Close

LeWeb 2012 : les objets connectés à l'honneur

leweb2

Pour sa neuvième édition parisienne, l'événement, organisé du 4 au 6 décembre à Saint-Denis, mettra l'accent sur l'internet des objets et la découverte d'une nouvelle génération de start-up

Pour sa neuvième édition parisienne, la conférence annuelle LeWeb met à l'honneur cette année l'Internet des objets, du 4 au 6 décembre. « C'est la troisième génération d'Internet, après le Web et les applications mobiles, annonce Loïc Le Meur, organisateur de LeWeb. Maintenant, l'Internet est partout, tous les objets peuvent être connectés. » Pour l'entrepreneur, installé à San Francisco, c'est là la principale tendance observée ces derniers mois dans la Silicon Valley. « La plupart des start-up créées en ce moment dans la Silicon Valley tournent autour de ce secteur. C'est très amusant de voir des fers à souder dans les bureaux de ces jeunes entreprises. Mais la plupart des entrepreneurs n'ont aucune connaissance du monde du matériel, ils vont donc chercher les talents chez certains gros fabricants, comme Apple. » (Source : lesEchos.fr)

Ces appareils intégrant des applications permettent de profiter de services Internet, comme la TV connectée (3 millions de foyers français possèdent une TV connectée selon une étude Médiamétrie, au 1er semestre 2012). Internet ne s'est pas contenté de conquérir nos téléviseurs. D'autres objets de notre quotidien se sont petit à petit imprégnés de fonctionnalités web, tellement imprégnés qu'aujourd'hui, nous ne pourrions plus nous en passer. Et ce n'est visiblement pas prêt de s'arrêter...Les objets sont connectés à internet mais aussi entre eux et s'envoient des informations, des données. Mais si la connexion s'étendait à d'autres objets, des objets sans écran ? Et si votre ventilateur, votre poubelle et votre lit étaient connectés et vous transmettaient des informations ? Imaginez le monde de demain...

Tout est imaginable. Selon Cisco, 50 milliards d'objets seront connectés à Internet en 2020. Certains de ces projets apparemment futuristes sont déjà une réalité et seront présentés durant trois jours à Saint-Denis. « Nous avons volontairement mis l'accent sur cet aspect de découverte cette année, ajoute Loïc Le Meur. LeWeb a toujours eu cette vocation, c'est ici que le grand public a découvert Evan Williams (co-fondateur de Twitter, ndlr), que Jack Dorsey (autre co-fondateur de Twitter, ndlr) a lancé son outil de paiement Square. » (Source : lesEchos.fr)

Seize start-up en compétition

Comme chaque année, les organisateurs de la conférence LeWeb ont sélectionné plusieurs start-up pour le concours clôturant l'événement :

- Altheia (France) / www.be-bound.com : nouvelle application permettant d'accéder à l'Internet mobile par la 2G

- Touchalize (France) / www.touchalize.com : technologie, conçue par Phonitive, qui permet d'interagir avec une vidéo, sur mobile. L'annonceur ou l'éditeur peut ainsi insérer des commentaires accessibles tactilement et faire varier le contenu du spot

- Snapeous (France) / www.snapeous.com : connecter les objets à Internet. Pour cela, la société française s'appuie sur les codes-barres et les QR codes, déjà présents sur de nombreux objets, en permettant de pouvoir rajouter du contenu à ces codes, grâce à une application de scan

- Ujoolt (France) / www.ujoolt.com : réseau social qui veut faire voyager l'information. Le concept: "jolter" (publier et diffuser) une information, une photo sur la plate-forme. Celle-ci est alors visible à toutes les personnes se situant dans un périmètre de moins de 3 kilomètres.Ou comment diminuer la distance qui existe parfois sur les réseaux sociau

- Wiman (Italie) / www.wiman.me : la connexion Internet comme vecteur d'attraction en magasin en y rajoutant une dimension sociale et communautaire.  L'avantage pour les clients: du Wi-Fi gratuit et sans entrer son numéro de carte bancaire, son e-mail ou son numéro de téléphone. Celui pour les professionnels: attirer de nouveaux clients

