Close

EIT Digital Challenge 2016 ouvre son concours à une troisième promotion de startups européennes

eit digital challenge
Afin d’identifier la prochaine vague des meilleures startups du numérique en Europe et de les aider à passer à l’échelle européenne, EIT Digital lance pour la troisième année consécutive son concours européen de startups, EIT Digital Challenge. A la clé : un an d’accélération et 50 000 euros pour les gagnants des cinq catégories représentées.
 
Les startups basées en Europe peuvent participer au concours en présentant leurs innovations numériques dans une des cinq catégories suivantes :
● l’industrie
● la ville
● le bien-être
● les infrastructures
● la finance
 
Pour pouvoir postuler au concours, les startups doivent avoir déjà identifié une forte demande du marché, avoir des clients, des revenus et connaître une croissance à deux chiffres ou plus. Enfin, les startups doivent être prêtes à passer à l’échelle européenne, obtenir du financement ou accéder à de nouveaux marchés.
Les startups seront en compétition pour un prix unique : les trois meilleures de chaque catégorie auront la possibilité de rejoindre le réseau pan-Européen d’EIT Digital, composé de plus de 130 partenaires parmi les grandes entreprises, PMEs, startups, universités et instituts de recherche du secteur numérique. Elles auront aussi l’opportunité d’être accompagnées par l’accélérateur EIT Digital Accelerator pendant une année. Seuls les premiers de chaque catégorie recevront en plus un chèque de 50 000 euros.
 
En 2015, 460 startups de 26 pays différents se sont inscrites au concours. 74 ont été sélectionnées pour présenter leurs innovations numériques à un jury d'experts. Parmi les 24 startups gagnantes, 6 étaient françaises : UAVIA, Tanker, Julie Desk, DAMAE Medical, TEEPTRAK et Karos.
Les finales ont lieu dans différentes villes européennes. En novembre 2016, la finale du concours autour des innovations numériques dans la ville aura lieu à Paris, en France.

A propos de l’accélérateur EIT Digital Accelerator

L’EIT Digital Accelerator comprend une équipe expérimentée d’environ 40 business developers et experts en finance qui opère depuis 13  villes  en  Europe  (dont Paris, Rennes et Sophia Antipolis) et un hub à San Francisco. Depuis 2012, ils ont accompagné un total de  233 startups pour accéder à de nouveaux marchés et lever plus de 67 millions d’euros de fonds. Aujourd’hui, plus de 120 jeunes scaleups à travers le continent font partie de l’accélérateur.
Sentryo est une startup basée à Lyon, en France. Elle a gagné le troisième prix du concours EIT Digital Challenge en 2014 dans la catégorie Cybersécurité et vie privée. Désormais dans la ligne d’action des innovations numériques autour de l’industrie, elle est accompagnée par l’EIT Digital Accelerator.
Sentryo propose une solution de cybersécurité pour l’Internet industriel et les réseaux machine-to-machine. Sa solution Sentryo ICS CyberVision a été lancée en 2015. Elle fournit une capacité opérationnelle à prévenir, détecter et répondre aux cyberattaques. A la différence des solutions de cybersécurité IT, Sentryo ICS CyberVision est une solution entièrement passive, un prérequis pour des réseaux industriels critiques.
La startup a récemment finalisé un tour de table avec deux investisseurs (ACE Management et Rhône-Alpes Création), et Breed Reply, le fonds de Corporate Venture de la société Reply.
 
« Nous voulions être une entreprise franco-allemande. EIT Digital nous a aidés car c’est une organisation à l’échelle européenne » précise Thierry Rouquet, le PDG de Sentryo.

Un accompagnement pour passer à l’échelle européenne

Dominik Krabbe, Responsable de l’EIT Digital Challenge, explique le besoin d’accompagner les startups européennes pour accéder à de nouveaux marchés et obtenir des financements : « 80% des startups européennes prévoient de s’internationaliser, mais dans les faits seulement la moitié le font. Si l’objectif de l’Europe est de devenir le leader mondial de la transformation numérique, nous devons permettre à l’innovation de se développer au-delà des frontières. Nous voulons identifier et accompagner ces startups européennes prometteuses, prêtes à pénétrer de nouveaux marchés et devenir des marques internationales. »
 
« Mais les startups européennes font face à de nombreux obstacles, avec notamment des marchés domestiques hétérogènes et un marché du capital risque fragmenté. Il est crucial que nous aidions activement les startups pour que l’Europe devienne leader mondial en termes d’innovation. Au sein de notre accélérateur, nous accompagnons de jeunes scaleups pour les aider à accéder à de nouveaux marchés, de nouveaux consommateurs et des investisseurs à travers notre réseau pan-Européen » a ajouté Willem Jonker, le PDG d'EIT Digital.
 
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 juillet 2016.
 
Pour plus d’informations et pour inscription, via le formulaire en ligne : https://www.challenge.eitdigital.eu