Mutations sociales et nouvelles solidarités

Tous unis autour des jardins partagés

jardin partagé
Véritable vecteur de lien social, les jardins partagés encouragent la sensibilisation à la nature et le bien vivre ensemble. LogiRep, Trois Moulins Habitat et LogiOuest, filiales du Groupe Polylogis, ont mené plusieurs actions au sein de leurs résidences en partenariat avec des associations locales pour valoriser les espaces verts au pied des résidences.
 
Les jardins partagés sont un remarquable outil de réappropriation des espaces collectifs, pour une plus grande autonomie financière, sociale et alimentaire des habitants d’un quartier ou d’une commune. Cultiver son jardin, produire ses légumes, les cuisiner..., c’est une manière de redécouvrir le contenu de son assiette. C’est aussi l’occasion d’améliorer son alimentation, de découvrir ou redécouvrir l’origine des produits, la succession des saisons et de s’intéresser aux questions environnementales. De telles initiatives participent au grand mouvement citoyen qui traverse nos villes, nos villages et nos territoires. Il faut sortir de l’ornière où nous ont menés certains modes de production agricole et agro-alimentaire intensifs et mondialisés. Ces jardins changent l’atmosphère d’une cité ; c’est pourquoi des bailleurs sociaux se lancent dans l’aventure, contribuant ainsi à la diffusion des projets existants, dans une communauté de valeurs, d’objectifs et de méthodes, et améliorant les relations entre bailleurs et locataires.

Les jardins partagés comme ferment historique du lien social

Le saviez-vous ? Les premiers jardins partagés sont nés en France durant la seconde moitié du XIXème siècle pour faire face aux difficultés alimentaires. Les diverses initiatives locales ont inspiré l'abbé Jules Lemire, député du Nord, à mettre un coin de terre à disposition des ouvriers. Cette action a ainsi contribué à la création de la Ligue Française du Coin de Terre et du Foyer en 1896, qui va par la suite s’étendre à toute la France.
Le système de jardin « nourricier » s’est étendu à d’autres populations avec la crise des années trente et l’occupation. L’objectif étant pour les habitants des villes d’investir l’espace public pour y cultiver ce qui faisait défaut dans les magasins. Après la guerre, une fois la pénurie alimentaire terminée, les jardins ont disparu.
Tout comme les jardins ouvriers à l’époque, les jardins partagés sont des jardins collectifs dans toute leur diversité. Ils visent à développer la sensibilisation à la nature et sont des lieux propices à la sociabilité et à l’échange. De nombreuses initiatives se développent chez les bailleurs sociaux pour promouvoir les espaces verts dédiés au jardinage.
« Par cette initiative, le Groupe Polylogis s’inscrit dans son projet RSE, en renouant avec une tradition très ancienne du logement social : les jardins familiaux. Chacun peut ainsi cultiver son jardin qui, outre l’agrément de manger sainement les légumes que l’on a produits, offre aussi une belle occasion de mieux se connaître, en échangeant avec son voisin. Les jardins familiaux deviennent alors bien plus qu’un lieu où l’on récolte ses légumes, ils sont aussi un espace de détente et de rencontre », explique Daniel Biard, Président du Comité exécutif du Groupe Polylogis.

Zoom sur les actions organisées par le Groupe Polylogis

Le bailleur social Polylogis et ses filiales LogiRep, Trois Moulins Habitat et LogiOuest, ont développé de nombreuses activités autour du jardinage.
En Ile-de-France et en Province, dans de plus en plus de résidences, des actions de fleurissement voire des projets de jardins partagés sont possibles, grâce au concours des locataires, en partenariat avec les collectivités et les associations locales.
Ces activités à caractère pédagogique permettent de fédérer autour du « faire ensemble », du « mieux vivre ensemble » (ateliers de jardinage, ruches, potagers, mise à disposition d’outils, etc.), et de sensibiliser les habitants et les salariés du Groupe aux enjeux environnementaux.
 
Parmi les manifestations organisées cette année :
 
- Clayes-sous-Bois (78) sur la Résidence de l’Avre (428 logements locatifs sociaux), une animation s’est tenue le 12 mai sur le thème « Que planter au printemps ? » avec l’association ESPACES autour de l’écologie urbaine. Elle a réuni 12 participants. Depuis la création du jardin en 2015, l’association est chargée chaque mois d’accompagner les locataires jardiniers qui se retrouvent et approfondissent ensemble leur connaissance et leur technique de jardinage écologique (ex : comment faire face à la pression ravageuse causée par les limaces).
 
