Close

Smart Cities : deux villes françaises à l'honneur

mobilité et innovation

Smart Cities : Issy-les-Moulineaux et Lyon parmi les 15 villes européennes les plus avancées

La Commission européenne et le Ministère chinois de l’industrie et des technologies ont publié une étude comparative sur les projets de smart city mis en œuvre dans 15 villes chinoises et 15 villes européennes. La Commission Européenne a sélectionné pour cette étude deux villes françaises, Lyon et Issy-les-Moulineaux aux côtés d’Amsterdam, Barcelone, Copenhague, Florence, Francfort, Malmö, Manchester ou Riga.

La sélection de la Ville d’Issy-les-Moulineaux à cette étude est le fruit de relations nouées avec d’autres acteurs locaux dans le domaine de l’innovation, dès 1999 au sein du Global Cities Dialogue, mais aussi dans le cadre du think tank américain Intelligent Community Forum, du réseau européen des Living Labs, du World eGovernment Organization ou encore des projets européens. Smart mobility, open data, participation citoyenne …

En ce moment, la ville d’Issy-les-Moulineaux est par exemple impliquée dans quatre projets européens :
- Ecim (European Cloud Marketplace for Intelligent Mobility) 
- Open Transport Net pour améliorer la mobilité urbaine, rendre les déplacements en Ville plus faciles, plus rapides, et plus écologiques grâce à des plateformes agrégeant différents services de mobilité, alimentées par l'opendata.
- Citadel on the move : le but du projet est mettre en place au niveau des villes une stratégie open data et de proposer des outils simples pour démarrer et créer en quelques étapes des applications grâce à des données ouvertes facilement accessibles.
- Radical : le projet vise à imaginer ou améliorer les services numériques dans les domaines de la sécurité à vélo, de la gestion des produits verts, du data-journalisme, de l’urbanisme participatif, de la réalité augmentée, et de l’éco-conscience. (Source : So digital)

Lyon était déjà labellisée comme « Métropole French tech » en novembre dernier grâce à sa stratégie globale de « ville intelligente » et ses grandes thématiques (nouvelles mobilités, énergies, services numériques et conditions de l'innovation) :  la parole aux villes et aux acteurs privés sur la question de la collecte, l'harmonisation et l'analyse des données, sujet au coeur des enjeux de la ville intelligente afin de créer l'interface entre l'homme et les technologies digitales.