Territoires en mutation

Nantes-Saint Nazaire, nouveau laboratoire des bureaux IT des startups et entreprises du numérique

territoires en mutation
Avec les installations récentes des bureaux d'AB Tasty, de Verteego, etc., une nouvelle tendance forte se dessine au-delà des 86 entreprises implantées en 2016 par Nantes Saint-Nazaire Développement : de plus en plus de start-ups et d'entreprises du numérique font le choix des régions pour y installer leur bureau IT, mais aussi et surtout pour expérimenter de nouvelles approches en termes de R&D et de Management. Voici cinq exemples tirés de l'actualité de la métropole Nantes-Saint-Nazaire.
 
A quoi sert une agence de développement économique et internationale, si ce n'est pour « susciter la création d'entreprises sur les territoires », comme l’annonçait le Président Hollande lors du lancement en février 2015 de l' « Agence nationale pour le développement économique sur les territoires » ? Déjà en 2010, Dominique de Villepin avait évoqué dans un entretien au BondyBlog (Libération) la création d'une « agence nationale du développement économique pour les banlieues (...) qui se donnerait pour but de créer des emplois et de faciliter la recherche d'emploi pour les jeunes, serait une solution adaptée », ou encore de soutenir les entreprises locales.
En 2014 a été créé le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET), déjà pour regrouper les activités de différentes agences (Datar, Secrétariat général du comité interministériel des villes, Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances), mais aussi avec l’objectif supplémentaire de restaurer la compétitivité économique et l'emploi. 
 
L'agence de développement économique et international Nantes Saint-Nazaire Développement, née le 1er janvier 2015 de la fusion des agences des deux territoires, poursuit donc quatre missions principales au service de l'emploi et de l'attractivité du territoire nanto-nazairien, assurant ainsi la feuille de route en matière d'économie internationale : La prospection des entreprises, des investisseurs et des talents en France et à l'international ; leur accueil et leur accompagnement ; la coordination et la promotion du territoire pour les rencontres professionnelles, et l'animation, la promotion et le marketing du territoire en France et à l'international.

Cinq fleurons économiques en territoire

 
Verteego : une expérience RH pour offrir d'autres façons de travailler
Née en 2008 à Paris, Verteego est une société spécialisée dans les solutions logicielles cloud d'analyse de données au service de la performance opérationnelle et développement durable des organisations. Actrice de la transformation numérique, Verteego pense, conçoit et délivre des applications analytiques pour comprendre aujourd'hui et des applications prédictives pour connaître demain. Originaire de Lyon, son Directeur Général Délégué, Clément Guillon, souhaitait profiter d'une vie plus ouverte sur la nature et les grands espaces, et décide de s'installer à Nantes en février 2017, tout en faisant de son implantation un argument RH : « Après 9 ans d'existence de Verteego, nous souhaitions proposer un renouveau à nos salariés. Le bureau de Nantes a été créé pour leur offrir une multitude de façons de travailler : ils peuvent choisir Paris ou Nantes, quelle que soit leur équipe. »
« Pour ma part, j'ai choisi Nantes pour sa qualité de vie mais aussi pour ses ressources et ses infrastructures en R&D telles que les écoles et les laboratoires, avec lesquels nous souhaitons nouer des liens de proximité : à Paris, on est souvent un partenaire parmi beaucoup d'autres. Enfin, nous évoluons dans le secteur du numérique au service des enjeux environnementaux et sociétaux et Nantes fait figure de ville ambitieuse et particulièrement dynamique sur ce point : c'est un laboratoire à idée pour la ville de demain. »
 
Verteego compte aujourd'hui 30 personnes. Basé au Startup Palace, un espace dédié aux start-ups créé en 2015, le bureau nantais se développera en accueillant les Parisiens qui le souhaitent et en recrutant sur place.
 
 
 Lucca : le dynamisme numérique nantais séduit de plus en plus de développeurs… et même l'interne
Créée en 2002 et basée à Paris, Lucca, édite un ensemble de services en ligne pour simplifier la gestion administrative et RH des entreprises (gestion des congés, note de frais...). En 2010, Guillaume Allain, associé et Product Owner s'installe à Nantes, d'abord en télétravail, puis à la Cantine en 2013. Ce haut lieu de la vie numérique nantaise lui donne rapidement accès à un réseau de développeurs de très bon niveau : « Nantes est la ville des meet-ups : il y en a tous les soirs. Ils m'ont permis d'accéder à d'excellentes formations qui auraient pu me coûter des milliers d'euros. De plus, l'attractivité est plus forte à Nantes, le recrutement se fait beaucoup par le bouche-à-oreille et les réseaux s'ouvrent facilement ».
 
