Dans le secret des labs

Le capteur qui révolutionne l'apprentissage du surf

surf connecté
Ne manquez pas la vague ! Des chercheurs de l'Institut de mécanique et d'ingénierie (1) ont développé un dispositif embarqué sur des planches de surf qui indique au surfeur le meilleur moment pour se lever et prendre la vague. Issus de quatre années de R&D, les produits BY THE WAVE sont équipés des dernières avancées en matière de technologie embarquée et d’algorithmes prédictifs. Il s’agit d’un capteur se fixant à l’avant d’une planche de surf pour aider le surfeur à se lever, l’objectif étant de rendre moins frustrant la phase d’apprentissage pour le débutant. Dotée du premier algorithme de coaching virtuel, une version connectée permet également de mesurer en temps réel la performance de chaque surfeur.
 
L'apprentissage du surf demande effort et patience. En moyenne, il faut à un débutant un an de pratique continue pour maîtriser l'action la plus critique : le passage de la position couchée à la position debout, quand il faut arrêter de ramer et prendre la vague. Elle requiert trois éléments concomitants : un geste fluide, au bon endroit et au bon moment. Si les deux premiers éléments sont faciles à travailler, le bon timing s’acquiert seulement avec l’expérience et son apprentissage est souvent très long : en moyenne un an de pratique continue !
Cette phase correspond à l’action la plus critique et la plus frustrante pour un pratiquant débutant : sans take-off, aucune sensation de glisse ne peut être convenablement ressentie... BY THE WAVE, en collaboration avec des chercheurs de l'Institut de mécanique et d'ingénierie (1), qui sont aussi des passionnés de surf, ont développé un dispositif (2) qui facilite l'apprentissage du surf pendant cette période particulièrement frustrante pour les débutants et a ainsi développé le premier dispositif d'aide à la prise de vagues pour débutants.
 
Utilisable au sein d'une école de surf ou par des débutants en autonomie, il s'agit d'un dispositif se fixant sur l'avant de la planche et donnant en temps réel au surfeur le moment optimal pour effectuer son take-off grâce à un signal visuel (dans les mousses ou les vagues non déferlantes). Le boitier peut se fixer sur toutes les planches, short ou longboard.
 
 
Au départ, l'idée des chercheurs était de mettre au point un simulateur de surf. Il fallait pour cela effectuer une campagne expérimentale avec une vraie planche instrumentée (mesures des efforts, des vitesses, des accélérations...) afin d'analyser les mouvements dans le but de les reproduire ensuite sur une plateforme de type hexapode (plateforme robotisée mise en mouvement par six actionneurs parallèles). En parallèle, une thèse réalisée au laboratoire par Kevin Lestrade a débouché sur le dépôt de brevets et la création de sa société, BY THE WAVE.
 
Les technologies (4) mises au point au laboratoire se retrouvent maintenant dans deux produits proposés par la startup. Spécifiquement destiné aux débutants, un boîtier (Wavecatcher 1.0) fixé à l'avant de la planche, effectue des mesures en temps réel et indique au surfeur allongé sur sa planche, par un signal visuel, le bon moment pour tenter son « take-off ». Le Wavecatcher 1.0 est déjà en vente.
BY THE WAVE développe également une gamme d'outils connectés mesurant en temps réel la performance de chaque surfeur. C’est le premier algorithme de coaching virtuel qui permet au surfeur d’améliorer son surf grâce à des conseils adaptés et personnalisés : performance, interactions avec sa planche de surf, caractéristiques de sa manière de surfer, défauts, points forts…
Le Wavecatcher 2.0 peut se synchroniser avec une application mobile et intègre le premier algorithme de coaching virtuel qui permet au surfeur de s’améliorer grâce à des conseils adaptés et personnalisés : le dispositif analyse ce que le surfeur a fait sur chaque vague et lui donne ensuite des conseils pour améliorer son niveau. Le Wavecatcher 2.0 est ainsi disponible en prévente. La présérie est prévue pour cet été avec un objectif de mise sur le marché pour le dernier trimestre 2018.
 
