Close

Versailles récompensée pour le jardin des Etangs Gobert

mobilité et voitures intelligentes

La Ville de Versailles récompensée pour la réalisation du passage du jardin des Etangs Gobert à l'occasion de 2ème édition des Trophées de la Mobilité en Île-de-France / Catégorie « Espace public – Aménager la ville pour les piétons ».

Les Trophées de la mobilité valorisent des projets exemplaires réalisés dans le domaine des transports et de la mobilité sur le territoire francilien et dont les objectifs sont conformes aux enjeux définis dans le Plan de déplacements urbains d’Ile-de-France (PDUIF). Dans ce cadre, la Ville de Versailles a été récompensée pour la réalisation du passage du jardin des étangs Gobert.
Inscrit dans l’aménagement du pôle multimodal des Chantiers, le jardin des étangs Gobert a été réaménagé en 2013 par les paysagistes Michel Desvignes et Inessa Hansch.

Versailles-Chantiers : désenclaver la 2ème gare d’Île-de-France dans le cadre d’une requalification urbaine complète du quartier

Ouvert au public en septembre 2013, le passage du jardin des Etangs Gobert est un trait d’union paysager permettant de désenclaver le quartier de la gare Versailles-Chantiers, 2ème gare d’Île-de-France en termes de flux (64 000 voyageurs/jour aujourd’hui, 86 000 prévus en 2030), en le reliant au quartier Saint-Louis, cœur historique et commerçant de la
ville.
Ce projet s’inscrit dans une démarche de requalification complète du quartier initiée par François de Mazières, député-maire de Versailles et ancien président de la Cité de l’architecture et du patrimoine, en privilégiant les relations fonctionnelles entre la gare et la ville. Outre la création d'un nouveau passage paysager et urbain entre les quartiers Saint-Louis et
Chantiers, ainsi que la revalorisation patrimoniale des anciens réservoirs d’eau du château en jardin public, imaginé par le paysagiste Michel Desvignes et l’architecte plasticienne Inessa Hansch, la reconversion de la friche ferroviaire en pôle d’échange multimodal et en opération immobilière (création d’environ 40.000 m² de logements, de bureaux et reconversion d’une ancienne halle ferroviaire en salle de spectacle) a déjà été engagée.

Le pôle d’échange multimodal : une traversée urbaine répondant à des usages variés

La création du passage du jardin des Étangs Gobert constitue une maille nouvelle du réseau piétonnier de la Ville de Versailles, dans le cadre d’une stratégie globale sur le territoire visant à faire progresser la pratique des circulations douces.
Ce passage est ainsi l’une des premières percées composant le maillage piétonnier du pôle d’échanges multimodal de la gare de Versailles Chantiers.
Le site du jardin des Étangs Gobert comportait deux réservoirs de stockage d’eau du château et un ensemble d’aménagements hydrauliques, construits sous Louis XVI. Conçu par le paysagiste Michel Desvignes, le projet actuel conserve ce patrimoine historique en créant un poumon vert valorisant par la promenade les modes actifs. Cette traversée urbaine répond à des usages variés : une déambulation propice à la flânerie et à la découverte des lieux ou, pour les plus pressés, un parcours direct permettant les liaisons inter-quartiers et vers la gare.

Versailles, laboratoire et fabrique de la ville de demain

Ville nouvelle au XVIIIe siècle, ville nature depuis ses origines, à l’avant-garde du logement social au XXe siècle, Versailles est une cité de référence depuis plus de trois siècles, à la fois héritière de son passé et laboratoire urbain actif où se pense et se fabrique la ville de demain. Héritière de Le Nôtre, elle accueille l’Ecole nationale supérieure de paysage (ENSP).

François de Mazières veut renouer avec cette tradition de précurseur : « Versailles doit devenir une référence internationale sur le véritable enjeu de la ville de demain: le mariage harmonieux ville-nature. Elle doit montrer l’exemple pour faire avancer la pensée architecturale qui est inscrite dans ses gènes. Depuis 2008, notre mission est de valoriser son patrimoine architectural et végétal, et de l’ancrer dans la modernité en faisant appel à des architectes et paysagistes de talents. Je me réjouis de l’obtention de ce prix qui vient reconnaître cette démarche ainsi que le travail accompli par l’ensemble des équipes. »

Les Trophées de la Mobilité en Ile-de-France

A l’occasion de la deuxième édition des Assises de la mobilité ce 3 juillet 2014, Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France et du Conseil du STIF, a remis les Trophées 2014 de la mobilité. Ces trophées valorisent des projets exemplaires réalisés dans le domaine des transports et de la mobilité sur le territoire francilien et dont les objectifs sont conformes aux enjeux définis dans le Plan de déplacements urbains d’Ile-de-France (PDUIF).

Les Trophées de la mobilité en Ile-de-France sont ouverts aux collectivités, aux entreprises et administrations engagées dans un plan de déplacements (PDA, PDE ou PDIE), aux exploitants de réseaux de transports et aux gestionnaires d’infrastructure ainsi qu’aux associations d’Ile-de-France. 41 projets ont été déposés cette année.

Le jury, présidé par Pierre Serne, a débattu autour des quatre critères de sélection définis pour distinguer les lauréats :

- pertinence : la réalisation présentée répond à une problématique déplacements clairement identifiée sur le territoire ;
- conformité : la réalisation est conforme à l’action du PDUIF à laquelle elle se rattache ;
- efficacité : la réalisation apporte une solution concrète aux habitants et usagers ;
- reproductibilité : la réalisation est transposable sur d’autres territoires franciliens.

En savoir plus : http://pdu.stif.info/