Close

Payin Tech inaugure le Welcome City Lab sans ciseaux, ni ruban !

Le « Welcome City Lab », premier incubateur dédié à l’innovation touristique, a été inauguré ce mardi 9 septembre 2014 par Madame le maire de Paris. Le geste inaugural a été d’une certaine originalité : Madame Hidalgo ne s’est pas vue remettre une paire de ciseaux, mais une carte NFC PayinTech.

Cet objet a permis d’inaugurer l’incubateur d’un simple geste : en la passant sur un lecteur connecté à l’écran géant, un court film inaugural s’est déclenché sur le moniteur. Cette inauguration était donc à l’image du Welcome City Lab et d’un de ses pensionnaires, PayinTech, à savoir innovante, inédite et écologique.

Les technologies sans contact sont au cœur des solutions de paiement dématérialisé proposées par PayinTech, qui fait partie des 30 entreprises installées à l’incubateur fraîchement ouvert rue de Rennes. PayinTech équipe les campings, villages vacances, parcs à thèmes et enceintes de ses solutions de paiement privatif, proposant ainsi une expérience ludique et pratique aux utilisateurs finaux, et permettant à ses clients d’augmenter leur chiffre d’affaires et de mieux suivre leur activité.

Comment ça marche ?

Basée sur un process de communication par radiofréquence, la carte Payin Tech ne possède pas de batterie, son énergie provenant de l’onde radio émise par le lecteur. L’antenne de l’objet fonctionne comme un récepteur d’énergie RF. Lorsque la puce connectée à l’antenne entre dans le champ du lecteur, elle reçoit l’énergie et communique avec le lecteur.

Grâce à un large choix de protocoles de communication et de fréquence, en courte ou moyenne portée (Haute Fréquence) ou longue portée (Ultra Haute Fréquence), de nombreuses transactions peuvent être effectuées en technologie sans contact pour l’identification de personnes ou d’objets. La distance de communication varie selon le protocole ISO utilisé, la puce sélectionnée mais elle varie aussi selon la taille du lecteur, l’antenne de la carte et l’environnement.

C'est donc un « must » lorsqu’il est nécessaire de gérer un flux de personnes ou d’objets en un temps restreint, lorsque les vitesses de transaction doivent être élevées et qu’un système doit être sécurisé. Le « sans contact » peut être utilisé pour des applications financières, de contrôle d’accès sécurisé, pour sécuriser des documents d’identité, pour la télébillettique dans les transports publics et toutes les applications RFID d’inventaire ou de traçabilité d’objets. Une petite révolution dans le monde des terminaux mobiles.

Révolutionner le pendant de l'événement

Justement, Bertrand Sylvestre et Jean-Rémi Kouchakji, jeunes diplômés d'HEC Paris, ont donc parfaitement compris l'opportunité d'un tel procédé : ils créent une première startup en 2010, "MyBee-EVENTS", pour proposer aux festivals musicaux ou tournois sportifs, le déploiement de ce type de système de paiement privatif. On entre alors dans la dématérialisation totale du ticket d'entrée et de celui du paiement.

Forts de ce premier succès, ils réitèrent en créant Payin Tech en 2013, plus axée B to B, dédiée à un autre marché : celui du tourisme et des parcs de loisirs. 

La technologie NFC est totalement disponible ; ils encryptent donc les informations sur une puce et créent leur propre matériel, les "mybee-box" : désormais, chaque personne munie d'un bracelet à puce passe sans s'arrêter devant les terminaux de caisse, de recharge ou de vente, sans avoir à sortir portefeuille ou menue monnaie. 
Toutes les données sont stockées sur un site web, une plateforme qui traite toutes les statistiques et permet des outils de gestion et de configuration précis : à chaque nouvel article, nouveau prix, nouveau vendeur !

La fluidité est totale : plus d'embouteillage à l'entrée des parcs d'attraction ou de loisirs, plus de queue d'attente pour se payer un verre. Quant à la gestion interne : vous pilotez vos ventes, vos stocks, votre personnel, directement à partir de l'interface d'administration : zéro perte, zéro vol !
De plus, vous connaissez les profils et habitudes de consommations de vos clients. Vous adaptez donc vos offres et vos promotions afin de les satisfaire toujours plus...
Le client, lui, n'a plus besoin d'argent liquide et son comportement psychologique change quand il passe à l'acte d'achat, puisque l'argent disparaît des transactions.  Tel un "collier à boule" technologique !

Développement de Payin Tech

La startup a intégré l'incubateur de Saint Germain des Près en février 2014 et y restera pendant 18 mois. Depuis leur arrivée, la solution s'est déployée et des clients l'ont déjà adoptée. Comme le club de vacances Soleil d'Argelès s/mer où 1 200 personnes par jour l'ont déjà testée avec succès. A Paris, deux lieux culturels sont équipés de la technologie depuis avril 2014 : le Comptoir Général (10ème arrondissement) et l'Espace 93 à Bobigny : des showrooms à disposition pour découvrir et tester.

Leur ambition : équiper 30 clubs de vacances et un premier parc à thème d'ici l'été 2015. Sachant que l'installation se fait à moindre coût et que l'utilisation est de 0,50 centimes d'euros par utilisateur et par jour. Quant au matériel, il est mis à disposition.

Contact : bertrand[at]payintech.com
www.payintech.com