Pour le surfeur confirmé ou professionnel, une version connectée intégré au grip - ou pad – sera disponible à partir de 2019. Ce Techpad permettra au surfeur de disposer de moyens de mesures et de comparaisons de sa performance, dans un but ludique, de compétition ou simplement de recherche de performance. Ce dispositif pourra être également directement intégré à la planche de surf, cette dernière étant instrumentée lors de sa fabrication. Ce produit doit pouvoir servir à instrumenter des planches de simulation de surf, utilisées dans les parcs d’attraction ou les piscines à vagues par exemple.
 
Ces capteurs qui mesurent et analysent en temps réel les données traduisent l’interaction entre le sportif et sa planche, et entre la planche et l’environnement. C'est dans la continuité de ces travaux qu'est né le projet de planche connectée pour l'apprentissage du surf. La startup By the wave, fondée en 2017 par trois chercheurs (3) de l'Institut de mécanique et d'ingénierie, et dirigée par Kevin Lestrade, a signé une licence avec la Satt Aquitaine Science Transfert pour commercialiser les dispositifs connectés d'aide à l'apprentissage du surf.
 
« 50 millions de personnes font du surf, dont 28 millions sont des débutants qui ne savent pas à quel moment il faut arrêter de ramer pour bondir sur la planche et prendre la vague. Du coup, ils progressent très lentement. Avec notre technologie d’aide au take-off, les premiers retours indiquent que le gain de temps mesuré est de deux ans ! Les premiers équipés seront donc les particuliers et les écoles de surf et des discussions sont en cours avec des marques distributrices », explique KévinLestrade, fondateur de BY THE WAVE.
 
 
Basée à Hossegor au sein du cluster EuroSIMA et déjà récompensée par de nombreux prix, c’est un décollage réussi pour la startup BY THE WAVE qui conforte sa trajectoire dans le paysage de la glisse et s’engage désormais sur le développement d’une large gamme de produits et services innovants avec une levée de fonds de 250 k€. Grâce un programme de R&D important sur les prochaines années, la startup envisage d’adapter le dispositif pour les sports de glisse de montagne. Parallèlement, BY THE WAVE a ouvert la première école de surf 100% connectée à Moliets, suivie de deux autres écoles nouvelles générations sur franchise. La première vague d’une longue série, qui laisse envisager un futur prometteur pour la déferlante BY THE WAVE.
 
 
(1) CNRS/Arts et Métiers ParisTech/Université de Bordeaux
(2) Le projet a été développé par Kevin Lestrade, Jean-Luc Barou et Philippe Viot, des chercheurs de l'Institut de mécanique et d'ingénierie (I2M), puis accompagné dans les phases de maturation et de création de la start-up par la Satt Aquitaine Science Transfert et Amvalor (filiale Arts et Métiers).
(3) Kevin Lestrade, Jean-Luc Barou et Philippe Viot
(4) Brevet FR1556047 « Dispositif pour sport de glisse et procédé d’apprentissage associé », en copropriété CNRS/Université de Bordeaux/Institut Polytechnique de Bordeaux/ENSAM/Arts, déposé le 29/06/2015 et étendu (WO2017001780) le 01/05/2017 ; Brevet FR1655048 « Dispositif temps réel d’aide à l’apprentissage d’un sport de glisse », en copropriété CNRS/Université de Bordeaux/Institut Polytechnique de Bordeaux/Arts), déposé 02/06/2016 et étendu (WO2017207943) le 02/06/2017.
 
 

 

Articles en relation
Tourisme: le big data au service des voyageurs

Depuis quatre ans, les chercheurs d’EURECOM et la startup française Data-Moove veulent améliorer radicalement l’expérience touristique des territoires. Sur la base d’innovations technologiques sorties des...

L'éthique, grande oubliée des algorithmes ?

Du matin au soir, nous sommes confrontés à des algorithmes. Mais cette exposition n’est pas sans dangers. Leur influence sur nos opinions politiques, sur nos humeurs ou sur nos choix est prouvée. Loin...