Close

Neuromot : diriger son fauteuil roulant par la pensée

technologies du futur

En novembre dernier se déroulait le forum des Epitech Innovative Projects (EIP), le rendez-vous annuel de l'innovation.
Réalisés en groupe, ces projets liés à un sujet technologique innovant développés en 4e et 5e année placent l'étudiant en situation professionnelle (promo 2014) : 
"Les loisirs virtuels ne sont plus des vues de l’esprit. Les EIP ne nous emmènent pas dans un monde de science-fiction. Ils révèlent des recherches très sérieuses qui déboucheront sur des réalités concrètes, réalités qui changeront les modes de vie quotidiens. Ce n’est pas un coup de baguette magique : c’est le fruit du travail des étudiants, toujours au plus près des formations high-tech, qui leur permet de rendre accessible des technologies au plus grand nombre." (EIP 2014).

Parmi les 81 projets présentés fin 2013, douze équipes étaient pré-sélectionnées pour « pitcher » devant le jury. Voici le projet Neuromot.

La solution Neuromot permet de contrôler un fauteuil roulant intelligent par la pensée, à l'aide d'un casque neuronal (muni de capteurs). Ce projet en cours de développement souhaite simplifier le quotidien des handicapés moteurs et développer leur autonomie.

Une innovation à potentiel très élevé

Un boîtier de communication fixé sur le fauteuil roulant sert d'interface de commandes avec le casque « Emotiv »,(créé par une société australienne basée aux États-Unis), travaillant sur une interface neuronale directe pouvant détecter le conscient humain pour le reproduire dans un jeu vidéo ou sur toute autre plate-forme électronique. Une fois les données interprétées, elles sont transmises par le casque afin de déclencher l'action de déplacement choisie.

Trois modes de commandes sont proposés pour offrir une solution adaptée à chaque utilisateur :
• Cognitif, basé sur les ondes cérébrales et les pensées.
• Emotif, basé sur les expressions du visage.
• Gyroscopique, basé sur les mouvements de la tête, indiquant les mouvements à effectuer.

Neuromot comprend un module d'intelligence artificielle embarquée. Telle une direction assistée, ce système de géolocalisation facilite les déplacements et évite les obstacles.
Cette solution open source peut s'enrichir de nouveaux modules pour évoluer avec l'utilisateur et les nouveaux usages notamment liés au numérique, par exemple en lien avec la domotique du domicile.

L’équipe : Armand BESOMBES, Hugo CUVILLIER, Louis DEMAY-DROUHARD, Ronan MEROUZE, Nathan MUSTAKI et Arnaud THIEBAULT.

On connaissait déjà les travaux de l’équipe du docteur Maysam Ghovanloo de l’université Georgia Institute of Technology qui présentait un nouveau type de fauteuil roulant motorisé commandé uniquement par les mouvements de la langue "tongue directional system" (TDS), grâce à un piercing magnétique. Mais ce projet attend toujours l’autorisation de la Food and Drug Administration, l’équivalent de l’agence du médicament française, pour commencer la commercialisation du fauteuil, soit d’ici deux ans environ. 

Souhaitons à Neuronot un succès plus rapide, répondant ainsi aux problèmes de non représentation dans l'espace des handicapés moteurs : la solution d'orientation au quotidien.  

A propos des Epitech Innovative Projects

Les Epitech Innovative Projects sont des projets innovants conçus et développés en groupe durant la 4e et la 5e année d'Epitech. 15 à 20% des projets aboutissent à la création d'une start-up ou d'une entreprise à la sortie de l'école, voire au cours de la scolarité.
Tous les quinze jours, un EIP sur les douze sélectionnés (parmi 81) sera mis en ligne sur le site de l'école et sur sa page Facebook :
http://www.epitech.eu/epitech-innovative-projects-videos.aspx
https://www.facebook.com/epitech

(Source : Ionis-groupe - Epitech - 20 février 2014)