Mutations sociales et nouvelles solidarités

L’économie du Sens en mouvement : en novembre, mois de l’éco sociale et solidaire

économie sociale et solidaire

Créé et porté par le réseau des 26 Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire (CRESS) et par le Conseil National des CRESS (CNCRES), le Mois de l’ESS est une campagne événementielle d’envergure qui existe depuis maintenant 7 ans.

Le Mois de novembre est ainsi devenu le rendez-vous incontournable des citoyens, des entrepreneurs, des étudiants, des salariés, des acteurs publics… intéressés par les pratiques et les valeurs de l’Économie Sociale et Solidaire.
Plus de 1700 événements sont prévus partout en France : conférences, ciné débats, ateliers, colloques, visites d’entreprises, sensibilisation en milieu scolaire… Il y a forcément un événement près de chez vous !

N’attendez plus et venez découvrir avec nous cette « économie qui a du sens » !
Il vous suffit de sélectionner sur le site votre région et vous verrez que la carte de France prend tout son sens. http://www.lemois-ess.org/

A lire :
L’entrepreneuriat social : des perspectives de croissance humaine : de nombreux pionniers sont déjà à l’œuvre pour écrire le monde de demain… (Liberation.fr)

Pour mémoire voici ce que dit Jeremy Rifkin sur cette nouvelle économie : "Economie sociale solidaire du 21è siècle (rien à voir avec l’éco sociale de marché) Elle représente des millions d’organisations, de coopératives et d’institutions de toutes sortes, ainsi que des milliards d’individus qui produisent et partagent gratuitement tous types d’objets et de services. Ces organisations créent du capital social, qui bénéficie à un groupe dans son ensemble plutôt qu’à un individu en particulier. C’est quelque chose que les machines sont incapables de générer.
Ce secteur grouille d’activité et voit de plus en plus de personnes s’impliquer dans des domaines aussi variés que la santé, l’éducation, la culture ou l’environnement.
Un milliard et demi d’individus appartiennent déjà à des coopératives Certains s’engagent comme bénévoles, d’autres comme travailleurs. Si demain l’économie sociale venait à disparaître, c’est toute la société qui s’effondrerait.
Au niveau des créations d’emplois, il s’agit du secteur à la croissance la plus rapide dans plus de 40 pays : il représente jusqu’à 14 % de l’emploi dans certaines régions de l’Europe.

Et si l'on considérait l'empathie comme un muscle à développer ?

www.lemois-ess.org

 

Articles en relation
A quoi sert le journalisme ?

Face à des niveaux de défiance record, notamment dans les démocraties les plus anciennes, les journalistes doivent réussir à convaincre de leur utilité sociale. Qu’en est-il dans des pays moins...

Les étapes de création d’une société

Créer une société est une démarche qui nécessite le respect de certaines formalités vis-à-vis de l'administration. Leur étendue peut différer en fonction de la forme juridique pour laquelle vous...

Se délocaliser sans bouger, c’est possible ?

Pour beaucoup d’entreprises, avoir une existence et un développement à l’international est considéré comme un signe de réussite. Nombre d’entre elles sont donc prêtes à réaliser des investissements...

Les baobabs meurent d’une cause mystérieuse

Le roi de la savane africaine, l’arbre de vie, l’arbre pharmacien, l’arbre magique, le baobab millénaire, est en train de disparaître. Silencieusement et mystérieusement. Une équipe internationale de...

Plus d'articles
Les maisons imprimées 3D seront-elles l'habitat de demain ?
Détourner un iceberg : un projet fou pour résoudre la crise de l’eau en Afrique du sud.
Des oasis au sommet des Andes : coup de projecteur sur la mise en danger des relations millénaires entre la Nature et l'Homme
Sélection culturelle pour les vacances de printemps - Spécial enfants
Nouvelle loi "secret des affaires" : nouvelle arme de dissuasion massive ?
Par nature, l’IA pourrait devenir super-violente pour atteindre ses objectifs