Close

Remise des 5ème Prix Reporters d'espoirs

informations et médias

"Mettre à l’honneur les journalistes qui médiatisent des réponses concrètes, innovantes et impactantes aux enjeux de notre époque ": il y avait de quoi susciter l'intérêt de UP' Magazine et de s'engouffrer au sein de la grande messe du Conseil économique, social et environnemental ce lundi 13 octobre ! 

Reporters d’Espoirs, ONG militante de la promotion dans les médias d'informations et de contenus porteurs de solutions, a remis son 4e prix éponyme à des journalistes médiatisant des initiatives et des solutions concrètes en réponse aux grands défis et enjeux de notre époque.

Parmi ses actions, le Prix Reporters d’Espoirs qui, depuis sa création en 2004 à l'UNESCO, met à l’honneur les journalistes qui médiatisent des idées positives. Tout au long de l’année, l’équipe de Reporters d’Espoirs et ses bénévoles réalisent un travail de veille des médias identifiant les sujets porteurs de solutions soumis à un jury de journalistes et professionnels des médias.

"Penser leur profession et développer une manière complémentaire de traiter l’infoIl est important de stimuler et de convaincre les journalistes en poste, mais il faut aussi motiver la prochaine génération » expliquait Gilles Vanderpooten, directeur de Reporters d’Espoirs, à nos confrères de La Croix en juillet dernier. L’initiative part du constat que "pour une grande part, l’angle que les journalistes retiennent pour un sujet dépend des médias, qui demandent de se conformer à tel ou tel format ou ligne éditoriale", ajoute-t-il. 

Un journalisme autrement : stimuler pour agir

 « Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie." La fameuse citation d'Albert Londres a été reprise plusieurs fois au cours de cette cérémonie. Comme pour remettre au gôut du jour l'idéal de ceux qui font profession de l'information et qui reste une référence pour de nombreux journalistes. Mais peut-être aussi pour s'excuser - un peu ? - que certains parmi eux - parmi nous - choisissent aussi d'informer autrement, face à l'ambiance anxiogène quotidienne internationale.

Dix journalistes ont été récompensés, qu’ils exercent en télé, radio, presse écrite ou Internet. Nous sommes donc heureux d'annoncer les lauréats de cette cinquième édition ! 

Les lauréats des six catégories  

Le jury de ce 5° Prix Reporters d’Espoirs, composé de 15 personnalités, journalistes et professionnels des médias, a élu six lauréats dans les catégories : presse écrite, TV, radio, web, prix jeunes et Innovation.

Radio : Nicolas Soufflet – Chronique « Les uns pour les autres » - France Info.
La chronique : « Ils sont souvent bénévoles, discrets, et donnent de leur temps pour le bien des autres. Rencontre avec ces passionnés sur le terrain, dans toutes les régions de France. »

TV : Chronique « Tous acteurs du changement » présentée par Sylvia Amicone – LCI.
C’est grâce à sa chronique hebdomadaire “Tous acteurs du changement”, diffusée le vendredi à 11h20 et le dimanche à 7h50 sur LCI, que Sylvia Amicone a remporté le prix dans la catégorie télé. Cette chronique met en lumière des solutions apportées aux problématiques sociales et environnementales, et brosse le portait d’entrepreneurs sociaux dont l’ambition est de faire avancer le monde. 

Web : Webdocumentaire « Ma vie à 2 balles » par Sophie Brandstrom – production PWP et diffusé pour la 1ère fois par Rue89.
Le web-documentaire : « Difficultés d’accès au logement et aux soins, contrats de travail précaires, les jeunes subissent de plein fouet les effets de la crise économique et sociale. Mais la génération des 18-25 ans regorge d’imagination pour surmonter les obstacles. Retrouvez le quotidien de Jeoffrey, Jeanne, Julien, Morgan, Noémie et Thibault »

Presse écrite : Reportage « Detroit en quête d’un renouveau » Michka Assayas pour Madame Figaro.
Le Reportage à la découverte d’une cité au cœur battant, débordante d'énergie, et en pleine
renaissance” resilience et territoires.

Prix Jeunes : Presse Orange, un journal réalisé par les étudiants de 1ère année bachelor journalisme de l’ISCPA de Toulouse
Le magazine format tabloïd de 16 pages va à la rencontre des porteurs d’initiatives, avec un édito sur le journalisme de solution et un dossier présentant des projets, initiatives et innovations. Numéro 1 paru en avril 2014.

• Innovation : KINDIA 2015, un ensemble de challenges à relever d’ici à 2015 en association avec des associations et des ONG fortes d’une solide expérience de terrain. KINDIA 2015 est également une aventure d’entreprise. CANAL+ s’engage au sein d’un fonds de dotation pour recevoir les dons du public et participer au financement des projets, à parts égales avec les particuliers donateurs.

Un Jury de personnalités des médias 

Présidé par Michèle Cotta, avec Sophie Jovillard (France TV), Isabelle Hennebelle (L’Express), Isabelle Veyrat-Masson (sociologue des medias), Lucie Montchovi (France Info), Aida Touihri (France 2 « Grand Public »), Martin Weill ( Canal + « Le Petit Journal »), Bernard Pellegrin (AFP) les « Kids » (Bondy Blog et France Inter), Hervé Bertho (Ouest France), Véronique Richard (Celsa) et Antoine Guélaud (TF1).

Un trophée sur le thème de l'espoir 

Lassaâd Metoui, plasticien calligraphe a créé pour ce 5° Prix Reporters d’Espoirs une série de 6 oeuvres originales offertes aux lauréats. Avec la contribution d’Alain Rey, linguiste- lexicographe, co-fondateur du dictionnaire Le Robert et co-auteur du livre Le voyage des mots (Editions Trédaniel, 2014) avec Lassaâd Metoui.

Création du mouvement TMI

Dans le cadre de la remise de ce 5° Prix, Reporters d’Espoirs a annoncé la création du mouvement international du journalisme de solutions TMI (Transformational Media Initiative) dont il est le co-fondateur. Le TMI en partenariat avec la Fondation des Nations Unies, tiendront le Transformational Media Summit à Washington du 26 Octobre au 2 Novembre.

"Depuis 10 ans, l’Association Reporters d’Espoirs multiplie les opérations avec les médias pour mettre en lumière les hommes et les femmes qui, en France et dans le monde, prennent l’initiative pour entraîner la société dans une dynamique de solutions"  : nous sommes en territoire ami puisque, depuis sa création il y a trois ans maintenant, UP' plébiscite la mise en avant de solutions constructives, d'initiatives positives, d'alternatives innovantes, comme un pied de nez à la posture éditoriale des grands médias. 

www.reportersdespoirs.org

Illustration couverture : Photo prise en 1967 par le photographe-reporter français ©Marc Riboud lors d'une manifestation pour la paix aux USA