En quatre ans, Lucca Nantes est passée de 2 à 19 personnes et prévoit six recrutements d'ici la fin de l'année. Nantes attire également en interne. A la suite d'un mini-séminaire organisé dans la cité des Ducs en 2016, deux développeurs parisiens ont choisi de rejoindre le bureau nantais, et en 2017, c'est l'équipe marketing qui emménagera dans la métropole avec, également, des recrutements en vue. Le siège parisien conserve la R&D, le consulting et les commerciaux. Aujourd'hui Lucca compte 74 personnes dont 25 nantais.
 
 
AB Tasty : la 4ème Great Place to Work 2017 choisit Nantes pour expérimenter son 1er  bureau de R&D pure
Créée en 2009 et basée à Paris, AB Tasty édite des solutions d'optimisation des parcours client (A/B Testing, Personnalisation d'Expériences, Engagement). En parallèle de l'ouverture de bureaux commerciaux à l'international (Londres, New York…), Brice Lagroy de Croutte, l'un de ses leads techniques et collaborateurs historiques, ouvre un pôle de recherche et développement purs à Nantes, au Startup Palace, en janvier 2017. « L'un des fondateurs d'AB Tasty a toujours imaginé créer une entité de pure R&D très ‘product centric', isolée du reste de l'équipe technique pour faire évoluer le produit plus rapidement. Pour ma part, je souhaitais revenir dans l'Ouest : Nantes est apparue comme la meilleure option car la métropole est réputée pour le dynamisme de son environnement web, idéal pour développer la recherche, partager des outils, faire de la veille technologique, trouver de nouvelles façons de développer… A mon arrivée, l'intégration au Startup Palace m'a permis d'accéder rapidement à cet écosystème mais aussi et surtout de me faire un premier réseau. Enfin, j'ai pu constater qu'on multiplie réellement ses chances de trouver de bons profils en recrutant à Nantes. »
AB Tasty compte 95 collaborateurs à Paris, déjà trois à Nantes et y prévoit trois autres recrutements d'ici la fin de l'année. En 2017, la start-up était élue, pour sa 1ère participation, 4ème Great Place to Work.
 
 
Easy Loisirs : « Les bons profils IT recherchent aujourd'hui une meilleure qualité de vie »
Créée en 2014 et basée à Paris, Easy Loisirs digitalise les professionnels du tourisme et du loisir, un secteur en plein essor, pour les mettre en relation et leur permettre de vendre en ligne. Seul acteur français sur son marché, la startup fait face à seulement deux concurrents en Europe. Franc-comtois d'origine, son associé en charge de l'équipe IT vit à Nantes, où il a assisté à l'arrivée de l'équipe IT de La Fourchette et au développement d'une véritable technopole. Kristofer Moisan-Sellez, CEO et fondateur d'Easy Loisirs et lui décident donc d'y délocaliser l'équipe IT et d'y installer les commerciaux régionaux : « L'attractivité de Nantes est évidente en termes de technologies et de ressources. On y trouve des profils de même qualité qu'à Paris, voire meilleurs, tout en faisant face à moins de concurrence, notamment car les bons profils IT cherchent aujourd'hui une meilleure qualité de vie ».
L'équipe compte aujourd'hui 15 personnes à Paris, 5 à Nantes - basées au Start-up Palace, 3 à Lyon, et lancera le 1er juillet prochain la première borne de réservation tactile, un objet connecté pour remplacer le présentoir à flyers dans les hôtels.
 
Take a desk : La start-up nantaise Take a Desk permet d'installer son bureau dans l'espace disponible d'une grande entreprise… pour créer un maximum d'« Innovation Camps »
En complément des désormais nombreux espaces de coworking et incubateurs, Take a Desk permet à des startups, freelances, chercheurs… d'installer leur équipe (jusqu'à 8 postes de travail) dans l'espace disponible de sociétés qui partagent leurs objectifs stratégiques afin de créer des synergies. Take A Desk s'occupe du café et de nombreux services grâce à son « Survivor Kit ». Nouveau biais d'open innovation, le concept est également un excellent moyen pour s'intégrer dans un écosystème et développer son réseau.
Nouveau biais d'open innovation, le concept est également un excellent moyen pour de nouveaux arrivants de s'intégrer dans un écosystème et de se créer un premier réseau amical et professionnel.
 
 

 

Articles en relation