Mutations sociales et nouvelles solidarités

Tonbooktoo : Si on allait chercher nos livres chez nos voisins ?

culture et solidarités
« Si on allait chercher nos livres chez nos voisins plutôt que d’aller dans un grand magasin ou d’attendre le facteur ? » C’est l’idée qui a donné naissance à TonBookToo, nouveau site internet collaboratif qui propose de connecter sa bibliothèque et d’interagir avec d'autres lecteurs. Sur TonBookToo, les internautes peuvent prêter, donner ou encore vendre leurs livres à leurs cercles de proches : famille, amis, collègues, quartier, parents d’élèves… Un outil simple pour lire, partager ses lectures, se rencontrer et même faire des économies soit « s’enrichir » grâce à la lecture, en toute confiance. Une autre façon de consommer et faire circuler la culture ...
 
À l’heure où les français lisent en moyenne 20 livres par an, soit 5 de plus qu’il y a deux ans (chiffres SNE Mars 2017), ce projet promet de créer de nouvelles passerelles entre les lecteurs. Mais aussi d'éviter de laisser nos livres s'entasser dans des bibliothèques, sans possibilité de partages et d'échanges. Et de relier ère numérique et lecture. 
Avant même la mise en ligne du site, TonBookToo a été récompensé par le 3ème prix de la 1ère édition de la nuit de l’Économie Collaborative et Circulaire en avril 2017.
 

Le projet : une histoire d’amoureux de la lecture  

Tonbooktoo est né de la rencontre entre Valentine Dubot, et Arnaud Poissonnier, entrepreneur reconnu dans l’univers du numérique et passionné par l’économie collaborative. Il est notamment le fondateur de Babyloan, le site de crowdfunding de prêt solidaire.
Amoureux de lecture, Valentine et Arnaud regrettent de voir leur bibliothèque déborder et prennent conscience de l’importance du partage de livres dans les relations avec leur entourage :
« Quand on ferme un livre, la première chose que l’on a envie de faire est de le partager. C’est ce que Tonbooktoo propose de faire, en élargissant les cercles de proximité à tous ces gens que l’on croise dans notre quotidien et qui eux aussi ont des bibliothèques qui sommeillent chez eux : voisins, mamans de la crèche, collègues, salle de sport… le livre devient devient une passerelle pour créer des rencontres et du lien social. » Explique Valentine Dubot.
 

 « S’enrichir » culturellement, humainement … mais aussi sur sa cagnotte en ligne

Accessible actuellement gratuitement, Tonbooktoo reposera ensuite sur un modèle d’adhésion à 19 euros par an, un peu comme pour une bibliothèque municipale. Les utilisateurs peuvent, sans commission, donner, prêter ou vendre leurs livres (sur la base d’un prix libre mais conseillé par l’équipe TonBookToo).
« L’économie collaborative est motivée autant par la reconstitution du lien social que par la reconstitution du pouvoir d’achat, et cela ne doit pas être un tabou » Précise Arnaud Poissonnier. « Les livres ont une valeur, qu’elle soit intellectuelle, sentimentale ou monétaire. Le don ou la vente de livres nous enrichissent, que ce soit au premier degré ou par partage et le lien créé autour de soi ».
Sur Tonbooktoo, les utilisateurs peuvent se constituer une cagnotte grâce au parrainage de proches : 10 proches parrainés = 10€ crédités sur sa cagnotte
 

Comment ça marche ? Du numérique au papier

• Les internautes créent leur profil sur le site www.tonbooktoo.com
• L'application smartphone permet de scanner le code barre de ses livres. Ceux-­ci intègrent instantanément la bibliothèque virtuelle de son compte.
• Le partage de livres fonctionne sur le principe de confiance et ainsi, l’entrée se fait par communautés de lecteurs ou cercles de vie : groupes d'amis, famille, clubs d’intérêts, salariés d’une même entreprise, relations de sortie d’école, habitants d’un village ou d’un même immeuble etc.
• Pour les échanges de livres, les utilisateurs conviennent d’un rendez-­vous dans un point de rencontre du quotidien : station de métro, machine à café, sortie de l’école, club de sport… Le paiement en ligne est validé ensemble pour les achats, de même que la date de retour pour les emprunts.
 
TonBookToo propose aussi une fonctionnalité B2B pour permettre à des communautés comme les entreprises et les collectivités territoriales qui n’ont pas de bibliothèque municipale, d’acheter des abonnements pour leurs salariés ou leurs habitants. Avec un tarif annuel dégressif en fonction du nombre d’abonnements commandés. Une avancée sociale selon lui car “ces collectivités sont en recherche d’outils numériques de création de lien social“.
 

Transmission culturelle

Les livres sont comme des bouteilles à la mer et on peut les offrir à ceux qui veulent savoir ce qu’elles contiennent. Dans Lire le monde, l’anthropologue Michèle Petit explique ce que l’individu doit au livre, comment il construit son rapport à soi, aux autres et au monde à travers la lecture et évoque des « expériences de transmission culturelle aujourd’hui ». Et favoriser une rencontre d’un lecteur avec un livre n’a rien de nécessaire ni de providentiel. Elle repose sur des conditions matérielles, sociales, psychologiques que la famille et les institutions doivent favoriser. Mieux encore, l’auteur souligne combien la lecture déjoue le sens préétabli. Des « escapades culturelles » souvent décrites comme marquantes ou décisives par celui qui les a vécues, en ce sens qu’elles peuvent « donner un arrière-plan poétique à sa vie ». C’est parfois la distance d’avec le réel ou le quotidien qui s’avère primordiale pour un individu en quête de « ce texte secret enfoui en nous » dont parle Olivier Rolin.
L’expérience de la lecture est totale : elle implique l’individu dans son rapport à soi, aux autres, à ses facultés intellectuelles, à la mémoire et à l’imagination, ainsi qu’au corps. Car il ne faut pas réduire la lecture ou la transmission culturelle à leur seul aspect intellectuel. La lecture suppose un espace et le redéfinit. Elle permet de « rendre habitable le monde » et de « ranimer l’intériorité ». C’est pourquoi, aux yeux des lecteurs « plus encore que sur son utilité sociale, la lecture semble se fonder sur une nécessité existentielle, une exigence vitale ».
 
TonBookToo sera présent au Salon du Livre de Paris du vendredi 16 mars 2018 au lundi 19 mars 2018 Hall 1, Stand D14- Parc des expositions de la Porte de Versailles, Paris, 75015
 
 

 

Articles en relation
Les passeurs de livres de Daraya

Les passeurs de livres de Daraya - Une bibilothèque secrète en Syrie, de Delphine Minoui - Edition Seuil, Octobre 2017 - 160 P.   Il n'existe pas de prison qui puisse enfermer la parole liobre.  Il...