La Fabrique-Laboratoire(s) Artistique(s), Stereolux continue de développer ce type de projets et dispose d'espaces qui lui permettent de proposer en permanence des activités de diffusion (concerts, spectacles, installations, performances, net-art, mapping etc..), d'accueil d'artistes pour des créations, d'ateliers scolaires mais aussi pour tous, d'accueil et de soutien aux initiatives dans les domaines des musiques actuelles et des arts numériques.

Avec deux scènes, les activités en direction des musiques actuelles sont renforcées.
Avec le plateau multimédia et ses quatre laboratoires de recherche, c'est une action permanente en direction des nouvelles formes artistiques issues de la convergence des médiums qui se met en place.

Photo ©Right Where it Belongs