Close

VertiGo: le robot qui nous fait grimper au plafond

robot vertigo
Des élèves ingénieurs de l’école polytechnique fédérale de Zürich ont développé à la demande des Laboratoires de Disney Research un robot capable de rouler sur les murs grâce à des hélices aériennes mobiles. Il s'appelle VertiGo. 
 
Un robot très léger à quatre roues et ayant une forte adhérence, propulsé par deux hélices aériennes, voici la nouvelle créature de Disney !
Le robot VertiGo, mi-voiture mi-hélicoptère, peut se déplacer au sol sur divers types de terrains meubles ou durs et grimper sans transition à la verticale sur un mur. Il se propulse grâce à deux hélices orientables qui produisent une poussée suffisante pour lui permettre de rester plaqué contre un mur, faisant fi de la gravité terrestre. 
Lorsqu’il grimpe sur un mur, l’hélice arrière se redresse à la verticale de manière à plaquer les roues avant face à la paroi tandis que l’hélice frontale tourne à l’horizontale pour soulever l’engin jusqu'à ce qu'il se trouve à la verticale. Les deux propulseurs travaillent alors de concert pour maintenir le véhicule plaqué. Ce dernier peut avancer, reculer, tourner, rouler de façon parallèle ou perpendiculaire au mur.
 
 
Pour parvenir à un tel résultat, les créateurs du VertiGo ont travaillé sur le rapport poids-poussée en utilisant des matériaux légers comme la fibre de carbone ainsi que l’impression 3D pour fabriquer les roues et les suspensions. L’engin est piloté à l’aide d’une télécommande infrarouge, il se contrôle comme une voiture télécommandée.
 
Le mode de déplacement des robots est un vaste domaine d’exploration. Bien souvent, les chercheurs s'inspirent de la nature, le biomimétisme, pour créer des technologies innovantes. Mais là pas de ventouses, comme le gecko, ou de particularités propres à de multiples insectes que nous connaissons. 
L’objectif a été de créer un robot capable de s’adapter à tout environnement pour pouvoir évoluer sur tous les types de terrains. À ce titre, le VertiGo est un robot tout à fait surprenant ! 
 
 
L'engin est en phase expérimentale mais à quoi va-t-il servir ? Un nouveau gadget pour mettre sous le prochain sapin de Noël ? Ou, comme l'annonce Paul Beardsley dans le magazine IEE Spectrum, qui travaille pour Disney Research, sans livrer véritablement de détails précis, cette innovation permettrait de créer des robots dotés d’un système d’éclairage pour réaliser des effets lumineux ou des jeux sur un mur. On peut également imaginer que de tels engins équipés de caméras pourraient être utiles afin d’aller inspecter au plus près la structure de certains édifices et bâtiments. A suivre...