Le jardin fait naître un cadre de convivialité : les femmes bénéficiaires du centre social et résidentes de LogiRep, ont apprécié le cadre d’accueil chaleureux et la dégustation d’une tisane à la menthe cueillie dans le jardin après l’animation.
Prochaine étape : la célébration des deux ans du jardin baptisé 'L’Avre de paix’ aura lieu le mercredi 28 juin 2017 autour d’une animation spéciale sur l’utilisation d’un four solaire dans le cadre de la Semaine Nationale des HLM.
 
- Saison de jardinage au potager "Casanova" (85 logements locatifs sociaux) à Rosny-sous-Bois (93), le samedi 8 avril. Depuis le début de l'année, l'association Rosny-Potagers a aménagé le terrain, construit des cadres en bois pour y installer les cultures, étalé du terreau et placé des copeaux autour pour rendre les allées plus agréables et praticables.
 
L’association a réuni quatre adultes et cinq enfants pour réaliser les premières plantations et installer des bacs de réserve d’eau pour l’arrosage. Des pommes de terre et des oignons pour commencer, puis des soucis pour agrémenter le jardin. Quelques semences de plantes aromatiques : persil, basilic vert et basilic pourpre et enfin les traditionnels ciboulette et cerfeuil.
La fréquentation des habitants des immeubles entourant le jardin se développe petit à petit, les enfants étaient au rendez-vous.
 
- Opération de fleurissement en avril 2017 de la Résidence des Bleuets et des Primevères (165 logements locatifs sociaux) à Verneuil L’Etang (77) avec une quinzaine d’habitants venus fleurir, le temps d’un après-midi, leurs pieds d’immeubles en présence de l’équipe de proximité.
Cette action s’inscrit dans le cadre de la mobilisation des locataires autour d’un projet de jardin partagé. Trois Moulins Habitat, a également accompagné la création de l’association de jardiniers « Les jardins verts N’Oeillet ». Cette association s’est constituée autour d’un noyau dur de 3 locataires et d’une dizaine de locataires-jardiniers. Les habitants ont eux-mêmes défini les règles de fonctionnement, mais aussi la taille des parcelles, les règles d’attribution, conditions tarifaires, etc. Prochaine étape : le jardin est opérationnel mais l’inauguration aura lieu en septembre 2017 autour des premières récoltes !
 
- Ouverture du jardin partagé de la Résidence du Noyer Perrot (203 logements locatifs sociaux) à Moissy-Cramayel (77), avec le Centre Social ARC EN CIEL. Une quinzaine de locataires est déjà mobilisée autour du projet.
Le groupe immobilier composé de huit bâtiments a fait l’objet d’une rénovation et d’une résidentialisation. Le jardin vient compléter le projet en offrant une qualification aux pieds d’immeubles résidentialisés et en contribuant à une diminution des charges des locataires.
Prochaine étape : le jardin est ouvert depuis mars mais l’inauguration aura lieu le 2 septembre 2017 autour des premières récoltes !
 
- Création d’un « Corporate garden » au siège de LogiOuest. La filiale poursuit son engagement dans les démarches responsables en faveur du développement durable, et s’inscrit dans le mouvement ACTE HLM 2016-2020 en s’appuyant sur sa Stratégie Développement Durable 2016/2020, et plus particulièrement dans ce cadre sur son 3ème pilier « Communiquer sur les enjeux du développement durable auprès des parties prenantes internes et externes ».
Cette action vise notamment à  favoriser le partage des savoirs autour d’un thème et faire quelques récoltes et les partager sur place (cuisine du siège).
L’espace d’environ 4m² a été installé sur la terrasse du siège social donnant sur la Salle du Conseil.
Le 1er atelier d’inauguration et de 1ères plantations (tomates, fraises et aromates) a eu lieu le 15 mai sur un temps de pause-déjeuner avec 8 collaborateurs.
Prochaine étape : les salariés sont invités à jardiner chaque mardi midi, selon leurs disponibilités.

De nouveaux jardins partagés seront inaugurés par LogiRep en Seine-Saint-Denis et Trois Moulins Habitat en Seine-et-Marne : le mardi 27 juin à 18h à Montreuil (93) ;  le mercredi 28 juin de 14h à 18h à Saint-Denis (93) ; le samedi 2 septembre de 11h à 12h30 à Moissy-Cramayel résidence du Noyer Perrot (77) ; en septembre 2017 (date à venir) à Verneuil l’Etang résidence Bleuets Primevères (77).

 

Articles en relation
Le bien commun crée son université

  Les ressources naturelles indispensables à la vie devraient être considérées comme biens communs de l’humanité accessibles sans exclusions possibles, à protéger de toute forme de spéculation, de...