Mutations sociales et nouvelles solidarités

Opération Chocodon : du chocolat pour soutenir la création d’emplois

solidarités
Marrons glacés, truffes, pâtes de fruits, mini mendiants, ballotins,… les gourmandises de Noël sont indissociables des fêtes. Des douceurs biens venues en temps de crise et qui, de plus, peuvent aider à la solidarité. C’est l’opération Chocodon, concept né il y a 5 ans qui consiste à allier plaisir d’offrir du chocolat et solidarité d’une cause via un don. Présentation.
 
L’opération Chocodon 2016 est lancée dans la France entière jusqu’au 15 janvier 2017 par Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC), association implantée sur le territoire national il y a 30 ans sur l'idée simple que le chômage n'est pas une fatalité, chacun d’entre nous pouvant agir concrètement pour réduire le chômage grâce à une méthode d'accompagnement éprouvée des chercheurs d’emploi dans leur retour vers l’emploi.
 
Chaque année au moment des fêtes, SNC s’associe au showroom Via Chocolat, pour proposer l'achat de friandises traditionnelles avec à la clé un don puisque l'entreprise reverse à l'association 20% du montant de ses ventes auprès des personnes se recommandant de l’association. L'argent récolté sert pour une toute petite partie au fonctionnement de l'association mais surtout à financer des emplois de développement.  Il s'agit d'emploi aidé par l'association (rémunérer en tout ou partie par l’association) dans d'autres associations.  Les accompagnés bénéficient ainsi d'une offre de réinsertion et d'une formation.
 
Le showroom Via Chocolat, le premier du genre en France, est entièrement dédié à la découverte, la dégustation et la vente de chocolats d'artisans chocolatiers régionaux de talent - des chocolats d'auteurs. Via Chocolat sélectionne ces artisans chocolatiers de talent pour proposer des coffrets composés de ganaches noires et lait, nature ou subtilement parfumées, de pralinés noisettes, amandes ou pistaches. Créé en 2006 par Michel Cottet, membre du Club des Croqueurs de Chocolat depuis 2000 et du Club Criollo, premier club franco-italien de dégustation, ce concept store innovant est situé à Paris dans le 9ème arrondissement où plus de 30 artisans ont été sélectionnés depuis le lancement.  Le guide des croqueurs de chocolat avait attribué à l'occasion du Salon du Chocolat 2015 ses awards et ses "tablettes" d'or, d'argent et de bronze : parmi les 150 meilleurs chocolatiers de France, 8 artisans sélectionnés par Via Chocolat figuraient au palmarès, dont Gilles Cresno et Pascal Le Gac les incontournables, et Noël Jovy tablette d'or.
Les chocolatiers sont les auteurs de leurs chocolats. A partir d’une matière première choisie, les chocolatiers composent avec leur savoir-faire et inspiration, ils sont le reflet de la personnalité de leurs auteurs.
 
Plusieurs opérations de partenariats ont vu le jour avec des grandes entreprises ou leur fondation, leur comité d’entreprise, leur groupe SNC comme L’Oréal, EDF, le crédit municipal de Paris, Engie, Euler, Hermès, etc.
 
L'association SNC repose sur l’action de 2 200 bénévoles répartis dans 165 groupes locaux, soutenus par une équipe permanente et des instances dirigeantes. Ces groupes permettent d’accompagner les chercheurs d’emploi au plus près des réalités économiques et sociales des territoires. Ils fonctionnent en partenariat avec les institutions, les associations et le service public de l’emploi.
Aujourd’hui, le bénévolat produit des services indispensables à la communauté nationale. Les bénévoles sont aujourd’hui 16 millions en France à offrir leurs compétences, et leur nombre augmente de 4% chaque année. Leur travail désintéressé participe au fonctionnement de notre société. La production d’actions sociales, touchant l’ensemble des personnes « fragiles », s’élève à 62 milliards d’euros. Le travail fourni par les bénévoles représente l’équivalent de 200 000 emplois à temps complet (1). Leurs actions sont indispensables au fonctionnement du secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS) qui représente aujourd’hui près de 10% de l’économie nationale.

Pourquoi offre-t-on du chocolat à Noël ?

Les fèves de cacao ont été découvertes par les Mayas et les Aztèques. Conscients de la richesse de ces graines, ils les utilisent comme monnaie d’échange avec les Espagnols, donnant ainsi une valeur inestimable au cacao. De retour en Europe, les Hispaniques réservent donc ce trésor aux aristocrates et autres hobereaux. Le chocolat est alors un produit luxueux et prisé. L’offrir en cadeau est une grande preuve d’estime. On le réserve pour les grandes occasions, comme Noël chez les Chrétiens.
Une autre explication pour cette tradition chocolatée viendrait de la fête de la Saint Nicolas. Dans de nombreux pays d’Europe, l’héritage orthodoxe veut que ce Saint apporte des friandises aux enfants, comme du pain d’épice et du chocolat, la nuit du 6 décembre.
Si Saint-Nicolas a tendance à s’effacer derrière son ami le Père Noël, on le remercie chaudement d’avoir aidé à instaurer cette jolie coutume de gourmandise de fin d’année.
 
 
 
(1)    Ce chiffre se base sur les statistiques du ministère de l’économie et des finances. Il y a en France 3,5 millions de bénévoles réguliers qui assurent leur bénévolat au moins 2h par semaine.
 

 

Articles en relation
Le Maître est l'enfant

Nous rêvons tous d’un avenir radieux pour nos enfants : une vie personnelle féconde et une vie sociale harmonieuse. L’école les y prépare en partie. Alors, quelle pédagogie choisir ? Le film...

Le bien commun crée son université

  Les ressources naturelles indispensables à la vie devraient être considérées comme biens communs de l’humanité accessibles sans exclusions possibles, à protéger de toute forme de spéculation, de...

Marijuana : un petit pétard en impression 3D ?

La légalisation du cannabis avance à toute vitesse aux États-Unis. 29 États ont déjà autorisé le cannabis à usage thérapeutique et 9 l'ont fait pour l'usage récréatif. L’enjeu est économique : une...

Quand le Groenland fond, le Sahel s’assèche

La fonte des glaces s’accélère au Groenland. L’introduction massive d’eau douce dans l’Atlantique pourrait provoquer de très graves sécheresses au Sahel ainsi qu’une crise migratoire d’ampleur.   Deux...