- World Climate Credit (Suisse) / www.worldclimatecredit.com : pour inciter à l'écologie, la start-up suisse adopte le mode ludique. A la manière de Foursquare, les utilisateurs reçoivent des "badges" s'ils font de bonnes actions pour l'environnement. Selon ces actions, ils récoltent un certain nombre de points puis peuvent gagner des cadeaux, mis en jeu par des sponsors. Ils peuvent aussi, de la sorte, financer des projets environnementaux 

- Qunb (France) / www.qunb.com : spécialisée dans le traitement et la visualisation de données, elle permet aux utilisateurs de stocker et de vendre sa data, dans une logique de place de marché

- Re.co (France) / www.re.co : à mi-chemin entre Facebook et Yelp, Re.co, de la société Recommend, propose aux utilisateurs de publier leurs recommandations de sorties, de restaurants, d'activités auprès de leurs amis. Ces avis ne sont pas publics mais uniquement partagés avec ses contacts

- Green Momit (Espagne) / www.greenmomit.es : projet autour des technologies vertes qui propose une analyse pour particuliers ou professionnels afin de réduire leur consommation d'énergie

- Intoino (Italie) / www.marcobestonzo.wix.com : interface où il est possible de commander à distance tous ses objets connectés, mais aussi de gérer ses actions sur d'autres services

- KWIQly (Suisse) / www.kwiqly.com : autre solution de gestion de la consommation d'énergie. La société suisse se propose, à partir des données du client, de lui fournir un bilan énergétique complet et des recommandations pour réaliser des économies, en fonction de différents paramètres

- Lhings (Espagne) / www.lhings.com : "réseau social" pour gérer, dans le cloud, tous ses objets. Une sorte de plate-forme de tous les objets connectés, accessible à distance, sur laquelle on peut ensuite greffer tous types d'applications

- Biletu (Chili) / www.biletu.com : solution clé en main pour organiser une sortie entre amis. Cette start-up chilienne prend l'exemple d'un week-end organisé. L'application permet de planifier le trajet, la réservation d'hôtel, et tout autre type de frais, sur un mode collaboratif

- Agent of Presence (Etats-Unis) : connecter la mode. Sa créatrice, Alison Lewis, est une designer reconnue qui a monté plusieurs projets auparavant dans le milieu de la mode. Le concept d'Agent of Presence: imaginer des vêtements et accessoires intégrant la technologie. Robe qui change de couleur selon l'humeur, bijoux connectés... 

- Alleantia (Italie) / www.alleantia.com : développement de solutions et produits permettant de superviser et de contrôler tous types de processus industriels ou agricoles. Maîtrise de la consommation d'énergie, production

- Jini (Belgique) / www.getjini.com : un conseiller personnel virtuel qui empêche l'ennui. Il se glisse dans votre Smartphone via une application et se sert de vos habitudes de navigation, de votre localisation et de vos goûts pour vous proposer des sorties : nouveau restaurant dans le quartier, amis à proximité, soirée, etc. 

Bonne chance à toutes !

Autre grand sujet de cette édition 2012 : le financement des start-up

Est attendue la plupart des grands fonds d'investissement européens et américains. Il existe bien de nombreux outils à disposition des entrepreneurs couvrant les différents types de besoin de financement de ces jeunes sociétés technologiques. Mais sont-ils efficaces ? Et quid des pôles de compétitivité et des incubateurs ? Et les VC investissent-ils vraiment dans l'innovation numérique pour faire émerger de France les plus grands acteurs mondiaux du numérique ? Le processus est très sélectif pour un taux de transformation faible : deux projets reçus par jour pour aboutir à deux financements de sociétés par trimestre !

Gageons que cette édition LeWeb qui attend plus de 3500 personnes apporte éclairages et initiatives innovantes... A suivre.