Close

La voiture transparente roule !

mobilité et innovation

Deux chercheurs japonais, Susumi Tachi et Masahiko Inami, de l'université de Design de Keio ont publié une vidéo mettant en scène un nouveau prototype utilisant des miroirs réfléchissants fixés sur les portes et les sièges d'une voiture. Grâce à un système de vidéo projecteur installé à l'intérieur du véhicule, relié à des caméras extérieures, l'habitacle disparaît pour laisse place au paysage environnant, comme si la voiture était transparente. Une première, après la cape d'invisibilité d'Harry Potter !

Les deux chercheurs ont fixé des miroirs réfléchissants sur les portes et les sièges d'une voiture. Et grâce à un ensemble de caméras installées à l’extérieur du véhicule et des vidéoprojecteurs positionnés à l’intérieur, l'habitacle disparaît pour laisser place au paysage environnant. La voiture devient donc «transparente».
La voiture utilise des projecteurs, des caméras et miroirs spéciaux pour refléter ce qui est en dehors de la voiture sur les surfaces intérieures. Les images obtenues permettent de voir ce qui se passe tout autour du véhicule, même derrière vous et surtout dans les angles morts.
Créé par Susumu Tachi et Masahiko Inami de la Graduate School of Media Design de l'Université Keio, le projet est conçu pour aider les conducteurs à rester conscients de leur environnement. Une technologie qui n'a rien de nouveau puisque des militaires travaillent déjà depuis plusieurs années sur ce concept de camouflage vidéo utilisant des nouveaux matériaux capables de dissimuler un char d'assaut en le fondant dans le paysage.
Là, dans le cadre de cettre voiture, vous pouvez faire une sorte de camouflage inverse : au lieu de cacher des objets avec de la lumière, le projecteur rend la Toyota Prius dans la vidéo "transparente".
La voiture semble tout à fait normale vue de l'extérieur, les passagers installés à l'intérieur peuvent en revanche "voir" à travers la carrosserie ce qui se passe à l'extérieur.

Dans une interview accordée à Techcrunch, les deux chercheurs ont expliqué être déjà en pourparlers avec plusieurs constructeurs automobile pour adapter et commercialiser ce système sur nos futures voitures.

Transparent Cockpit

Un système de réalité augmentée projette dans l'habitacle les images de l'environnement permettant de supprimer complètement les angles morts. Comme expliqué par IT Industrie et Technologies, le cauchemar des conducteurs ce sont ces angles morts qui pourraient bien disparaître grâce à ce système de réalité augmentée appelée Cockpit transparent. Cette technologie intègre autour et à l’intérieur du véhicule des caméras, des logiciels de traitement d’images, des projecteurs et des surfaces réfléchissantes. Pour projeter les images de l’extérieur, les chercheurs ont utilisé un système de retro-réflexion. Un projecteur placé au sol renvoie la lumière captée vers un miroir incliné, les faisceaux rebondissent sur le miroir et sont projetés sur la banquette arrière. Ce système permet d’avoir une image projetée lumineuse et, surtout, il n’y a pas de distorsion d’image, même quand elle est projetée sur un écran de forme complexe.

La technologie de projection rétro-réfléchissante, ou RPT, utilise un écran recouvert de perles de verre de 50 micromètres de diamètre, ce qui produit une forte réflexion. Qui plus est, le système utilisant un projecteur pour chaque œil, il peut créer un effet stéréoscopique avec un seul écran. Pas besoin de lunettes à obturateur ou tout autre matériel 3D. La projection RPT est au moins 100 fois plus brillante que celle obtenue en utilisant des écrans normaux. Et comme la réflexion s’effectue le long de l’axe de projection, il n’y a aucune distorsion, puisque l’image est projetée sur cet écran de forme complexe. Le résultat est une vue panoramique que le conducteur peut utiliser de manière intuitive, ce qui est tout à fait différent du système courant de caméra de recul dont l’affichage se fait sur le tableau de bord.
Ce système peut également fonctionner comme camouflage optique. Il permet de faire disparaître une personne située en arrière-plan, par exemple. Une autre utilisation possible du système RPT , dans l'univers médical par exemple, est de recueillir des données à partir d’une machine à rayons X ou d’une IRM, puis les superposer sur un patient subissant une intervention chirurgicale. 

Cette technologie pourrait avoir des applications pour la chirurgie ou des actes de précisions, comme dans l’industrie électronique par exemple, où un opérateur pourrait porter un gant en matériau rétro-réfléchissant. L’environnement caché par sa main pourrait alors être projeté sur celle-ci afin qu'il conserve une vue d'ensemble.

L'avion transparent

Voler la tête dans les nuages ne sera bientôt plus une image ! Car l'avion du futur sera transparent, lui aussi. Le Centre britannique CPI travaille aussi sur un projet similaire : les hublots et certaines parties du fuselage d'un avion pourraient être remplacés par des panneaux OLED ultra-mince, semblables à des écrans sur lesquels seraient diffusées en continu des images prises par des caméras installées à l'extérieur. Pour ceux qui n'auront pas la chance d'être près des hublots, le CPI a prévu d'installer un système similaire sur l'arrière des sièges.
Sur ces parois, non seulement les passagers pourront admirer le ciel mais aussi lire leurs mails, voir des vidéos ou surfer sur la Toile. À terme, le projet devrait permettre aux voyageurs de choisir leur vue. Ils pourront décider à 10.000 mètres d'altitude s'ils préfèrent admirer une ville, une aurore boréale ou encore une montagne. Interviewé par The Mirror, le Docteur John Helliwell, porte-parole du CPI, estime que des vols commerciaux disposant de cette technologie pourraient être possible d'ici dix ans.

Le rêve de l’invisibilité a toujours attisé l'imagination des scientifiques. Il était déjà possible de rendre invisible un objet dans le domaine des infrarouges, voire dans le spectre visible de la couleur rouge grâce à des métamatériaux. A quand l'homme invisible ? James Whale en avait déjà rêvé en 1933...