Close

Véhicule autonome : Business France et Bpifrance lancent un appel à candidatures

innovation mobilité
Au terme d’une première édition couronnée de succès, Business France et Bpifrance confirment l’efficacité d’un programme d’accélération dans le domaine du véhicule connecté et autonome aux Etats-Unis, en lançant l’appel à candidatures pour UbiMobilty 2016. Huit startup françaises prometteuses pourront rencontrer les acteurs clés de la voiture connectée et autonome et booster leur lancement sur le marché américain. Les candidats ont jusqu’au 15 janvier 2016 pour déposer leur dossier. Elles seront sélectionnées en mars.
 
Les Etats-Unis sont devenus le terrain de jeux des experts du domaine de la voiture connectée et autonome (VCA). Avec plus de sept États américains favorables aux tests de véhicules autonomes sur route ouverte, les entreprises américaines comme Google, Delphi ou encore Tesla sont à la pointe de la technologie. Des constructeurs aux équipementiers, du hardware au software, en passant par les objets connectés, cet écosystème ne cesse d’attirer de nouveaux acteurs.
 
Pour ouvrir les portes de ce marché, prometteur mais exigeant, aux jeunes pousses françaises, Business France et Bpifrance ont conçu en 2015 UbiMobility, un parcours inédit d’insertion accélérée sur le marché automobile américain.
 
L’appel à candidatures pour l’édition 2016 est lancé : 8 nouvelles start-up seront sélectionnées par un jury d’experts issus de grands groupes basés aux Etats-Unis : General Motors, Magna, Uber, Ford, Delphi, Valeo North America, Orange Silicon Valley, l’Université de Californie à Berkeley et l’Université du Michigan. 
Chaque candidat sera évalué sur la base de la pertinence de son projet pour le marché américain, son produit, ses références et sur sa capacité à soutenir ce projet américain.
Les lauréats prendront part à un programme de 17 jours dans les deux capitales américaines de l’automobile connectée et autonome : Détroit et San Francisco. Chacune d’elle bénéficiera d’un accompagnement sur mesure : participation à des événements ciblés, programme de rendez-vous BtoB personnalisés (pas moins de 20 lors de la première édition), coaching etc… 
 
Les 8 entreprises sélectionnées seront accompagnées sur une période de 10 mois, en amont et aval du programme d’accélération pour cadrer leur projet et poursuivre les contacts initiés sur place. 
 
« Grâce à UbiMobility, nous avons eu une occasion unique de rencontrer les acteurs majeurs sur le sol américain, de nous forger une vision de l’écosystème des constructeurs, équipementiers, labos, incubateurs aux Etats-Unis, et de présenter nos technologies lors des nombreux rendez-vous qualifiés organisés par l’équipe Business France en Amérique du Nord », explique Nicolas Du Lac, CEO d’Intempora, alumni de la première promotion. 
 
Vulog, entreprise du sud de la France, lauréate de la promotion 2015 d’Ubimobility, a levé 8,4 millions d’euros en septembre dernier, notamment auprès de Bpifrance, pour développer mondialement son système d’autopartage nouvelle génération. L’entreprise est actuellement en discussion avec des nouveaux partenaires américains, séduits par cette technologie.
 
Dès aujourd’hui et jusqu’au 15 janvier, les candidats peuvent déposer leur dossier sur www.ubimobility.org
 
Le calendrier d’UbiMobility 2016 :
* Du 5 au 9 janvier 2016 : Présence des équipes Business France et Bpifrance au salon CES de Las Vegas pour rencontrer les entreprises présentes
* Vendredi 15 janvier 2016 : Date limite du dépôt des candidatures
- Le dossier est disponible sur le site du programme : www.ubimobility.org
- Le dossier doit être complété en ligne. Les équipes de Business France sont à la disposition des candidats pour les aider dans sa rédaction.
* Courant mars 2016 : Sélection des 8 lauréats de la promotion UbiMobility 2016
* Début avril 2016 : Présentation des 8 entreprises sélectionnées pour le programme
- Séminaire sur les perspectives et les acteurs du marché des véhicules connectés et autonomes en Amérique du Nord
* 4 au 18 juin 2016 : 2ème édition du programme UbiMobility aux Etats-Unis : 2 étapes à Détroit et San Francisco