Close

"LivingBox" l'innovation du Prix ArtSciences 2013

L'innovation lauréate 2013 : « LivingBox : la plante "2.0" qui alimente en énergie le petit équipement ». 

Le Prix Artscience regroupe des étudiants d'écoles d'ingénieurs, de commerce et de design sur une thématique annuelle; celle de cette année étant sur  la biologie synthétique. Répartis en petits groupes, les étudiants travaillent pendant un semestre à des projets innovants à partir d'une trentaine de pistes de recherches qui leur sont proposées comme exemples. Leur imagination et les ressources liées à la science et à l'art sont mises en jeu. Les professeurs de chaque école les encadrent ; plusieurs artistes, designers, juristes spécialistes de l'innovation interviennent ; les étudiants -chercheurs sont invités à rencontrer les laboratoires d'innovation des entreprises partenaires du Prix ArtScience.

Les meilleurs projets sont primés et une somme d'argent est mise à disposition des élèves pour avancer dans leurs projets. Un ou deux groupes d'élèves participent au workshop d'été organisé au Laboratoire avec des étudiants de l'Université de Harvard, d'écoles de design européennes, et d'autres ArtScience Prize aux Etats-Unis.
Les idées les plus abouties sont présentées à l'Université de Harvard en octobre, et il est possible qu'un ou plusieurs de ces projets se transforment en start-up.

livingbox2Cette année, ce sont Olivia Martin, Khalil Jebril, Albane Imbert et Tzy-Lung Stefan Hwang, quatre étudiants chercheurs du Strate College et de Télécom ParisTech qui avaient pour objectif d'alléger le réseau électrique en alimentant certains appareils par une production d'électricité locale, autonome et naturelle. Objectif atteint pour ces quatre étudiants ingénieux suite à la naissance de leur projet innovant, La LivingBox.

La prolifération d'appareils électriques est une source de surconsommation et de gaspillage dans les pays développés. LivingBox cherche à alléger le réseau électrique en alimentant certains appareils par une production d'électricité locale, autonome et naturelle. À terme, ce projet pourrait apporter une solution électrique d'appoint pour certains déserts énergétiques à travers le monde.

Comment ça marche ?

La Living Box repose sur le principe de la pile à combustible microbienne, également développé par des chercheurs néerlandais, pour créer une énergie issue des toits végétaux.

La LivingBox capte le courant produit par des bactéries consommant de la matière organique introduite dans le pot d'une plante verte, selon le principe de la pile à combustible microbienne. Avec une réalimentation qui varie entre un et deux fois par mois, la LivinBox permet de faire fonctionner une box Internet. A l'avenir, elle pourrait produire suffisamment d'énergie pour alimenter d'autres appareils à faible puissance comme un téléphone portable ou un ordinateur. La LivinBox pourrait réduire de 10% le montant des factures d'électricité. À terme, elle pourrait, selon ses créateurs, "apporter une solution électrique d'appoint pour certains déserts énergétiques à travers le monde".
La plante, quant à elle, permet de drainer l'eau issue de cette réaction. 

Voir la vidéo d'Orange Innovation TV sur la 3ème édition du prix ArtSciences 2013 :

 La LivingBox a obtenu une bourse de 8000€ et participera au workshop d'été du prix ArtScience, ainsi qu'à l'exposition prévue en septembre 2013 à Harvard.