Close

Le Jardin de tous les partages

Au coeur de la Champagne, à 140 km de Paris, la ville de Troyes présente un patrimoine remarquable par un centre historique recèlant une quantité impressionnante de trésors artistiques et architecturaux, désignée Ville d’art et d’histoire par le Comité national des Villes et des Pays d'art et d'histoire. Est-ce sa proximité avec le parc naturel régional de la forêt d'Orient et son statut de ville au tourisme vert offrant étendues vallonnées, boisées et plaines qui l'a poussée à s'enrichir d'un nouvel espace vert dédié au partage, à la convivialité, à la solidarité ? 

Un jardin de partage a été aménagé aux Sénardes, quartier troyen situé à l’est du centre historique de la ville de Troyes. Cet espace vert a été créé en mars par l’association d’insertion sociale et professionnelle La Régie de nos Quartiers (1) et une vingtaine d’habitants du quartier, sous l’impulsion de la Ville de Troyes et de la Communauté d’Agglomération du Grand Troyes.
D’une surface de 1 800 m2, ce terrain mis à disposition par la Ville est entretenu dans le respect de l’environnement.
La ville n'en est pas à son premier coup d'essai. En 2009, un premier jardin partagé était créé, concept déjà basé sur la notion de partages.

Un jardin solidaire

Le but de ce jardin de partage n’est pas de cultiver des légumes pour les vendre mais de fédérer autour d’un même projet, favoriser les rapports intergénérationnels, la solidarité entre voisins et les échanges de savoir-faire. 24 habitants du quartier des Sénardes ayant la main verte, l’association La Régie de nos Quartiers, les personnes participant aux activités du Centre social des Sénardes et les membres de l’association Les Cityses entretiennent ainsi cet espace vert, véritable lieu d’échange et de convivialité.

Ce jardin accueille une quarantaine de parcelles. Certaines sont individuelles et cultivées par les habitants-jardiniers pour leur propre consommation, d’autres sont gérées par tous, et peuvent servir aux animations du jardin (repas entre habitants par exemple) ou aux activités du Centre social. En outre, cet espace est équipé de dix cabanons et dix récepteurs d’eau de pluie, et sera prochainement aménagé pour les personnes à mobilité réduite.

Un jardin vecteur d’emploi

Afin d’accompagner, de conseiller les habitants-jardiniers et d’organiser des événements fédérateurs au sein du jardin de partage, La Régie de nos Quartiers a créé deux emplois.
Une animatrice a été recrutée dans le cadre de la conception et la réalisation de fresques. Le second animateur, pour sa part, prodigue aux adhérents des conseils en matière de jardinage écologique.

Un jardin écologique

Ce jardin de partage est cultivé en gestion durable, en cohérence avec l’Agenda 21 de la Ville de Troyes et sa démarche « zéro phyto » :
- paillage, bac à compost et récupérateurs d’eau de pluie pour faire des économies
- produits écologiques
- alternance des cultures d’une année sur l’autre pour ne pas « fatiguer » le terrain

Les habitants-jardiniers ont également reçu des livrets sur les bons gestes « verts » à adopter, qui leur permettent de consommer local et bio, au sein de leur foyer ou tous ensemble. Et, parmi les services à la personne qu’elle a mis en place, La Régie de nos Quartiers propose depuis quelques temps un volet « transmission de savoir-faire sur le développement durable et la biodiversité ». Concrètement, l’un des deux animateurs recrutés par l’association intervient auprès des particuliers pour partager avec eux les principes développés au sein du jardin (fonctionnement du paillage, gestes écologiques à adopter, etc.).

Un espace créatif

Dans le but d’associer un maximum de personnes à l’embellissement de cet espace vert, l’association a invité petits et grands du quartier à la réalisation de fresques.
L’une - inscription « Jardin de partage des Sénardes » ressortant sur un décor végétal - sur 15 mètres de long, a été peinte par les adolescents du Centre social des Sénardes. La deuxième, sur 50 mètres, portera sur « la nature au fil des saisons » et sera réalisée par les enfants des écoles du quartier, encadrés par un animateur, à partir de septembre. La dernière, qui débutera aussi en septembre, rassemblera les adhérents du jardin autour de la thématique du compostage.

Les partenaires

La réalisation de ce jardin est subventionnée par l’État, la Ville, le Grand Troyes et le bailleur social Troyes Habitat.
Outils, graines et matériaux pour les fresques sont financés par Éric Peters, Président-Directeur Général des Intermarché de Troyes. GRDF apportera son soutien financier pour l’acquisition de tables accessibles aux personnes à mobilité réduite, prochainement installées au cœur du jardin.

(1) La Régie de nos Quartiers de Troyes : Association loi 1901, créée en 1997 et composée de six permanents (2 administratifs et 4 encadrants techniques) et 18 personnes en accompagnement vers l’emploi. Sa mission, aux côtés de la Ville de Troyes, du Grand Troyes et des bailleurs sociaux : améliorer l’environnement et la vie sociale dans les quartiers en permettant aux habitants d’assurer des tâches d’utilité collective, via l’insertion sociale et professionnelle.
Activités économiques : rénovation appartements ; nettoyage et propreté ; entretien d’espaces verts ; services à la personne…