Close

Studio Tamani : la radio de la paix au Mali

La Fondation Hirondelle a lancé un projet innovant visant à développer, en s’appuyant sur les réseaux existants, une nouvelle offre de programmes radiophoniques, sous forme d’informations et de débats contradictoires à caractère national, en cinq langues, pour atteindre l’ensemble de la population du Mali. Le projet médiatique proposé par la Fondation offre une contribution originale et adaptée pour répondre aux enjeux de la réconciliation nationale et du retour de la paix dans le pays.

Depuis le début de l’année 2013, la crise au Mali a connu une rapide évolution, avec le lancement de l’intervention militaire menée par la France et la participation active de l’armée malienne, face à la menace d’avancement des forces islamistes coalisées vers le sud du Mali. Suite à cette intervention, les mouvements rebelles ont été repoussés, mais la situation sécuritaire reste instable dans plusieurs régions du pays. Ce conflit associé à la crise politique qui perdure, fragilise le tissu social malien.

Les médias ont un rôle primordial à jouer pour informer la population sur ce qui se passe dans le pays, éviter la propagation de rumeurs et de discours de haine, et faciliter la mise en place de processus de dialogue entre les différents acteurs de la crise, contribuant ainsi à la réconciliation nationale. Cependant le paysage médiatique local est à la fois riche en nombre, mais globalement pauvre en qualité, confronté à des problèmes endémiques de corruption, ainsi qu’à des pressions extérieures parfois fortes, notamment de la part des autorités politiques ou militaires. Les médias privés ou associatifs restent très fragiles, et donc sujets à de fortes dépendances politiques et économiques.

Lancement le 19 aôut 2013

Le 19 août, Studio Tamani a commencé la diffusion de son programme de journaux d’information et de magazines radiophoniques destinés à renforcer le processus de réconciliation et de paix. Ces journaux et émissions sont diffusés par 24 radios partenaires sur tout le territoire malien. Ce réseau sera étendu progressivement à 60 radios.

Installé à la Maison de la Presse de Bamako, Studio Tamani est le résultat d’un projet développé par la Fondation Hirondelle, spécialisée dans la création et le développement de médias indépendants en zone de crise ou post-conflit, en partenariat avec l’Union des radios et télévisions libres (URTEL), l’une des plus anciennes organisations de radios associatives indépendantes en Afrique du Mali. Le projet est notamment soutenu par l’Union européenne, dans le cadre d’un programme de l’ONG Interpeace.

Studio Tamani a aussi bénéficié du concours de la Fondation Passerelle, initiée et animée par la chanteuse malienne Rokia Traoré. La couleur musicale de l’antenne (jingle, virgules, etc.) est l’œuvre d’artistes maliens soutenus par la Fondation Passerelle à travers des projets de formation et d'accompagnement. Cette collaboration est née de l’envie commune de promouvoir la paix et le dialogue par la création de programmes radiophoniques et de musique reflétant toutes les voix du Mali.

Une équipe de journalistes et techniciens maliens a été recrutée et formée par la Fondation Hirondelle. Ils apportent leurs compétences et leur professionnalisme pour produire une information équilibrée au service des citoyens. Les programmes sont diffusés en Français, en Bambara, en Sonrhaï, en Tamashek et en Peulh, à raison de deux heures par jour. Ces contenus ambitionnent d’accompagner le processus démocratique tout en facilitant la compréhension des enjeux de la reconstruction politique du Mali. Pour la Fondation Hirondelle et son partenaire l’URTEL, cette initiative doit également renforcer les capacités des radios maliennes partenaires du projet.

Objectifs spécifiques

-­ Produire et diffuser nationalement, en s’appuyant sur des partenaires et un réseau existant, des informations et des programmes factuels, équilibrés, impartiaux et professionnels dans les 5 principales langues parlées au Mali, afin de contribuer au dialogue entre les communautés.
-­ Accompagner le processus démocratique par des émissions spécialement conçues pour permettre à chaque citoyen de comprendre les enjeux des échéances électorales et de la reconstruction politique du pays.
- Renforcer les capacités des radios maliennes partenaires du projet (capacités de production et de diffusion)

Bénéficiaires :

• Les journalistes qui travailleront dans la structure de production sont les bénéficiaires directs. Ceux d’entre eux qui travailleront à la production des informations et des émissions seront formés au traitement équilibré des sujets, à la rigueur journalistique, au travail d’information en zone de crise et à la couverture des processus électoraux post-­‐crise, contribuant ainsi à relever le niveau général du secteur médiatique au Mali.
• La population malienne dans son ensemble bénéficiera des informations produites grâce à la production en cinq langues et le maillage de diffusion national.
• Les femmes et les jeunes en particulier, qui doivent être en mesure d'exprimer leurs préoccupations afin que leurs besoins et intérêts soient reconnus et inclus dans les efforts pour la reconstruction et le développement du pays. Afin d’assurer que la voix des femmes et des jeunes soit représentée, les émissions et informations auront une attention particulière à leurs situations.
• La diaspora, nombreuse et influente qui écoutera toutes les émissions radios, à travers le site internet.

Les phases de lancement

Trois phases essentielles étaient nécessaires au lacement du Studio Tamani, chacune clé pour le succès des activités :
- une première phase de mise en place de la structure institutionnelle (signature des contrats de partenariat avec les réseaux et les radios). La Fondation Hirondelle a implanté le projet avec l'URTEL, tout en s’efforçant aussi d’associer d’autres partenaires (notamment l’ORTM et les groupes de diffusion privés)
- une deuxième phase de mise en place de la structure opérationnelle : équipe journalistique et installation technique (juin/juillet 2013)
- une troisième phase correspondant à la production et diffusion des productions radio à travers le réseau national. 

Budget 

La mise en œuvre de cette troisième phase sur la durée initiale prévue pour le projet (18 mois) nécessitait de trouver des co-­‐financements susceptibles de financer le budget élaboré, d’un montant total de 2.374.124 Euros. Ce budget couvre les moyens humains, matériel, et l’expertise nécessaire au fonctionnement du Studio Tamani, à la qualité de sa production et à son réseau de diffusion. Le premier financement obtenu est celui de l’Union Européenne, à hauteur de 1 250 000 Euros, soit environ 52 % du budget total nécessaire sur 18 mois. La Fondation Hirondelle recherche donc des financements susceptibles de couvrir les 48 % restants, dans le contexte de crise et d’urgence qui est actuellement celui du Mali.

Le projet baptisé « Studio Tamani », vient du nom d’un petit tambour de type "djembé" très populaire au Mali, grand pays de musique. Il s'agit donc d'un symbole positif pour un projet d'information et de dialogue entre tous les habitants du pays.

www.studiotamani.org

(Source : ©Fondation Hirondelle - sept 2013) 
Photos : © Fondation Hirondelle – Martin Faye

Journaux et émissions du Studio Tamani

Journal en Français du 19 août
Journal en Français du 20 août
Le Grand Dialogue du 19 août
Le Grand Dialogue du 20 août

Les jingles du Studio Tamani

Jingle Studio Tamani
Jingle Studio Tamani – version longue