Mutations sociales et nouvelles solidarités

Radio agricole à votre écoute !

solidarité agricole
Le Nigeria possède la plus importante population et l’économie la plus puissante d’Afrique, mais la pauvreté frappe durement les campagnes du pays, où les petits exploitants agricoles ont du mal à trouver de quoi vivre. Grâce à Nnaemeka Ikegwuonu et à son réseau de stations de radio interactive, ces agriculteurs disposent désormais d’une plateforme pour poser des questions, partager leurs expériences et donner leur avis sur les techniques d’agriculture contemporaines ou la préservation de l’environnement, leur permettant d’apprendre comment améliorer leurs méthodes et les revenus de leur ferme. La station de radio attire aujourd’hui une audience d’environ 3,5 millions d’agriculteurs.
 
La population du Nigeria s’élève à 187 millions de personnes dont près de la moitié de la population active est employée dans le secteur agricole qui représente un tiers du PIB. Bien que le pays renoue avec la croissance, grâce en partie justement à l’agriculture, plus de 90 % de cette population, dont de nombreux petits exploitants agricoles, survivent en gagnant moins de deux euros par jour. Nnaemeka Ikegwuonu a grandi dans une zone rurale où après l’école, il s’occupait du bétail et de la volaille. Il a remarqué que les fermiers avaient un accès très limité à toutes les informations qui concernaient les pratiques agricoles et les problèmes environnementaux. 
 
En 2003, il crée la Smallholders Foundation (Fondation des petits exploitants agricoles), dont le but est d’offrir aux populations rurales des informations par l’intermédiaire d’une radio interactive. Les agriculteurs peuvent ainsi poser des questions et donner leur avis sur les techniques d’agriculture contemporaines et la préservation de l’environnement. La station de radio attire aujourd’hui une audience d’environ 2 millions de personnes. Sa fondation a également constitué un tremplin pour deux nouvelles sociétés : ColdHubs Limited (qui vise à améliorer la durée de conservation des produits locaux) et l’Agripreneurship Academy (qui forme les jeunes agriculteurs).
 
Avec ColdHubs, Nnaemeka Ikegwuonu a déjà créé une unité de réfrigération solaire révolutionnaire, une chambre froide qui permet de stocker les denrées périssables et de les conserver jusqu’à 21 jours, contre deux auparavant. Il a également conçu un chariot à grillage métallique qui servira à conserver le manioc. La durée moyenne de conservation des denrées de base du Nigeria va ainsi passer de trois à seize jours.
 
 
Nnaemeka Ikegwuonu a remporté 24 prix nationaux et internationaux, parmi lesquels le Prix Yara pour la révolution verte en Afrique, qui met à l’honneur l’entrepreneuriat des jeunes et la sensibilisation des populations aux grandes problématiques contemporaines et en 2010, le Prix Rolex Awards for Enterprise, créé il y a plus de 40 ans. Cette initiative philanthropique inédite est destinée à aider des visionnaires déterminés à tout mettre en œuvre pour améliorer la vie sur Terre. Attribués tous les deux ans, ce prix soutient des projets novateurs dans trois domaines : environnement, sciences et techniques appliquées, et exploration.
Nnaemeka Ikegwuonu veut s'appuyer sur les réalisations de sa Fondation des petits agriculteurs qui diffuse déjà 10 heures par jour sur Smallholders Farmers Rural Radio. Son objectif est d'établir un réseau de communication suffisant pour atteindre les 5 000 villages de sa propre région, l'État d'Imo, dans le sud-est du Nigeria.
 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.


 

 

Articles en relation
Décoder l'info - Comment décrypter les fake news ?

Décoder l'info - Comment décrypter les fake news ? de Caroline Faillet - Editions Bréal, 16 Octobre 2018 - 120 Pages   Trop d'infos tuent-elles l'info ? Dans une société de l'infobésité, le paradoxe est...

Nourrir la planète

Nourrir la planète de Louis Albert de Broglie - Edition Hoëbeke, collection Deyrolle pour l'avenir - Préface de Pierre Rabhi - Septembre 2018 - 112 Pages   A l'heure où l'écologie est une...