Close

La couveuse MOM remporte le James Dyson Award 2014

santé et innovation

Chaque année, quinze millions de bébés naissent prématurément, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (1). Et 75% de ceux qui en meurent pourraient être sauvés, grâce à des traitements peu coûteux, selon plus de 100 spécialistes qui ont contribué au rapport, représentant près de 40 agences de l’ONU, universités et organismes. James Roberts, un étudiant anglais de 23 ans, a sans doute trouvé une solution : la couveuse MOM.

En réponse à ce constat, James Roberts qui étudie à l’université de Loughborough au Royaume-Uni, a conçu une couveuse gonflable à moindre coût, qui s’adapte ainsi aux faibles moyens de nombreux hôpitaux dans le monde.
Cette invention est aussi performante qu’une couveuse moderne, et bien meilleur marché à produire et à transporter. La couveuse est constituée de panneaux transparents, gonflables assurant la rigidité de la structure, dans lesquels sont insérées des structures en céramiques qui, une fois chauffées, garderont le bébé au chaud. La MOM permet également l’humidification de l’air et possède une lampe de photothérapie. L’ensemble est contrôlé grâce à une carte arduinocar. La couveuse se plie pour être facilement envoyée par la Poste, et sa batterie a une autonomie de 24h, en cas de coupure de courant. La température de l’appareil est indiquée sur un écran, ainsi que l’humidité, qui peut être modifiée selon l’état du nouveau-né. Une alarme a été prévue pour informer le personnel de tout changement de température du bébé.
MOM présente donc les mêmes caractéristiques techniques que les couveuses actuelles qui coûtent près de 40.000€. La production et l’envoi par courrier de MOM ne dépassent pas les 320€...

“J’ai eu l’idée de développer MOM un soir, devant ma télévision, après avoir vu un reportage sur la naissance d’enfants prématurés dans les camps de réfugiés. J’ai eu du mal à me mettre au travail, j’avais mille idées à la minute mais aucune d’entre elles n’était viable. J’ai ensuite dû vendre ma voiture pour créer mon premier prototype ! Mon rêve : rencontrer un jour un enfant qui fut sauvé grâce à ma couveuse. J’aurais alors la preuve que mon invention a vraiment été utile !"  déclare James Roberts.

Lauréat du James Dyson Award 2014

Le jury de la finale internationale du concours de design James Dyson Award a décidé de récompenser MOM. Grâce à ce prix, James Roberts va recevoir la somme de 37 500 €, qu’il souhaite investir dans de nouveaux tests plus avancés et une production à grande échelle.

"L’invention de James montre l’impact que les constructeurs peuvent exercer sur la vie des gens, explique James Dyson lors de la remise des prix. James nous prouve que le design et l’ingénierie peuvent être utile à l’être humain. En tant qu’Occidentaux, nous ne nous rendons pas forcément compte que nos couveuses ne sont pas adaptées à des zones du monde où l’électricité peut manquer par exemple. James a su remettre en cause un objet non revisité depuis longtemps… et il sauvera prochainement des milliers de vies ! ".

(1) Rapport de l’OMS rédigé en 2012 par plus de 100 spécialistes d'agences de l’ONU et d'universités

(Source : BBC News Technologies - Novembre 2014)