Close

L'exposition Oscar Lhermitte : petite leçon de design !

design

Une plaque d'égout est-elle belle ? Pourquoi le serait-elle ? Qui saurait deviner qu'elle porte en elle une intelligence secrète, un détail invisible ? A vue d'oeil, devant nous, tout est caché. L'exposition "No Randomness" (Rien n’est dû au hasard) d'Oscar Lhermitte, à la Biennale internationale du design de Saint-Etienne, est pensée comme un hommage aux objets camouflés dans le paysage et vous propose de faire l'expérience de leur découverte. No Randomness s'attèle à mettre en avant des objets inaperçus parce que, bien loin d'être aléatoires ou arbitraires, ils sont toujours la facture d'un design férocement intelligent.

Une beauté cachée dans le détail, à découvrir. Décider de la beauté d'un objet n'est pas tâche aisée. Il est parfois plus facile de savoir ce que l'on trouve laid. Tenir compte de la cohérence d'un produit en revanche, c'est observer la manière judicieuse avec laquelle il s'inscrit dans son environnement. Comprendre la raison de tel ou tel détail, prendre conscience qu'il ne fait pas partie de l'objet par hasard...

Voici une collection d'objets invisibles. Déshabiller et questionner l'objet fait partie intégrante du métier de designer. Les 19 objets rassemblés dans cette exposition forment le début d'une collection d'objets qui comportent tous un détail "invisible" leur permettant de remplir leur rôle à merveille. Le beau doit se situer dans leur simplicité, leur coup de génie. C'est une beauté que nous célébrons à chaque utilisation sans nous en apercevoir. Sans dire que ces objets sont parfaits ou irremplaçables, ils ont cependant un point commun exceptionnel. Ils nous parlent d'un design qui rend le compliqué simple sans même le vanter.

Le seau incendie

Bien que les extincteurs soient aujourd'hui plus courants, un grand nombre de ces seaux à incendie existe toujours. Le seau reste pendu à un crochet car son fond bombé ne lui pemet pas de tenir debout et le rend inapte à toute autre utilisation. Il reste donc toujours là où il doit être encas d'incendie. D'autre part, le fond bombé permet d'avoir une trajectoire beaucoup plus précise au moment de lancer l'eau sur la flamme. L'objet paraît anodin. Il est en fait une solution d'une grande simplicité aux problèmes qui ont pu se présenter (seaux volés ou disparus lors d'un incendie). Nul besoin de transformer en profondeur l'objet : seule l'intuition créatrice du designer permet au seau à incendie de continuer à remplir parfaitement sa fonction.

Panneau Stop - Octogone

Au commencement de la signalisation routière, plus la forme d'un panneau contenait d'angles, plus le danger était grand. Peu à peu, les panneaux se sont uniformisés autour de tois formes - le cercle, le triangle et le carré - ne laissant plus qu'un seul octogone : le panneau stop. Cette spécificité permet aux conducteurs de le reconnaître instantanément partout dans le monde et par tous les temps. Il peut aussi être distingué de dos par les automobilistes arrivant de l'autre côté de la route. Considéré comme l'un des panneaux les plus importants du code de la route, sa forme octogonale unique a fait de lui une icône. Nul besoin de parler anglais (sauf au Québec où le mot stop est remplacé par arrêt), le design de sa silhouette, en jouant sur sa forme plus que sur le pictogramme, lui confère une reconnaissance immédiate et universelle.

Bande de roulement du pneu

Les sculptures d'un pneu qui laissent cette trace si particulière sur le sol sont-elles là pour donner un look particulier au véhicule ? En réalité, le design de chaque lamelle de la bande de roulement répond à des besoins exclusivement fonctionnels. Que ce soit pour empêcher l'aquaplanning (de bons pneus peuvent éjecter quinze litres d'eau par seconde), augmenter la précision du pilotage, favoriser l'adhérence dans les virages, ou limiter les points de résistance avec le sol pour minimiser la consommation d'essence, un vaste savoir-faire de design et de technologie est contenu dans la fabrication de la bande de roulement.
Le pneu constituant le seul contact de la voiture avec le sol, la bande de roulement est une partie fondamentale du véhicule qui ne peut s'autoriser que le luxe de la fonctionnalité. Pourtant, elle n'en est pas moins un motif beau et esthétique fait de détails, de creusements et de lignes qui dérangent le sens commun tout en nous rappelant ceci : une route est tout sauf ronde.

Pâtes italiennes

Si l'ergonomie s'intéresse à la relation entre l'homme et ses objets de manière à en augmenter l'efficacité et le confort d'utilisation, alors les pâtes italiennes en sont un symbole mal connu. Dans chaque modèle de pâte, la forme suit la fonction. Une forme donnée permet de capturer la sauce d'une certaine manière, de cuire en un certain temps ou de mieux répartir la chaleur. Par exemple, la pâte penne est de forme tubulaire pour permettre aux sauces moins liquides de pénétrer à l'intérieur. Elle est striée pour favoriser une cuisson homogène sur toute la surface et elle est biseautée à 45° pour obtenir un trou plus large qu'une découpe perpendiculaire et permettre ainsi l'introduction de morceaux de viande. Dans le monde des pâtes italiennes, ce qui apparaît comme un choix esthétique a toujours une explication ergonomique. C'est pourquoi à chaque design de pâte correspond une sauce.

