Close

Le datadesign ou comment faire vivre les données

A e-artsup nous sensibilisons nos étudiants à l'importance que les data données peuvent avoir dans la prise de décision. Et rendre compte des informations transmises par les data-données de manière simple et agréable est le travail des graphistes !

Deux exemples de projets menés à e-artsup autour de cette thématique 

A Bordeaux du 23 mars au 1er avril 2012, à l'occasion de la semaine digitale organisée par la ville de Bordeaux, des élèves de 1ère et 2ème année d'e-artsup ont participé à la Battle créative numérique organisée par Cdiscount et la ville de Bordeaux. 
Lors de cette compétition, cinq équipes d'une dizaine d'étudiants interdisciplinaires, issus du Campus de Bordeaux, de Sciences-Po et du master design service de Bordeaux 3 ont rivalisé d'imagination et d'audace sur le thème de l'open data. L'objectif était de créer en une journée un nouveau service innovant en ligne, à partir de données fournies par la Ville et Cdiscount, avec à la clé des facilités de développement en termes de ressources humaines, matérielles et financières pour le meilleur projet.

Tristan Pénin, étudiant en 2e année d'e-artsup qui faisait partie de l'équipe gagnante explique : « Mon groupe a conçu un projet permettant à tout client fréquentant un restaurant partenaire de CDiscount de retrouver les références CDiscount du produit consommé à partir d'un QR Code figurant sur le ticket de caisse. Nous allons pouvoir participer prochainement au développement du projet que nous avons imaginé, à sa réalisation à sa commercialisation. »

A Lille du 4 au 8 février 2013 Les étudiants d'e-artsup Lille et de l'Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) Lille ont collaboré lors d'un workshop autour du datadesign.

L'objectif : traduire visuellement et clairement un ensemble de données statistiques chiffrées et en tirer un contenu clair. Encadrés par Lorena Foucher, directrice artistique indépendante et spécialiste de la datavisualisation, les élèves ont scénarisé les informations venant de tableurs Excel, incarné les données et agréables à lire. Chaque équipe était composée d'un journaliste et de quatre designers : un chef de projet, deux graphistes et un responsable veille. Chaque groupe travaillait sur une enquête menée au préalable par le journaliste de l'équipe : chômage dans un quartier lillois, auto-entrepreneuriat dans la région Nord-Pas-de-Calais...Incarné par le slogan « Make your DATA sexy ! "

Le datadesign intéresse de plus en plus les institutions, médias et entreprises du fait de sa clarté et de son aspect ludique. Or, il existe encore peu d'agences spécialisées dans le secteur. Avec la mise à disposition croissante des données par les administrations (et de plus en plus des acteurs privés), la demande en interprétation rationnelle va elle aussi croître.Aussi, les étudiants d'e-artsup ont leur carte à jouer dans ce domaine en pleine expansion.

Nicolas Becqueret, Directeur des études e-artsup

www.e-artsup.net