Close

Faciligo ou le voyage solidaire

Faciligo
La mobilité comme facteur de santé et de cohésion sociale mais surtout comme moteur de transformation de notre société, c'est l'objectif de la nouvelle application communautaire Faciligo qui connecte des voyageurs à mobilité réduite avec des voyageurs autonomes. Découverte.
 
Porté par deux Montpelliérains, Hind Emad et Moussa Bouasba, Faciligo avait remporté en février 2015 le 2e prix du concours d'application Open data autour du voyageur TER de la SNCF et a pour clé de voûte l'entraide humaine : l'application met en relation des personnes à mobilité réduite et des personnes valides prêtes à les accompagner sur leur trajet de façon quasi-bénévole. Le projet s'appuie sur une plate-forme de données pilotée par l'agglomération. 
Le concept vise à faciliter l’accès aux transports publics et plus généralement à facilité la mobilité de tous y compris celle des personnes à mobilité réduite (seniors, personnes en situation de handicap, personnes invalides temporaires, enfants..). Le service met en relation des covoyageurs afin de multiplier leurs opportunités de déplacements dans les différents transports : train, tram, avion, voiture etc. C’est un réseau social gagnant/gagnant : le GoHelper (accompagnant) réduit ses frais de voyages tout en effectuant un acte citoyen solidaire. La personne accompagnée gagne en mobilité en ne dépendant plus de ses proches pour ses déplacements (actuellement dépendant de leurs proches à 93%) et passe ses voyages en bonne compagnie. 

Faciligo met en relation des compagnons de voyage pour des trajets de courtes ou longues distances, quelque soit le mode de transport

Une innovation sociale qui s’appuie sur la mobilité inclusive permettant la création de lien social et l’amélioration du bien être, jusqu’à la sortie d’isolement dans certain cas par la solidarité dans les transports, tout en permettant de réaliser des économies. L'idée est bonne !
 
 
L'application s’appuie sur les données horaires, trajets des différents transporteurs. Une fonction géolocalisation permet également d’identifier les compagnons se situant à proximité. Mais aussi des données de la ville liées à l’accessibilité de certains lieux permettant de donner de l’information utile à l’utilisateur. L'expérience avec la métropole de Montpellier démontre une grande sensibilité aux problèmes liés à la mobilité et l’accessibilité sur son territoire et est active dans la recherche de solutions innovantes  pour ses citoyens. 
Le service s’adresse à tous les voyageurs, y compris les voyageurs à mobilité réduite. Les voyageurs autonomes (étudiants, actifs, seniors) soucieux de prêter main forte aux voyageurs à mobilité réduite peuvent effectuer un acte citoyen solidaire (valorisation de soi), des rencontres et des économies. Les voyageurs à mobilité réduite multiplient leurs opportunités de déplacements tout en faisant des rencontres et en voyageant sereinement. 
Des voyageurs autonomes peuvent également s’accompagner pour s’entraider lorsque par exemple, une personne a trop de bagages ou qu’elle ne souhaite pas voyager seule dans certains transports (RER de nuits,…).
Outre l’accompagnement et l’aide, le voyage s’effectue à travers les rencontres que l’on y effectue. 
 

Comment ça marche ?

Les voyageurs à mobilité réduite ou leurs proches publient leurs demandes d'accompagnements sur le site dédié, choisissent le compagnon qui leur convient (selon les affinités et/ou besoins et compétences) et payent en ligne ce service. Ces derniers peuvent demander soit une aide à la montée et à la descente du train, tram, bus  et/ou une présence à bord.
Ces voyageurs peuvent également mandater un intermédiaire (profil spécifique de l’aidant ou proche) qui pourra créer un compte, effectuer une réservation et suivre via des notifications l’évolution du trajet de la personne à accompagner. 
 
Les Gohelpers voyageurs autonomes, proposent des accompagnements : l'occasion d'effectuer un acte citoyen solidaire, des économies tout en favorisant des moyens de transports plus propres et plus confortables. Il disposent d’une cagnotte, qui à chaque accompagnement « grossi » d’1,50 euros. Au bout de 10 accompagnements, ils peuvent soit récupérer le montant de leur cagnotte, soit reverser le montant de celle-ci en faisant un don à une fondation, une association, une oeuvre et ainsi effectuer un double acte solidaire ouvrant à une réduction d’impôts. 
Le coût d’un accompagnement urbain est de 2,5euros avec 1,50 euros pour l’accompagnant et 1 euro de frais de mise en relation pour Faciligo.
 
Dans le train, une personne âgée qui nécessite d’un accompagnement (souvent soumis à la disponibilité d’un proche) réalise une économie car elle n’achète plus deux billets (elle et son accompagnant) mais un billet pour elle à environ 30% du prix du billet de son accompagnant. 
C’est même 30% qui seront économisés par l’accompagnateur lors de ce voyage. Les étudiants ou actifs pour lesquels le coût d’un billet de train est un frein pour voyager trouvent ainsi une alternative au covoiturage de longue distance et peuvent revenir vers le train.
 
Les compagnons organisent et optimisent leurs voyages sur la plateforme Faciligo pour se rencontrer à la gare, à un arrêt et partager leurs trajets. Suite à l’accompagnement chacun des covoyageur pourra émettre un avis via un système de notation ou encore recommander son co-voyageur. 
 

Quels partenaires ?

Faciligo est partenaire de la SNCF puisque ils ont intégré le programme jeune pousse SNCF Développement récemment et avec lequel ils ont participé au premier Forum Access Solutions en décembre 2015.
La startup a par ailleurs participé à plusieurs concours organisés en région ou national (Concours Mobi Data LR, 2eme prix en février 2015 et Challenge digital national en mai 2015).
Ils se sont naturellement présentés à la SNCF à la naissance de l’idée car c’est une solution qui répond à un véritable besoin et pour lequel il n’ y avait pas de réponse. 
La solution permet de faire revenir vers le train à la fois les personnes pour lesquels l’achat d’un billet est un frein, mais aussi tous ceux qui n’ont pas d’accompagnants auprès d’eux et qui nécessitent un accompagnement.
Ce partenariat permet à la startup par ailleurs d’être accompagnée et conseillée sur des problématiques relatives à leur métier mais surtout d’avoir une visibilité supplémentaire auprès des usagers.
 
La plateforme et l’algorithme de mise en relation sont entièrement développés en interne grâce notamment à des financements d'autres partenaires comme la Métropole de Montpellier, BPI France et la région LRMP.
Leurs autres partenaires sont la MAIF (assureur), ou encore ENGIE avec lesquels ils ont été mis en contact au sein de leurs incubateurs : Business Innovation Center (BIC) et Alter’Incub à Montpellier.
 
Ils font actuellement la preuve de leurconcept à un niveau local avec la Métropole de Montpellier et dans leur région pour la première version, avant de déployer le service sur tout le territoire et notamment à bord des trains TGV et auprès de compagnies aériennes.