Verre à bière Nonic - Renflement

Le design a parfois sa place dans un geste aussi anodin que celui de trinquer. Le petit coude caractéristique du verre à bière nonic permet tout d'abord une meilleure prise en main, quoique ce détail ait un impact plus subtil encore : le coude crée aussi un léger écart de 2mm entre le haut de deux verres côte à côte, de telle sorte que  si ces verres s'entrechoquent, la tranche du verre plus fragile ne se brise pas. Puis, une fois le contenu de ce verre fini et au moment d'empiler tous les verres, ceux-ci ne restent pas coincés car là encore, le coude permet de faire circuler l'air. Le verre nonic est un exemple étonnant d'un objet quotidien qui, sans se vanter, rend le compliqué simple.
Il suffit de peu de chose, un renflement de quelques millimètres, une augmentation presque insensible du diamètre du verre et voilà sa fonction magnifiée.

Bouchon couronne 21 dents

L'intérêt de la capsule est d'offir une garantie de fraîcheur. Le bouchon couronne se referme hermétiquement autour du goulot et, une fois décapsulé, il ne peut pas être réutilisé. Aujourd'hui, tous les bouchons couronne ont un nombre de dents identique : 21. Auparavant, ils en comportaient 24 mais quand l'industrie s'est automatisée, les capsules qui défilaient sur les tapis mécaniques ont commencé à se coincer les unes dans les autres. En effet, en nombre pair, les dents du bouchon entrent en contact sans rentrer dans leur engrenage. En revanche, un nombre impair permet aux capsules de tourner les unes avec les autres sans se coincer. Le changement est moindre et pourtant l'effet est maximal. Il comporte un élément de beauté mathématique. Les bouchons couronne tournent sur eux-mêmes, on peut penser qu'ils dansent. Dans ce chiffre, le 21, un tout est contenu, de la fermeture hermétique à la cohérence avec son processus de fabrication.

Turboréacteur - Spirale

La spirale est un indicatrif visuel qui permet au personnel d'aéroport de savoir si la turbine d'un avion est en marche ou à l'arrêt. Dans le tumulte ambiant et avec les casques antibruit, il n'est en effet pas possible d'isoler le bruit d'un turboréacteur en particulier. Si la spirale n'est pas visible, le personnel au sol peut être sûr que la turbine est en marche. La spirale a été retenue (plutôt que la croix, la ligne ou le cercle) car c'est la forme qui disparaît le moins vite en rotation. Pour bien la distinguer, il faut que la turbine soit à l'arrêt complet. Et quand elle tourne sur elle-même, la spirale a un effet hypnotique qui attire l'oeil instantanément. Elle permet ainsi d'apporter une solution d'une grande simplicité à un problème de sécurité, sans engager de grandes dépenses.

Oeuf en barre

Instinctivement, l'objet paraît peu alléchant. Pourtant, il n'est que le fruit d'un procédé de cuisson. Les oeufs durs en barre résultent d'un dispositif de fabrication qui consiste à séparer les blancs des jaunes pour les cuire dans des moules cylindriques et les réassembler ensuite. Ce procédé est utilisé dans l'industrie de la restauration qui doit fournir des salades, sandwichs et autres plats avec des tranches d'oeufs comportant une part égale de blanc et de jaune. Le design intervient alors pour proposer une solution simple à un problème économique (réduction du gaspillage) et esthétique (tranches uniformes) en altérant peu la qualité du produit. Parce qu'il nous paraît repoussant, l'oeuf en barre continue de nous interroger : qu'est-ce qui en lui nous dérange ?

Plan de métro de Paris - Topologie

Le plan de métro parisien n'est pas construit à partir de l'emplacement géographique des stations de métro mais sur une étude topologique des intersections entre les seize lignes de métro et les cinq lignes de RER. Ce système fût inventé en premier lieu pour le métro londonien. Il permettait une lisibilité plus claire et intuitive du plan. Ce qui retient l'attention, c'est le détournement de l'usage commun de l'objet. L'utilisateur attend généralement d'une carte qu'elle soit réaliste ; or ici la carte est volontairement faussée. Pour remplir sa fonction, il est plus intéressant qu'elle indique comment se déplacer du point A au point B, que d'exposer la position exacte de A par rapport à B. C'est pourquoi le plan du métro est inspiré des schémas de circuit électronique, avec des lignes droites et des angles à 45° ou 90°, qui le rendent esthétiquement épuré et facile d'utilisation.

Textes ©Oscar Lhermitte - Biennale internationale design Saint-Etienne 2015
Photos ©UP' Magazine