Close

Grand chantier de l'info: inventer le journalisme scientifique de demain

grand chantier info
A l'occasion de la COP21, deux associations de journalistes (AJSPI, AJEC21) organisent un événement exceptionnel : le Grand chantier de l'info, les 10 et 11 octobre 2015. Son but : permettre aux professionnels (journalistes et communicants,...) de parler du climat de manière innovante.
 
Et si nous transformions radicalement la transmission de l’information scientifique pour la rendre plus lisible, plus interactive, plus ludique ? A l’occasion de la conférence internationale sur le climat, les organisateurs du Grand chantier de l'info souhaitent inviter les journalistes, les développeurs, les graphistes et les designers à collaborer pour produire des contenus informatifs innovants.
 
Comment ? En organisant les 10 et 11 octobre 2015 deux grandes « compétitions » de journalisme. Sur deux jours, à la Bibliothèque Nationale de France, les participants collaboreront au sein d’équipes multidisciplinaires, s’empareront de documents, de bases de données internationales ou de concepts inédits et rivaliseront d’idées pour informer autrement : avec de la datavisualisation, du webdocumentaire ou du serious game.
 
Le Grand Chantier de l'info c'est quatre événements :
- Une compétition de datavisualisation pour laquelle seront ouvertes des bases de données inédites sur le climat, dont seront révélées les origines : Météofrance, SHOM (servivce hydrographique et océanographique de la Marinje), MNHN (Vigie Nature) et Ademe. Dix équipes composées de journalistes, graphistes et développeurs, débutants ou confirmés, ont 48 heures pour se pencher sur une ou plusieurs bases de données liées au climat. Des mentors techniques et scientifiques encadrent leur production qui sera présentée à la fin de la manifestation, devant un jury de diffuseurs, de professionnels du datajournalisme et de rédacteurs en chef. L’équipe gagnante remporte un prix.Cette compétition est dotée d'un prix de 1 000 euros ;
- Une compétition de webdocumentaire où des équipes peuvent profiter du logiciel Racontr pour monter leur projet autour du thème du climat. Dix équipes composées de plusieurs journalistes (écrit/télé/radio/multimédia) et d’un graphiste ont 48 heures pour réaliser un mini webdocumentaire ou un serious game sur le thème du climat avec la plate-forme française Racontr (sur laquelle quinze participants auront eu, en amont, une journée de formation). Des mentors techniques et scientifiques encadrent leur production qui sera présentée à la fin de la manifestation, devant un jury de producteurs, de diffuseurs, de professionnels du webdocumentaire et de rédacteurs en chef. L’équipe gagnante remporte un prix de 1 000 euros. Les autres équipes auront de plus la possibilité de terminer leur projet.
- Des conférences grand public sur le climat et sur les nouvelles formes de narrations journalistiques ;
- Une soirée conviviale ouverte à tous les participants du Grand Chantier, sur une péniche le samedi soir à 20h.
 
Programme des conférences
 
Les conférences s’adressent au grand public mais les ateliers et les compétitions sont réservés aux professionnels et aux étudiants français ou internationaux (journalistes, graphistes, développeurs, diffuseurs).
Les compétitions aboutiront à la création de graphiques interactifs, de webdocumentaires, de serious game, et d’articles aux angles originaux. La plupart feront l’objet de publication dans les média. Au-delà de ces productions, cet évènement permettra la mise en relation de professions qui ne se côtoient guère et donnera aux participants l’occasion de manipuler des outils innovants et d’adopter de nouvelles approches.
 
Samedi 10 octobre : Le climat comme vous ne l'avez jamais vu
 
10h : Lancement du hackathon et du webdothon
11h : Sciences du climat : de l’alerte à l’action, Hervé le Treut (IPSL)
12h : Pourquoi les COP échouent-elles? Amy Dahan (EHESS)
14h : Des clés pour l’appropriation des scéna- rios climatiques, David l’Hôte (Strate, Ecole de design)
15h : Un réchauffement de 2°C : à quoi cela correspond-il exactement ? Philippe Dandin (Météo France)
16 h : Comment exploiter les siècles d’accumula- tion de données climatiques? Nicolas Pouvreau (SHOM) et Philippe Dandin (Météo France)
17 h : Quels impacts sur les oiseaux et les insectes en France ? Romain Julliard (MNHN)
18h : Les représentations sociales du réchauf- fement climatique, par l’Ademe (à confirmer)
 
Dimanche 11 octobre : Vers un nouveau journalisme
 
11h : Quelques data sur le datajournalisme, Maëlle Fouquenet (datajournaliste)
12h : Vous avez dit datavisualisation ? Clément Vogt (datajournaliste)
14h : Narration interactive et webdocumen- taire, Greg Sierra (Racontr)
15h : Un logiciel pour le fact checking, Ioana Manolescu (Inria)
16 h : Visualiser le débat sur l’adaptation au changement climatique, Nicolas Baya-Laffite (Université Paris-Est)
17h : Fin des compétitions et présentation des travaux au jury
19h : Présentation des résultats des deux compétitions, remise des prix et cocktail
 
 
Deux associations professionnelles de journalistes
 
L’AJSPI, l’association de journalisme scientifique de la presse d’information, qui fête ses 60 ans cette année. Cette association défend tout à la fois les valeurs de la liberté d’expression et une meilleure compréhension de la recherche par le grand public. L’AJSPI compte près de 270 journalistes membres, tous actifs.
 
Et l’AJEC21, l’association des journalistes de l’environnement et du climat pour la COP21. Cette association est le fruit d’une initiative menée conjointement par l’association des journalistes de l’environnement (AJE) et l’association des journalistes pour la nature et l’écologie (JNE). Son objectif est de sensibiliser les journalistes francophones aux problématiques climatiques, en vue de la 21ième conférence des parties à la convention de l’ONU.
 
Lieu : Belvédère de la BNF - Quai François Mauriac - 75013 Paris