Close

"Jardin perché" : visite touristique sur un toit de Paris

agriculture hors sol
Le BHV MARAIS propose une nouvelle expérience solidaire AIRBNB à tous les voyageurs du monde entier, sortant des circuits touristiques traditionnels : jardiner sur l’un des toits les plus enviés de Paris. Sur le toit du magasin du BHV, rue de Rivoli, un véritable potager de 1 400m² offre une unité de production maraîchère biologique hors-sol unique ouverte, dans le cadre des « Trips », ces activités thématiques urbaines lancées par la plateforme de réservation.
Photo ©Association Française de Culture Hors-Sol
 
Après l’initiation au surf à Los Angeles, des cours de poterie à Tokyo, ou encore la visite de différentes crémeries à Paris, c’est au tour du grand magasin de la rue de Rivoli de s’associer au projet « Expériences » initié par la plateforme Airbnb pour proposer aux Parisiens et aux voyageurs du monde entier une opportunité unique sur le toit du Magasin de la rue de Rivoli. Cette expérience, réservable sur Airbnb uniquement, donnera accès au “Jardin Perché”. Installé depuis 2016 aux 7e et 8e étages du bâtiment, ce jardin vertical s’articule sur une surface de 1 400 m² et propose une unité de production maraîchère biologique, faisant du toit du BHV MARAIS un véritable potager urbain, au cœur du Marais.
Pendant deux heures, en anglais ou en français, les participants (8 maximum) seront accueillis par Marie, une ingénieure en paysage et consultante en agriculture urbaine.
Elle leur présentera le système innovant de culture verticale, avant de les laisser récolter fruits et légumes mûrs. L’expérience se terminera par une dégustation de produits cultivés sur place, tout en admirant la vue à couper le souffle.
 
 
Comme l’explique l’Association Française de Culture Hors-Sol, qui a conçu le jardin vertical sur le toit des Galeries Lafayette de Paris, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la ville est un endroit idéal pour faire pousser des fruits et légumes tout à fait propres à la consommation. Leurs racines évoluent dans un milieu constamment irrigué et sous contrôle, beaucoup moins pollué que certaines terres agricoles. Il faut le savoir : une fraise qui a poussé en ville selon les règles de la culture biologique est aussi riche en vitamines que n’importe quelle fraise qui pousse en pleine campagne. Selon l’Association, « la ville n’est pas un milieu stérile : très rapidement et dès que le milieu d’adapte, la biodiversité réapparait. C’est un écosystème jeune que nous devons cultiver avec patience et sagesse. »
 
Les réservations sont disponibles dès aujourd’hui, et l’expérience sera accessible de Mai à Octobre, selon le calendrier de récoltes. L’expérience fait la lumière sur le projet de végétalisation et de culture urbaine du toit du BHV MARAIS, qui s’inscrit dans l’objectif de la Ville de Paris de développer 100 hectares de végétalisation sur les murs et toits de la capitale, dont un tiers dédié à l’agriculture urbaine.
 
« Paris est la première destination touristique au monde, et sa magie est sans cesse à redécouvrir à travers de nouvelles activités », explique Emmanuel Marill, Directeur d’Airbnb France. « Ce partenariat avec un établissement aussi iconique que Le BHV MARAIS est une chance d’offrir une nouvelle expérience de Paris, non seulement aux voyageurs du monde entier, mais aussi aux Parisiens qui pourront découvrir une autre facette de leur ville et découvrir la place qui est faite à la nature sur les toits. »
 
 
« Alors que le BHV MARAIS mène une réflexion constante pour se réinventer et aller plus loin dans sa démarche éco-responsable, nous sommes heureux de contribuer à la réflexion sur les besoins de la ville de demain, aux côtés de l’Association Française de la Culture Hors-sol et de faire profiter aux utilisateurs Airbnb de cette expérience inédite au « Jardin Perché » déclare Alexandre Liot, Directeur du BHV MARAIS.
 
Airbnb a lancé “Trips” fin 2016 : des activités conçues et animées par des passionnés ou des experts au sein d’une ville, offrant aux voyageurs comme aux habitants un accès unique à des communautés ou des lieux. A Paris, il y a déjà près de 100 expériences disponibles, telles qu’une initiation à la sculpture avec Alexandre, ou la découverte de l’univers de la fabrication de violons avec Anne et Frédéric.  Et déjà plus de 500 activités disponibles dans douze villes à travers le monde : Los Angeles, San Francisco, Miami, Detroit, La Havane, Londres, Paris, Florence, Nairobi, Le Cap, Tokyo et Séoul.
 
Les activités proposées sont organisées par catégorie (sports, nature, solidarité, divertissement, cuisine, arts). Le site propose aussi de découvrir des adresses connues de personnalités chacune experte dans son genre, comme Alain Ducasse, Pierre Hermé, Gaël Monfils, … Par exemple : « Où danser ? » avec la chorégraphe et danseuse Blanca Li, « Lieux parfaits pour un tête à tête », avec les recommandations avisées de Didier Rappaport, le PDG du site de rencontres Happn ou encore où trouver un barbier réputé ou les meilleurs bars du quartier, dans le même esprit que les fiches de recommandation parfois laissées en mains propres par les hôtes à leurs visiteurs.
 
Avec cette nouvelle fonctionnalité, lancée sur son appli et sur son site, Airbnb vise clairement à dépasser son simple statut d’alternative à l’hôtel pour permettre à ses utilisateurs de découvrir des expériences locales mémorables.
Après Paris, «Trips» s'étendra dans d'autres villes en France, dont Marseille et l'arrière-pays provençal.
 
Une réponse aux accusations de concurrence déloyale des syndicats d’hôteliers ? Depuis 2008, la startup Californienne qui propose de louer ou réserver des logements entre particuliers à travers le monde a en effet bouleversé le marché mondial de l’hôtellerie avec plus de 3 millions d’annonces réparties dans 34 000 villes et 191 pays pour l’année 2016.
 
BHV MARAIS 52, rue de Rivoli, 75004 Paris
www.lebhvmarais.fr