Close

LightTheWay: mobilisation à Paris contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique

#LightTheWay
A la veille de l’Assemblée générale des Nations Unies et de la cérémonie d’adoption des nouveaux Objectifs de développement durable, la coalition d’ONG action/2015 organisait ce jeudi 24 septembre une manifestation citoyenne dans plus de 150 villes à travers le monde et à Paris au pied du Sacré Coeur, pour appeler les dirigeants du monde entier à montrer la voie pour mettre fin à l’extrême pauvreté et lutter contre les inégalités et le changement climatique. La mobilisation  a réuni des dizaines de milliers de citoyens entre Paris et New York, en passant par Sao Paulo, Johannesburg, New Dehli, Londres, Sydney et Bamako, soutenue par Malala Yousafzai (Prix Nobel de la paix 2014), Desmond Tutu (Prix Nobel de la paix 1984), Bono, Ben Affleck, la reine Rania de Jordanie, Melinda et Bill Gates et Mo Ibrahim.
 
Les Objectifs de développement durable, un engagement historique
 
Le 25 septembre 2015, 193 dirigeants du monde vont s’engager sur 17 objectifs pour réaliser trois choses extraordinaires dans les 15 prochaines années : mettre fin à l’extrême pauvreté ; lutter contre les inégalités et l’injustice ; résoudre le changement climatique. Les objectifs mondiaux de développement durable peuvent accomplir ça. Dans tous les pays. Pour toutes les personnes.
Ces nouveaux Objectifs de développement durable représentent l’opportunité historique d'accélérer les progrès vers un avenir meilleur pour tous en luttant contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique. En abordant les questions comme la santé, l’éducation, l’égalité des sexes, la paix et justice, l’environnement et le développement durable, ces Objectifs ont le potentiel de façonner les quinze prochaines années de développement mondial et de créer une dynamique vers un accord sur le climat à long terme à Paris en décembre.
 
17 objectifs de développement durable avec 169 cibles, en comparaison aux 8 Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) avec 21 cibles. Les défis complexes du monde contemporain appellent à couvrir un large éventail de questions. Il est également essentiel de traiter les sources des problèmes et pas seulement leurs symptômes.
Les objectifs de développement durable sont le résultat d’un processus de négociation qui a impliqué les 193 Etats membres des Nations Unies et engagé la participation sans précédent de la société civile et d’autres acteurs. Ainsi, de multiples intérêts et perspectives ont été représentés. A l’inverse, les OMD ont été élaborés par un groupe d’experts à huis clos.
 
Les Objectifs couvrent de nombreux sujets parce qu’ils abordent les différentes dimensions du développement durable : la croissance économique, l’intégration sociale et la protection de l’environnement. Les OMD étaient axés principalement sur les questions sociales et elles ciblaient les pays en développement, en particulier les plus pauvres, tandis que les objectifs de développement durable seront applicables dans le monde entier, dans les pays riches et pauvres. 
 
Pourquoi de nouveaux objectifs sont adoptés cette année ? Les Objectifs du Millénaire pour le développement lancés en 2000 devaient être réalisés en 2015. Lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable en 2012 à Rio, les pays ont constaté le succès de ces objectifs. Reconnaissant également la nécessité d’élaborer un nouveau programme de développement pour l’après 2015, ils ont décidé d’établir un groupe de travail ouvert afin de déterminer un ensemble d’objectifs de développement durable.
Après plus d’un an de négociations, le Groupe de travail a recommandé 17 objectifs. Puis, début août 2015, les 193 Etats membres des Nations Unies se sont mis d’accord sur le document final « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ».
 
Les États membres ont décidé que le sommet de l’ONU pour l’adoption d’un nouveau programme de développement durable aurait lieu du 25 au 27 septembre 2015, à New York, convoquant une réunion en plénière de haut niveau de l’Assemblée générale.
 
 
La mobilisation à Paris
 
Devant le Sacré Cœur, un des lieux symboliques de la France, les citoyens se sont retrouvés autour de panneaux lumineux géants portant les inscriptions « pauvreté », « inégalités  » et « climat ». Ils étaient invités à venir avec une source lumineuse de leur choix afin de montrer aux leaders internationaux qu’ils partagent une vision commune pour une vie meilleure et qu’ils exigent que les dirigeants la mettent en œuvre. Les lumières émises depuis Paris ont été vues jusqu’à New York où la photo de l’événement a été projetée devant le siège des Nations Unies. 
 
A propos d'Action/2015
Action/2015 est l'une des plus grandes campagnes de la société civile au monde composée de plus de 2 000 organisations, réseaux et coalitions dans 150 pays. Elle appelle les dirigeants à s’engager à mettre en œuvre les Objectifs de développement durable qui sont un ensemble d’objectifs universellement applicables qui réunissent  les trois dimensions du développement durable : la dimension environnementale, la dimension sociale et la dimension économique
Avec le soutien de La Campagne post-2015, transitions pour un monde juste, réunit une centaine d’acteurs de la société civile française suivant le processus de négociation et de mise en œuvre de l’agenda post2015, relais de campagnes internationales comme Actin/2015 et Beyond 2015.
ONG partenaires de l’événement : action/2015, association 4D, Chrétiens unis pour la terre, CRID, Jeûne pour le climat, Justice et Paix France, ONE France, Our Voices/Nos Voix, Pax Christi-France, Réseau Féministe "Ruptures", Le Mouvement de la Paix, la Fondation pour les Femmes Africaines et HELIO International.